Mbourangon a écrit le 23/01/2013 à 17h34
Merci à maître Massengo Thiassé de nous avoir fait parvenir cet enregistrement de madame Ntsourou.
Je constate que après madame Lékounzou qui avait épargné son mari de la mort par un AVC en l´accompagnant en France pour des soins,voici venu le tour d´une autre dame,madame Ntsourou.
Madame Ntsourou vous méritez de ma part des éloges pour le combat que vous menez depuis un certain temps contre l´injustice dont votre mari fait l´objet.J´espère que votre appel sera entendu.Mais j´ai un peu de doute parce que votre mari n´est pas mbochi comme Lékounzou.
Seulement,chère madame Ntsourou, permettez que je vous dise que Sassou ne sera jamais d´accord de le sortir de là. Bien au contraire, il aimerait voir votre mari mort.En tout cas la comparaison avec le cas Lékounzou est identique à celui de votre mari.Je vous demande de continuer le combat qui est légal et légitime en utilisant les médias comme RFI, TV5, Africa 1.

Robert POATY PANGOU a écrit le 23/01/2013 à 17h48
Mes très chers frères,




Où est le Peuple Téké ?


Marcel NTSOUROU, enfant Téké est en train d'être humilié.


C'est la dame toute seule qui est en train de se battre.


Où est passé le FRO.LI.BA.BA ?



Où sont passés les Généraux et autres officiers Tékés ?


Où sont passés les Politiques Tékés ?

Tibinda a écrit le 23/01/2013 à 17h52
On ne souhaite pas le mal à votre mari, mais fallait bien que tout ceci arrive. Votre mari est loin d'etre un saint, du coup je pense qu'il merite un peu ce qui lui arrive. Combien de personnes malades ne peuvent pas faire de scanner, voir des cardiologues? Le votre a cette chance, donc c'est pas mal. Je suis contre la manière de diriger de Sassou, mais là pour une fois je suis avec lui, et si j étais Sassou, le colonel Ntsourou périrait dans un hôpital délabré de Brazzaville.

Mbourangon a écrit le 23/01/2013 à 18h00
Je me pose la question de savoir si ce procureur incompétent n´avait pas un but fictif en venant dans la cellule du colonel Ntsourou.Moi, je pense que oui. Essamy Ngatsé a tenté d´empoisonner par l´"opolium" le colonel Ntsourou.
Déjà cette semaine nous avions déploré deux décès ,un colonel et un général.Tous deux impliqués dans l´affaire des disparus du beach.Or nous savons que le colonel Ntsourou est lui aussi impliqué dans cette affaire.Tous les trois militaires ont nié n´avoir pas participé à cette tragédie.Voilà ce qui leur arrive.Sassou sait que cette affaire sera instruite par un juge en France gràce á une plainte avec constitution de partie civile.C´est pourquoi,il fait tuer tous les témoins gênants.A titre d´illustration, le général Adoua impliqué lui aussi n´est plus apparu en public.Lui aussi a été frappé par un poison qui entraîne l´AVC.
Je salue d´ailleurs madame Ntsourou quand elle dit que peut-être il y´a un caillou dans le sang.

Mbourangon a écrit le 23/01/2013 à 18h23
Les congolais savent que Sassou a achèté des camions blindés dernièrement en Russie,mais ils oublient aussi que dans ce pays on peut achèter le polium dans le marché noir.Donc pour conserver le pouvoir voire le transmettre à son son fils zairois,Sassou va faire disparaître tous ceux qui parlent contre son projet.Des militaires,des politques,tous vont connaître la mort de manière anticipée .Donc prudence.
Mais nous congolais ne devons plus tolérer cela. Ce vampire est très nuisible pour notre pays.Madame Ntsourou associéz vous aux autres femmes pour constituer une association et tenter de vous orienter vers l´extérieur par le truchement des ambassades au congo.Du reste,je pose la question aux tékés des plateaux où est la solidarité?

