Azur a écrit le 19/03/2016 à 21h39

Cela devient impossible de se se procurer les médicaments d'origine non génériques à moins de ne pas être remboursé totalement ...
Déjà,il faut que le médecin stipule: non substituable;
J'ai appris il y a quelques années que les pharmaciens touchaient une commission sur la vente des génériques :donc,ils poussent à la consommation de ces produits....
lamentable!

Rémi a écrit le 28/10/2015 à 11h43

D'accord sur le fond: Les génériques n'ont pas forcément la même composition que les médicaments originaux (principes actifs ou excipients)
sauf que les industries pharmaceutiques sont avant tout des industries, qu'elles fabriquent de nouvelles molécules ou des génériques, leur but n'est pas de soigner mais de gagner de l'argent.
Sauf que les médecins font partie intégrante de ce système de santé et que (sauf exception) il étudient ce que les labos veulent qu'ils étudient et prescrivent ce que les labos veulent qu'ils prescrivent. Ajoutez à cela les directives des ARS (sous contrôle des mêmes labos) sur les protocoles de soins et vous obtenez un grand supermarché dans le seul intérêt des actionnaires qui visent à terme, avec la complicité de nos chers politiciens, la mort du système de santé français.
Bien à vous,
Rémi

Ajouter un commentaire

Champs obligatoires

@

Votre note :

Etres informé par e-mail des nouveaux commentaires ?

Veuillez recopier le code de sécurité ci-dessous afin de confirmer que vous n'êtes pas un robot.

© 2000 - 2017 I-Services - Module de commentaires responsive pour sites et blogs