Aller au contenu
           

Maria Valtorta : Notre Dame de Guadalupe

Message

Jean P.
Visiteur


Date du message : mardi 15 janvier 2013 à 12h00


En ce début d’année 2013, j'envoie à tous ce message d'espérance qu'est l'apparition, en décembre 1531, près de Mexico, de la Vierge Marie, à un berger indien appelé Juan Diego. Cette apparition, pourtant bien lointaine, reste toujours d’actualité par son mystère car elle a dépassé, au fil du temps le domaine de la Foi, pour devenir une énigme insoluble pour les scientifiques !
L'histoire racontée de San Juan Diego :

L'histoire racontée

L'histoire écrite

L'histoire écrite

Je vous invite surtout à ouvrir le lien intitulé: le miracle dans les yeux de Notre Dame de Guadalupe où sont consignées les analyses scientifiques autour de l'oeil de la Vierge. Ces analyses attestent du caractère extraordinaire de cette apparition qui a laissé une image, semble-t-il, éternelle, imprimée à jamais sur un tissu d'agave qui aurait dû disparaître en poussière au bout de 20 ans. Il existe, en effet, très peu d'apparitions qui laissent de telles traces !

Cette non disparition en poussière de l'image de Marie, contrairement aux lois naturelles édictées par Dieu, serait-elle un message de ciel annonciateur d'une résurrection des corps ? En effet, si Dieu peut conserver éternellement la matière, cela sous-entend qu'il peut aussi la reconstituer, à sa manière !
d'où la notion de corps glorieux

L’apôtre Paul n'a-t-il pas dit : « Le Christ transfigurera notre corps pour le rendre semblable à son corps de gloire ». (Ph 3,21)

Amitiés

Jean Paul

Message

luigi
Membre

Voir plus


Date du message : jeudi 24 janvier 2013 à 22h51


Bonjours Jean Paul,

J'ai découvert cette superbe apparition à Padoue il y a plus ou moins 5 ans ... dans les dépendances de la basilique où ils en faisaient un développement (peut-étre encore actuellement environ 15 stations très bien présentées ). Mais je ne me rappelle pas du détail des yeux. J'en suis ravis. J'ai été voir avec le lien.

La science comment pourrait-elle expliquer l'inexplicable sinon de s'en remettre à Dieu ce Dieu ... le nôtre qu'ils nient d'exister cependant.

Merci pour tous ces liens que tu as mis à notre disposition entre-autres ceux du Vatican qu'elle mine d'informations. !

As tu quelque chose sur sainte Brigitte ?

À bientôt, amitiés.

Message

Jean P.
Visiteur


Date du message : dimanche 27 janvier 2013 à 13h54


Bonjour Luigi

Je ne connais Sainte Brigitte que par les 15 oraisons à réciter chaque jour pendant un an afin d'honorer les 5480 coups reçus par Jésus lors de sa passion. J’ai d’ailleurs toujours été étonné par la précision de ce nombre !
En lisant sa biographie ci-dessous, tu t’apercevras qu’il s’agit d’une sainte peu ordinaire puisque ses origines sont nobles et qu’elle a vécu la vie d’une femme lettrée mariée à un magistrat

Biographie de Sainte Brigitte

Concernant la crucifixion, tu remarqueras la différence fondamentale entre les visions de Sainte Brigitte et celles de Maria Valtorta :
Selon Maria Valtorta, Jésus est d’abord cloué sur une croix reposant au sol :
« maintenant, la croix est traînée près du trou et elle rebondit sur le sol inégal, en secouant le pauvre Crucifié. »

Selon Sainte Brigitte, la croix sans Jésus est déjà plantée :

« Quand la Croix fut solidement fixée, ils mirent tout autour de la base quelques planches de bois pour construire une échelle qui alla jusqu'au point où devaient être fixés ses pieds... Puis, en l'insultant, ils se moquèrent de Lui bruyamment. Ils le traînèrent là sur des gradins »

Avec toute mon amitié

Jean Paul

Message

luigi
Membre

Voir plus


Date du message : vendredi 15 mars 2013 à 23h46


Bonjour Jean Paul,

Il faut parfois du temps pour te répondre comme tu le constates.

