LaSeyne.Info - (Le Site officiellement Non-officiel de La Seyne sur Mer) - Visitez la Ville de La Seyne sur Mer avec ses Plages, sa Culture et ses Citoyens en Photo et Vidéo

A ne pas rater @ La Seyne sur Mer

Le Forum officiellement Non-officiel
visites
www.LaSeyne.Info - Le Site Officiellement Non-officiel de La Seyne sur Mer - © by Nicky  - laseyne@gmail.com
A ne pas rater @ La Seyne sur Mer
Accueil et News
La Seyne sur Mer
Reportages sur
Seyne
Sortir en Seyne
Communiquer en Seyne
Extras
Contacts

Le Site officiellement Non-officiel de La Seyne - Les Feuilletons sur Seyne - Feuilleton: Le nouveau Port de Plaisance de La Seyne 2007
Pages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7
Auteur Message
Nicky wwwLaSeyneInfo
webmaster
Inscrit le : 11/04/2007
Messages : 12.444
Date : 25/08/2007 à 04h41
Le futur Port
de La Seyne sur Mer dévoilé
Ouverture au Publique est programmée pour 2009
Cout: 51ME







Voir en GRAND- cliquer ici

...cordialement...Nicky...


Tout le monde savait que c' était impossible
Il est venu un imbécile qui ne le savait pas et qui l'a fait.

Message modifié le 25/08/2007 à 04h44 par Nicky wwwLaSeyneInfo
en haut - en bas Actions : signaler
BARLO Christian
Visiteur
Date : 07/09/2007 à 15h56
Site Seynois Communiste
http://www.gazette.lesud83.fr/
PCF


A la Seyne sur mer, samedi 1 septembre 2007,

Tribune libre :

« Nul n'est prophète dans son pays ! «

°La Seyne sur mer est en train de connaître la sublimité ultralibérale avec son maire un tantinet super futé et de plus en plus arc bouté dans la défense de son MOI face à toutes celles et ceux qui ne sont pas d’accord avec lui ..

° c'est une pratique et une conception pour imposer une politique qui n'a aucune valeur sociale positive et qui porte de plus en plus atteinte à la démocratie représentative , à la citoyenneté en particulier .

° M. Arthur PAECHT persiste et signe et les privatisations s'accentuent.

° Le nouveau port de plaisance est un projet de privatisation avancée et pour nous communistes c'est tout à l'honneur du conseiller municipal communiste Francisque LUMINET d'avoir voté contre ..

°Alors au cours des débats et considérant les réponses faites par monsieur le maire précisant « pas questions de réserver des places aux seynois » , c'est , parait-il , illégal .

° Seul le délégataire aura le droit de faire son choix.

° Ce qui veut dire en clair que ce projet n'a pas été conçu pour la population seynoise.

° Il est évident, et qui peut prétendre le contraire, qu’au prix de 2200 euros par anneau (durée ?) pour un bateau de six mètres et de 40 000 euros pour un bateau de 35 mètres , il ne faut pas avoir des fins de mois difficiles pour se payer un tel luxe de port d'attache ..

°Chacun est à même de constater que le premier magistrat de la ville à de plus en plus de penchants prononcés et de considérations pour les riches alors que ..

° Et sous son impulsion politique, le conseil municipal devient de plus en plus une agence de placements financiers ou immobiliers.

° A défaut de recevoir des recettes municipales de la part d'industries locales créatrices d'emplois stables et durables , il est curieux de constater dans certains milieux seynois bien imposés , l'on appelle cela la relance de l'économie locale .

°Décidément en SARKOLAND seynois, le dictionnaire municipal n'a plus rien avoir avec celui des écoles et de la République une et indivisible.

°Il faut arrêter de prendre les gens seynois pour des naïfs.

° M. Arthur PAECHT et sa majorité hétéroclite continuent de vendre la ville aux plus offrants.

° Cette majorité UMP se veut changer les statuts de la ville en privatisant tout ce qui nous appartient.

° Ils se veulent avoir la main libre pour aller encore plus loin dans leur dogmatisme libéral.

