Aller au contenu


FORUMS ASTROLOGIE

Accés aux dossiers ASTRO - Nouveau dossier sur la Maison 8 disponible

Vos Questions/Réponses personnalisées en 24H par mail

Commandes d'études personnalisées (thème, prévisions, enfants, etc...)

Commandez votre ETUDE PREVISIONNELLE

Accés direct au site de Pierre ROBERT


Cliquez pour voir la carte du ciel actuellement


           

Forums d'Astrologie : 14.02.1954 à Niort ( 79 )

Ce service Forum sera supprimé le 14 août 2019.

Message

milla
Visiteur


Date du message : samedi 9 juin 2012 à 16h45


Serait déjà heureuse de connaitre mon ou ma jumelle à date identique faute de lieu ! Sans grand espoir mais bon, qui ne tente rien n'a rien..

Message

aiglazur
Membre d'or

Voir plus


Date du message : samedi 9 juin 2012 à 19h04


milla a écrit :

Serait déjà heureuse de connaitre mon ou ma jumelle à date identique faute de lieu ! Sans grand espoir mais bon, qui ne tente rien n'a rien..

Bonsoir Milla

On va tenter. Ton heure pour le calcul de l'ascendant ? Peux-tu en dire plus sur les circonstances à la naissance ?

Bonne soirée

Message

milla
Visiteur


Date du message : samedi 9 juin 2012 à 23h46


11 H 10 pour l'heure. Naissance au forceps...ça commençait mal... Conçue en pays étranger.

Message

aiglazur
Membre d'or

Voir plus


Date du message : dimanche 10 juin 2012 à 00h25


Ce jumeau ou cette jumelle, que s'est-il passé ?

Message

milla
Visiteur


Date du message : vendredi 15 juin 2012 à 12h07


Il y a malentendu, je cherche à connaître un(e) éventuel(le) jumeau/jumelle astrologique. Merci Aigleazur.

Message

aiglazur
Membre d'or

Voir plus


Date du message : samedi 16 juin 2012 à 00h18


Bonsoir

En effet, je trouvais que c'était bizarre

Mais la gémellité apparaît dans ton TN comme un grand mystère : Mercure en poissons carré Jupiter en gémeaux, à se demander si ce n'est pas quelque chose qui te trotte dans la tête depuis longtemps...

... Ne serait-ce pas plutôt la question des deux "mères"... laquelle "verse eau" ? La mer ou la mère ? Y'a-t-il une réussite à donner la vie quand inexorablement on condamne à mort ? Se connaître un double est-il déculpabilisant ? Il n'y a pas que l'histoire des forceps...

Bon week-end

Message

milla
Visiteur


Date du message : samedi 16 juin 2012 à 09h47


J'avoue que je n'avais jamais vu les choses sous cet angle-là aigleazur....l'idée est très intéressante. Pourrais-tu la développer ? Je pars deux jours et n'aurai pas mon ordi
mais je serais ravie de creuser le sujet.Merci à toi.Bon week-end.

Message

aiglazur
Membre d'or

Voir plus


Date du message : samedi 16 juin 2012 à 15h12


Bonjour

Réflexion à méditer. Ton TN te prédispose à cela.

Bonne fin de journée

Message

milla
Visiteur


Date du message : lundi 18 juin 2012 à 22h00


Bonsoir Aigleazur : que mon TN me pousse à la méditation, ça je le sais, et depuis bien longtemps. Il n'empêche que la vision même subjective, même faussée parfois, d'un ou d'une autre peut aider, ouvrir de nouvelles pistes de réflexion. Comme un éclairage nouveau qui peut mettre en lumière une zone qu'on avait laissée dans l'ombre persuadé(e) qu'elle ne recouvrait rien....parfois aussi une mauvaise piste peut en faire découvrir une autre...
"Y'a-t-il une réussite à donner la vie quand inexorablement on condamne à mort "....c'est cette phrase-là qui m'interpelle le plus.
Aiguille-moi stp !

Message

aiglazur
Membre d'or

Voir plus


Date du message : mardi 19 juin 2012 à 02h41


Bonjour Milla

« Tu voulais mourir ». Violenter tes sentiments pour avoir la preuve d’être aimée, vivre l’affectif dans l’absolu. Cette zone que tu pensais ne rien recouvrir est bien là, chargée de souvenirs pour la plupart refoulé, ils sont bien là, simplement dans l’ombre. C’est une strate de ta vie qui prend ses sources dans les profondeurs, l’enfance… pas facile de comprendre les mystères de l’enfance.

Au détour d’un rêve se terminant, au petit matin, un souvenir peut ressurgir - une part de soi oubliée - empli d’émotions et de ressentis forts. Laisse toi pénétrer, et retrouve tes yeux d’antan.

Aujourd’hui, bien du temps à passer et laisse place à une femme accomplie. On s’explore de ce qu’il peut rester à explorer. Les idéaux absolus se sont transformés, sagement, en une présence à soi relative mais qui, au combien, donne cette impression de vivre pleinement le présent.

Bonne journée

Haut de page