Mais tu me déroutes très souvent, avec tes interrogations qui font que je doute, de ta foi en Dieu.

Tu dis que tu as été toujours étonné de la précision de ce nombre, pourtant, un nombre c'est quelque chose de précis... Et en plus il a été communiqué par Jésus.

Et Jésus ne peut se tromper... Mais tout le monde est libre de ( le ) croire...ou de ne pas croire...

Tout comme la précision sur le massacre des saint innocents, contenue dans l'œuvre de Jésus, écrite par Maria Valtorta.

Qu'elle chance de l'avoir ce Jésus, pour connaître ces vérités.

Amitiés Jean Paul,

Luigi

Message

Jean P.
Visiteur


Date du message : samedi 16 mars 2013 à 21h15


Bonjour Luigi

Jésus ne se trompe pas certes mais Sainte Brigitte a pu se tromper ! je ne conteste rien, je m’étonne devant la précision de la révélation !
Tu doutes de ma Foi en Dieu peut-être parce que je ne dis pas amen à tout ! c’est vrai que je n’ai pas la foi du charbonnier

Mais as-tu souvent vu beaucoup d'incroyants comme moi fréquenter assidûment des forums religieux ?

Le doute, la contradiction et la quête de la vérité sont à mes yeux les meilleures armes pour lutter contre le fanatisme, l’intégrisme et la crédulité. Il y a aujourd'hui tant de naïfs, de crédules qui se font embrigader au péril de leur vie dans des groupes terroristes, dans des sectes tant de forums où il n'y a que des bons, les méchants contradicteurs étant aux abonnés absents ou expulsés !

Je suis croyant mais j’aime la clarté, le dialogue non assorti de fatwas et la logique

« Mettez un peu de logique », disait Pierre Baillargeon, « dans votre conversation, et vous passerez pour un esprit de contradiction » ce qui est apparemment le cas de mon esprit !
A ce titre, je pourrais dire que Jésus est aussi apparu comme un signe de contradiction vis-à-vis de la religion juive

Il n’y a d’ailleurs pas que la précision du nombre de coups de fouet révélé qui m’étonne, je peux ainsi te citer les révélations de Sainte Anne sur la précision de la date de destruction d’une chapelle qui lui était dédiée :

« Yves Nicolazic, ne craignez pas. Je suis Anne, mère de Marie. Dites à votre recteur que dans la pièce de terre appelée le Bocenno, il y a eu autrefois, même avant qu’il y eût aucun village, une chapelle dédiée en mon nom. C’était la première de tout le pays. Il y a 924 ans et 6 mois qu’elle est ruinée. Je désire qu’elle soit rebâtie au plus tôt, et que vous en preniez soin, parce que Dieu veut que j’y sois honorée »

Le croyant ne peut accepter du n’importe quoi ainsi cette croix demandée soi-disant par Jésus à Dozulé qui devait atteindre une hauteur de 738 m faute de quoi une immense catastrophe nucléaire dévasterait le monde avant l’an 2000, révélation qui, depuis, a été modifiée en 100 croix de 7,38 m !

Avec toute mon amitié

Jean Paul

Message

Jean-Marie
Visiteur


Date du message : dimanche 29 juillet 2018 à 13h18


Bonjour à tous,
Un détail me turlupine avec l'image de la Sainte Vierge de Guadalupe.
Dans l'oeuvre de MV, Ste Marie est décrite comme étant blonde aux yeux bleus, comme son fils. J'ai compris que ce n'était pas un blond type scandinave, mais plutôt un "chatain clair".
Cette description ne colle pas avec la Vierge de Guadalupe, dont les cheveux sont noirs et les yeux marrons.
Je ne sais pas quoi en penser...