° Dans ce contexte et avant qu'il ne soit trop tard, il est temps de faire œuvre de salubrité publique.


° Aujourd'hui, le fossé se creuse entre les décideurs qu'ils sont et les citoyens et administrés que nous sommes.

° »Nul n'est prophète dan son pays « et contrairement au proverbe si nous voulons retrouver notre prophète, il est grand temps de mettre notre nez dans nos affaires.

° Mettre notre nez c'est pouvoir décider et faire collectivement pour des objectifs simples de vie comme :

° De construire de l'emploi stable et du logement pour tous et à des prix abordables.

° D'avoir une économie au service de l'être humain.

° D'avoir un revenu décent.

° De relancer la santé publique dans notre ville.

° De nous donner les moyens pour de véritables services publics.

° D'avoir une véritable démocratie citoyenne.

° Etc.

°ET Sans tarder dans notre ville

° Sinon celle -ci ne deviendra pour nous invivable.

° Sauf à une élite triée sur leur porte monnaie. .

« Il faut chasser la bêtise, car elle rend bête ceux qu'elle rencontre.. «
Bertolt BRECHT

BLANC Louis, Christian BARLO, Joseph PENTAGROSSA, militants communistes

bc
en haut - en bas Actions : signaler
Placé Bo
Membre
Inscrit le : 20/05/2007
Messages : 494
Date : 07/09/2007 à 16h07
BARLO Christian a écrit :
« Il faut chasser la bêtise, car elle rend bête ceux qu'elle rencontre.. «


bien vu

surtout si c'est un communiste seynois qui le reconnaît de lui même

il y avait aussi des Maires qui on mit La Seyne dans la me..de;
et il y en a aussi un actuellement qui fait tout pour la refaire sortir de là

Message modifié le 07/09/2007 à 16h16 par Placé Bo
en haut - en bas Actions : signaler
yoyo
Membre
Inscrit le : 14/08/2007
Messages : 7
Date : 08/09/2007 à 10h52
Citation :
surtout si c'est un communiste seynois qui le reconnaît de lui même

Me trompe-je ou serait-ce un léger préjugé? De façon toute objective, l'ancien maire M. Maurice Paul avait tout de même mis en place plusieurs projets dont le parc Fernand Braudel aux Sablettes (qui a accueilli Plages en Seyne cet été avec un vif succès, ce qui témoigne de son cadre fort agréable) et la création d'un complexe aquatique qui marche fort bien.
Pour revenir au sujet, je pense que l'idée de départ, à savoir agrandir le port de la Seyne, est plutôt bonne quand on pense à la polémique que suscite le mouillage sauvage des petites barques et autres bateaux dans la baie du Lazaret. Seulement, là où mon avis diverge, c'est quand je constate les prix onéreux pour un anneau dans ce nouveau port: quel citoyen modeste en possession d'une barque pourrait se payer une place aussi chère? J'en déduis donc que seuls de grands voiliers comme celui amarré à Marepolis, et voire même des yachts, auront accès à cet espace; ce qui est regrettable puisque les pointus et autres barques font le charme des ports provençaux. Je déplore donc ce qui va se passer: un hôtel de luxe, des résidences au loyer élevé, un port de plaisance pour personnes aisées... il ne faut pas être dupes, la Seyne, future Saint-Tropez?
en haut - en bas Actions : signaler
Herve
Visiteur
Date : 08/09/2007 à 13h02
Ayant acquis l'an dernier une maison dans le centre ancien j'aime beaucoup le charme de l'actuel port de plaisance .Que va devenir ce dernier?
en haut - en bas Actions : signaler
Nicky wwwLaSeyneInfo
webmaster
Inscrit le : 11/04/2007
Messages : 12.444
Date : 09/10/2007 à 03h21
Seyne-sur-Mer : un nouveau port de plaisance (09/10/2007)

En échange d’une concession de trente ans, le groupement Cari – Groupe Altarea- Sodeports s’engage à investir 51 395 000 euros HT pour réaliser un port de plaisance de 706 anneaux à la Seyne-sur-Mer. Les travaux débuteront en décembre 2007 pour une livraison des équipements portuaires prévue en 2009. Ce projet d’une superficie de 96 000 m2 devrait constituer un moteur pour l’économie de la commune. Pendant la phase de négociation avec le groupement, la ville a fait appel à un cabinet spécialisé pour défendre au mieux ses intérêts. « Les redevances comprennent une partie fixe, une partie variable et une partie exceptionnelle » explique la mairie. Et au terme de la concession, le groupement s’est engagé à rendre les infrastructures en bon état de fonctionnement. --- source: www.territorial.fr

...cordialement...Nicky...