Liango a écrit le 23/01/2013 à 18h55
Ntsourou est un criminel. Cela est juste. Ce qui est fait contre lui et aussi contre d'autres militaires plus innoncents dans cet affaire du 4 mars est contre la loi. Le régime sanguinaire veut encore une fois de plus masquer ses forfaits, ses responsabilités, son irresponsabilité, incompétence par l'emprisonnement, procès mascarade. Il ne faut plus laisser faire Sassou réediter des procès mascarades et le laisser longtemps au pouvoir. Aujourd' hui cet Ntsourou et les militaires de la tribu Téké. Demain se sera d'autres. Avez vous d`ejà oublier le massacre contre Anga et son village? Le massacre, génocide contre les population du Pool ainsi que les disparus du Beach? pour ne citer que ces cas parmi tant d'autres dont Sassou Nguesso s'est illustré. Le danger,l'insécurité permanente du Congo et de la sous région, cet Sassou Nguesso et tout son régime.Il faut s' unir sans querelles stériles,mesquines contre le tyran Sassou et son clan pour liberer le Congo

LE POOL QUI NE LACHE PAS a écrit le 23/01/2013 à 18h58
article 1 JE PRÉFÉRÉ SOUFFRIR D'UN AVC QUE DE ME RETROUVER ENFERMER DANS UN CONTENEUR ET JETER DANS LE FLEUVE

article 2 JE PRÉFÉRÉ SOUFFRIR D'UN AVC QUE DE ME FAIRE VIOLER PAR DES MILICIENS VENU DES FORETS DU NORD CONGO

article 3 JE PREFERE SOUFFRIR D'AVC QUE DE VOIR LE PEUPLE LARI TUES PAR DES GENS QUI N'ONT PAS UN SENS HUMANITAIRE

VOILA DES ARTICLES QUE MADAME TSOUROU DEVAIT CITER

TELE MANICHI

Loemba a écrit le 23/01/2013 à 19h18
Je suis tres surpris que le monde s'emballe dans le fiasco judiciare de ce regime juste par pur vengeance,non a mon avis Tsourou ne pas l'epis centre du probleme.Je vois pas en quoi la situation de Tsourou sonnera la fin de ce regime si en s'attaque pas au noeud du probleme qui est Sassou,en a l'impression qu'il nous livre un spectacle,en nous presontons l'homme qui a tuer les sudistes,du genre ce pas moi ce Tsourou qui etait a Pointe Noire et au Beach et les ordres? reflechissons,le vrai ce Sassou,vous aclamez le sort de Tsourou,lui il prepare l'arrive de son fils au pouvoir.La realite est que ce regime doit partir et tous son gouvernement en prison et juger devant le peuple.

lino2013 a écrit le 23/01/2013 à 19h37
madame , vous aurez dû lancer un appel à votre mari quand il euvrait en criminalité, vous aurez dû faire appel à la justice quand il massacrait et traumatisait des poppulations . Le malheur n'arrive pas qu'aux autres mais à tout le monde

zorin23 a écrit le 23/01/2013 à 19h55
L'emission "Pieces a conviction sur les biens mal acquis" diffusee sur france 3 le 16 janvier dernier nous laisse dans une soif immense. La journaliste Magali SERRE a mene son enquete sous serre. Elle nous sert un documentaire qui ne serre l'etau qu'autour des Bongo et Obiang, preferant lacher prise de ses serres a l'egard des Sassou-Nguesso, acceptant d'agir comme un serf au service de son seigneur.
Madame Magali SERRE serait-elle le serre-joint de la corruption de la francafrique ou serait-elle le serre-papier de la documentation des transactions mafieuses de la famille Sassou-Nguesso et acolytes?
Est-il lieu ici de parler de corruption ou de complaisance de la journaliste face au flou qu'elle laisse planer en tronquant son documentaire?
Devons-nous croire que madame SERRE a fait fi des kleptocrates du Congo-Brazzaville, en l'occurence, la famille et le clan des Sassou parce que comme ellle le declare en fin du documentaire ceci:... Notamment au Congo dont on ne parle pas dans le documentaire. Il y avait des citoyens qui souhaitaient se porter partie-civile dans cette procedure et qui, ont prefere retirer leur plainte suite a de menaces et a des intimidations de corruption egalement..." (!?)
Madame SERRE serait-elle tombee sous le charme du prince Aladin affectieusement appele Kiki le petrolier ou a-t-elle ete eblouie en entrant dans la caverne d'Ali Baba, le Cobra royal d'Edou?

Pages : [1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - > - >>]


Ajouter un commentaire
Votre nom / pseudo :
Votre adresse e-mail :
Votre commentaire :
Votre note :
Surveiller la discussion : Oui
Recopiez le code ci-contre :