Message

Jean Paul
Visiteur


Date du message : mardi 31 juillet 2018 à 21h32


Bonsoir Jean-Marie

Voici une confidence de la Vierge Marie faite à Maria Valtorta qui devrait t'éclairer :

En découvrant l'image de la Vierge de Tre-Fontane, Maria Valtorta est troublée :
elle a les cheveux noirs et l'a toujours vue blonde.
La Vierge Marie la rassure : dans le contexte de l'apparition Bruno Cornacchiola a vu des cheveux "sombres" qu'il retraduit par noirs.
Elle confie à Maria Valtorta qu'elle ne se reconnaît pas dans ce portrait d'elle. Pour cela les statues de Fatima ou de Lourdes sont plus approchantes. Mais le visage le plus fidèle est celui de Notre-Dame de l'Annonciation à Florence.
(Dictée du 28 décembre 1947, page 454).

L'histoire mystérieuse du tableau représentant Notre Dame de la Sainte Annonciation de Florence
http://imagessaintes.canalblog.com/archives/2013/01/11/26121712.html

Mes remarques sur l'image de la Sainte Vierge de Guadalupe conforme aux croyances aztèques et donc déformée.
De par le lieu et le moment de l’apparition, le portrait de Notre-Dame de Guadalupe incarne la fusion du passé aztèque et du présent chrétien, de l’ancien et du nouveau monde, il devait donc être, à mes yeux, à la fois symbolique et fédérateur. Son apparition a incité des millions d’Aztèques – qui refusaient de se convertir auparavant – à se convertir au catholicisme les années suivantes.
La Vierge Marie a la peau légèrement hâlée, et les cheveux noirs qu’elle porte détachés sont pour les Aztèques un indice qu’elle est enceinte
Les nombreux ornements de la tunique se rapportent à la terre et à la haute vallée de Mexico ainsi qu’à l’histoire aztèque. Sous les mains jointes, l’on peut voir les rubans noirs d’une ceinture, allusion au fait qu’elle est enceinte. Les extrémités trapézoïdales promettent une naissance proche. À l’endroit où l’enfant à naître se trouve dans le ventre maternel, une fleur de jasmin à quatre pétales, « Nahui Ollin », est représentée, centre de l’espace et du temps et indice de la présence du dieu créateur aztèque. Ce thème est également central dans le calendrier aztèque. En agrandissant l’image miraculeuse de manière importante, l’on peut y reconnaître l’image d’un nourrisson qui s’éveille.
Le manteau de Notre-Dame de Guadalupe est bleu-vert, la couleur des rois aztèques ; cette couleur témoigne de sa divinité et symbolise l’univers. Le manteau est orné de 46 étoiles reproduisant la constellation du 12 décembre 1531 – vue de haut.

Bien sûr, c'est mon analyse personnelle
Amitiés

Jean Paul

Message

Jean-Marie
Visiteur


Date du message : mardi 31 juillet 2018 à 21h48


Très intéressant. Merci Jean-Paul.

Message

Yeshurun
Membre

Voir plus


Date du message : mardi 7 août 2018 à 19h59


Cette dame apparue à Guadalupe n'est pas la Vierge Marie.
J'ai écrit ceci sous le chapitre "Discussion sur l’œuvre" et la question "Comment expliquer cette lacune ?"
Bonjour,
Vous êtes dans l'erreur à propos de Saul de Tarse et d'Anna Katharina Emmerick. Je vous comprends, il n'est pas facile de voir clair dans ces "derniers temps".
Dieu nous a dit que l'abomination de la désolation serait dans son Eglise et - ce que le lecteur devait comprendre (cf. Matthieu 24, 15) :- tous ceux qui l'y ont installée sont et seront toujours des ennemis de Dieu - Dieu ne se trompe jamais -. Paul qui l'a installée notamment à Béthanie, est un des premiers adversaires de Dieu, il l'est toujours.
Dieu nous a dit que beaucoup diront être le Christ (cf. Matthieu 24, 5), comprenez donc, lecteurs, que toute personne stigmatisée est ennemie de Dieu. Anna Katharina Emmerick est ennemie de Dieu.
Ouvrez les yeux. Il ne reste que peu de jours avant la manifestation de Dieu.
Yeshurun Yohamyriyech

Haut de page