Tout le monde savait que c' était impossible
Il est venu un imbécile qui ne le savait pas et qui l'a fait.
en haut - en bas Actions : signaler
Hiro
Membre
Inscrit le : 11/08/2007
Messages : 126
Date : 18/02/2008 à 20h35
Quelqu'un a des nouvelles du futur port de plaisance
Le début des travaux est prévu pour quand
en haut - en bas Actions : signaler
leclown
Membre
Inscrit le : 10/02/2008
Messages : 107
Date : 18/02/2008 à 22h35
je voudrait savoir ou vont t'il implanter se nouveau port
mais je ne pense pas que la seyne soit un nouveau st tropez
pour toutes les personnes qui on un bateau commencé a faire des economies pour un nouvel emplacement en esperant qu'il autorise le depots de barque
il ne faudra pas faire tache au milieu de yacth
en haut - en bas Actions : signaler
Nicky wwwLaSeyneInfo
webmaster
Inscrit le : 11/04/2007
Messages : 12.444
Date : 03/04/2008 à 08h37
.
Coup d'envoi des réservations du nouveau port de plaisance
plus d'infos lire Article - cliquer ici

...cordialement...Nicky...

en haut - en bas Actions : signaler
Rafi
Membre
Inscrit le : 04/04/2008
Messages : 50
Date : 04/04/2008 à 13h37
Une chance pour la Seyne de voir ce futur port de Plaisance sortir des eaux.

Surtout qu'il sera innovant, apportera des emplois, des touristes, des plaisanciers, apportera une taxe professionelle en plus et de l'argent du a la location des anneaux.

Un gros point positif pour développer une économie maritime tournée vers les nouvelles technologies et la plaisance. Ca ne pourra être que complémentaire avec le projet Pole de Compétitivité Mer a vocation internationale.

J'applaudis aussi la création d'un nouveau Yacht Club.

Toulonnais de naissance, Seynois de coeur, Lyonnais d'inspiration...
en haut - en bas Actions : signaler
Nicky wwwLaSeyneInfo
webmaster
Inscrit le : 11/04/2007
Messages : 12.444
Date : 07/07/2008 à 13h21
Un quart des anneaux du futur port pour les petits bateaux
Les unités de moins de 10 mètres disposeront de 176 places sur les 706 prévues dans le nouveau bassin. Celles de 10 à 14 mètres en auront près de 434


Photo: Repro - Le projet du nouveau port de La Seyne prévu pour janvier 2010.

Un quart. C'est la part d'anneaux réservée pour les bateaux de moins de 10 mètres dans le projet du futur port de La Seyne. Soit 176 sur les 706 prévus (voir notre infographie). C'est trop peu pour Robert Assaïante, le président de l'UNAN (Union Nationale des Associations de Navigateurs) Méditerranée. L'organisation fédère 50 000 navigateurs en France et plus de 1 500 en Provence. Cette situation le désespère. « 80 % des nouvelles immatriculations concernent des bateaux de moins de huit mètres. Là on veut jeter les petits plaisanciers dehors pour faire de la place aux gros bateaux et aux gens venus d'ailleurs. Mais pour faire venir les gros poissons, il faut à manger. La Seyne, ce n'est pas Cannes ou Antibes. Il n'y a pas de grands hôtels ou de casinos ici. Ce port sera simplement un garage à bateaux », dénonce le président de l'association.

86 % des anneaux pour les moins de 16 mètres



La métaphore est très imagée. À observer de plus près la répartition des anneaux, ce ne seront pas les grands yachts qui trusteront le plus de places dans le port mais plutôt les bateaux de moyenne plaisance. Les embarcations dont la longueur est comprise entre 10 et 15,99 mètres vont se tailler la part du lion avec 434 anneaux. Soit près de 61 % des 706 emplacements prévus.

Le port ne devrait accueillir que dix bateaux de plus de 20 mètres dont un seul de 30 et de 35 mètres.

À titre de comparaison, le port de Cannes accueille plusieurs yachts de 50 mètres, les plus grands atteignent même 140 mètres ! Difficile donc d'envisager le futur port de La Seyne comme un concurrent à celui de la Croisette.


« La répartition des places est négociable »

Cela n'empêche pas certains habitants de s'émouvoir légitimement de ce projet jugé comme trop ambitieux pour la commune, plus habituée à voir mouiller des pointus.

Dans la rencontre organisée par Var Matin, avec le maire mercredi 25 juin ,un lecteur avait interpellé le maire Marc Vuillemot en lui demandant ce qu'il comptait faire : « Des places seront-elles réservées aux Seynois dans le nouveau port ? ». S'il est impossible de « réserver » des anneaux pour les résidents de la commune, le premier magistrat a, en revanche, avoué « vouloir essayer de discuter avec la délégation de service public afin d'obtenir plus d'anneaux pour les petits bateaux ».

La répartition chiffrée, telle que nous vous la présentons aujourd'hui, n'a pas pour l'instant été l'objet de renégociation. Il s'agit de celle prévue à l'origine du projet mais elle pourrait évoluer.

Laurent Pignol de la société Cari, promoteur et exploitant du futur port, n'est a priori pas opposé à la discussion : « Modifier la répartition, c'est envisageable et négociable. Nous sommes ouverts mais après, tout est une question d'équilibre. Il faut qu'on puisse s'y retrouver », explique le responsable.
source: O. Marino - Var Matin

...cordialement...Nicky...

en haut - en bas Actions : signaler
Hiro
Membre
Inscrit le : 11/08/2007
Messages : 126
Date : 13/08/2008 à 20h58
Alors, il en est où ce port de plaisance? Les travaux ont ils débutés?

Il n'y a plus de communication sur le sujet. Peut-être tombera t-il à l'eau comme le pôle théatre....
en haut - en bas Actions : signaler
yoyo
Membre
Inscrit le : 14/08/2007
Messages : 7
Date : 14/08/2008 à 10h31
Pour rappel, le projet de pôle théâtral n'a pas été abandonné. Il va être réétudié puisque le projet de départ était trop couteux. Les ambitions démesurées de l'ancienne municipalité dépassaient largement le budget de la commune.
en haut - en bas Actions : signaler
GAMBISTORTI
Membre
Inscrit le : 08/07/2008
Messages : 3.938
Date : 14/08/2008 à 16h36
Por revenir au port, il faudrait qu'une zone soit réservée dans l'ancien port, aux pointus et barques de pêche qui hélas se font de plus en plus rares et qui sont à protéger comme des monuments historiques.
en haut - en bas Actions : signaler
Nicky wwwLaSeyneInfo
webmaster
Inscrit le : 11/04/2007
Messages : 12.444
Date : 27/08/2008 à 08h53



www.nouveau-port-la-seyne.com

...cordialement...Nicky...

en haut - en bas Actions : signaler
Nicky wwwLaSeyneInfo
webmaster
Inscrit le : 11/04/2007
Messages : 12.444
Date : 07/10/2008 à 03h40
BTP : Cari se diversifie pour se développer


Photo : (DR)- Basée à Carros dans les Alpes-Maritimes, Cari va financer et aménager le futur port de plaisance de La Seyne puis y réaliser un centre commercial dédié à la mer.

Un premier contrat de Partenariat Public Privé (PPP). Une première concession de service public (CSP). Cari, entreprise nationale de BTP et Services, dont le siège social se trouve à Carros (Alpes-Maritimes), enchaîne les premières dans le Var. Georges Dao, pdg de l'entreprise, souligne : « Etant le petit des grands (ndlr, du BTP), si on ne traite pas ce type de dossiers, on ne pourra se développer. »

De plus en plus de collectivités locales, en proie à des difficultés financières ou justes soucieuses de ne pas immobiliser leurs ressources fiscales dans de lourds investissements, ont choisi de faire appel aux entreprises privées pour les réaliser mais aussi les financer et les gérer. La concession de service public, d'une durée de trente ans, concerne la création d'un port de plaisance de 750 places à La Seyne-sur-Mer. Pour cette opération, Cari est associée avec Altaréa avec laquelle il a déjà construit plusieurs centres commerciaux en France. « Nous assurons la totalité du financement (64 ME) à égalité avec Altaréa. Pour gérer le port, nous avons fait appel à une société spécia-lisée, Sodesport de Saint-Raphaël. »

Outre le port, le projet comporte la réalisation d'un centre commercial de 10 000 m2, dédié uniquement à la mer puisque le centre sera situé sur le Domaine public maritime. Altaréa doit également réaliser 10 000 m2 supplémentaires, hors DPM, dans l'ancien bâtiment de mécanique générale des ex-chantiers navals. L'ambition est d'offrir aux plaisanciers et aux Seynois des produits et services, comme des salles de cinéma, qui ne relèvent pas d'une activité liée à la mer. « Aujourd'hui, toutes les opérations administratives ne sont pas terminées », explique Georges Dao qui détient déjà certains permis de construire. Les places du port ne seront pas amodiées mais bénéficieront d'une garantie d'usage. Le plaisancier ne peut être assuré d'occuper la même place pendant les trente ans de la concession, cela dépendra des besoins du concessionnaire. Déjà, des propriétaires de grandes unités (plus de 50 mètres) ont fait connaître leur intérêt. La moitié du port est toutefois destinée aux petites unités.

Partenariat privé-public avec Saint-Raphaël

Le PPP a été passé pour trente ans avec la commune de Saint-Raphaël. Il concerne la conception, la construction, le financement et la maintenance d'un bâtiment de 9 346 m2 situé au nord de la voie ferrée, juste derrière la gare. Il comporte un parc de stationnement souterrain de 150 places, sur deux niveaux, dont la ville assurera la gestion. Le projet comprend une gare routière de dix quais, un complexe cinématographique de 7 salles avec une capacité totale de 1 350 fauteuils avec des espaces café et jeux, un commerce de 55 m2. Les travaux ont commencé en juin dernier et devraient durer dix-huit mois.
source: Var Matin

...cordialement...Nicky...

en haut - en bas Actions : signaler
Nicky wwwLaSeyneInfo
webmaster
Inscrit le : 11/04/2007
Messages : 12.444
Date : 19/01/2009 à 00h28
Le début des travaux du nouveau port retardé


Photo : Eric Estrade - Initialement prévu pour ce début d'année, le lancement des travaux ne s'effectuera pas avant le second semestre. Dès lors, la capitainerie, le yacht-club, le pôle shopping, et les quinze pontons flottants ne pourront pas livrés avant fin 2010.

De nombreux plaisanciers de la rade avaient fait des bonds en apprenant les tarifs « inaccessibles » prévus pour le futur port de plaisance de La Seyne.

Le maire Marc Vuillemot s'était finalement rallié à cet héritage du maire précédent, « sous réserve que sa conception puisse générer l'installation d'entreprises, donc d'emplois aux alentours ». Cette construction s'inscrit d'ailleurs à la perfection dans la volonté forte actuelle de développer toutes les activités maritimes sur la commune.

Une petite baisse de la commercialisation

Mais aujourd'hui, c'est un mauvais coup porté à ce projet - trop ?- ambitieux.

« Nous avons décalé le lancement des travaux, initialement prévu en ce début d'année, au deuxième semestre 2009, constate Laurent Pignol, responsable du montage du projet auprès de la société Cari. Ceci est principalement dû à une petite baisse de la commercialisation. Après un départ encourageant, la demande s'est tassée. »

L'entreprise ne souhaite pas communiquer de chiffres. « Nous sommes en pleine réflexion. Nous souhaitons discuter avec la municipalité afin de trouver un moyen de faire baisser les tarifs », révèle encore Laurent Pignol.

Si des dizaines de milliers de plaisanciers sont en attente d'un anneau dans un port du département, il faut croire qu'ils ne sont pas prêts pour autant à répondre aux exigences financières de cet équipement d'exception : 115000 euros pour une amodiation de trente ans, soit 3 900 euros annuels.

« Nous n'avons pas encore commencé officiellement de négociations, explique Claude Astore, adjoint à l'urbanisme. Mais ils nous ont effectivement fait part de quelques difficultés. »

On peut dès lors se demander quelles marges de manoeuvres existent alors que la délégation de service public (DSP) d'une durée de trente ans existe déjà, effective d'ailleurs depuis ce premier janvier.

« La DSP a été conclue en des termes très précis, observe à ce sujet Claude Astore. Concernant les implantations et les structures, rien ne peut bouger ; les permis ont été délivrés et purgés de tout recours. A priori, les seuls leviers sur lesquels peuvent jouer l'entreprise et la municipalité concernent les longueurs d'anneaux et les tarifs. »

Les longueurs d'embarcation proposées ne seraient effectivement pas en adéquation avec la demande.

« Ce port doit voir le jour au plus tôt »


« Les constructeurs souhaiteraient consacrer davantage d'anneaux pour les bateaux de grande taille, pour lesquels ils sont visiblement les plus sollicités. Mais la municipalité sera tout de même attentive que soient maintenus des anneaux pour des unités plus modestes, davantage accessibles aux Seynois », poursuit l'adjoint.

Concernant les tarifs, la marge que l'entreprise s'était donnée sur le montant des anneaux n'est pas connue. « Mais par contre, il était prévu que le délégataire reverse des subsides soient à la commune. Ce peut être également un des moyens de revoir à la baisse les tarifs », estime Claude Astore.

Marc Vuillemot, pour sa part, est impatient de voir se construire cet ambitieux projet qui pourrait donner un coup de fouet aux autres objectifs municipaux - on pense bien sûr à la réhabilitation du hangar des ex-ateliers mécaniques- dans cette zone encore en friche. « Je peux comprendre qu'ils aient des difficultés, mais il est primordial que ce port voit le jour au plus tôt », fait ainsi observer le premier magistrat.

Une fois la première pierre posée, treize mois de travaux seront encore nécessaires pour voir sortir de terre la capitainerie, le yacht-club, et le pôle shopping, et voir surgir de la mer les quinze pontons flottants.
Savoir + www.portprovence.com
source: var matin

Vidéo: Le nouveau Port de La Seyne sur Mer




...cordialement...Nicky...

en haut - en bas Actions : signaler
Nicky wwwLaSeyneInfo
webmaster
Inscrit le : 11/04/2007
Messages : 12.444
Date : 23/01/2009 à 11h49
Jadis







...cordialement...Nicky...



Message modifié le 23/01/2009 à 11h57 par Nicky wwwLaSeyneInfo
en haut - en bas Actions : signaler
Nicky wwwLaSeyneInfo
webmaster
Inscrit le : 11/04/2007
Messages : 12.444
Date : 23/01/2009 à 11h54
en 2003



autoportrait du webmaster


...cordialement...Nicky...

en haut - en bas Actions : signaler
buk
Visiteur
Date : 23/01/2009 à 18h56
merci Nicky pour les photos... souvenirs ...
en haut - en bas Actions : signaler
Pages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7
- Les Incontournables de La Seyne sur Mer
Les Incontournables de La Seyne sur Mer
Les Incontournables de La Seyne sur Mer
Les Incontournables de La Seyne sur Mer
Partenaires:

www.LaSeyne.Info - Le Site officiellement Non-officiel de La Seyne sur Mer -
© by Nicky
" Tout le monde savait que c' était impossible ... Il est venu un imbécile qui ne le savait pas et qui l'a fait. " (Marcel Pagnol) "





Haut de page