Aller au contenu
Gazette de Rennes-le-Château

           

Gazette et Portail de Rennes-le-Château News et TV : Levée progressive des voiles

Message

Osiris
Membre

Voir plus


Date du message : dimanche 26 août 2018 à 10h46


Henri Boudet et la Réunification

La Vraie Langue Celtique

page 247

[...] Dans le cromleck de Rennes-les-Bains, on voit aussi figurer
deux pierres branlantes ou roulers. C'est le signe de la
puissance de Dieu jugeant et gouvernant ses créatures. Les
hommes ne sauraient échapper en aucun temps à cette autorité
divine, soit qu'elle accorde des récompenses, soit
qu'elle exerce les droits d'une justice vengeresse. Il n'est
jamais entré dans l'esprit d'aucun peuple de nier cette action
de Dieu créateur gouvernant ses créatures : aussi les
Celtes étant de tous les peuples anciens hormis le peuple

page 248

hébreu, celui qui avait conservé dans ses traditions la doctrine
la plus pure, devaient-ils garder avec soin cette vérité
essentielle du gouvernement divin sur l'humanité.
Toutes ces connaissances primitives se sont, plus tard,
affaiblies chez eux en raison de leur révolte graduelle contre
l'ordre enseignant, celui des Druides ; et lorsque, par
suite de cette révolte, l'unité de gouvernement et de direction
n'a plus existé parmi les tribus, la domination de la république
romaine a pu s'établir par les armes au milieu de
cette fière nation, et la dégrader, en multipliant dans son
culte religieux déjà altéré, les erreurs idolâtriques du peuple
conquérant. [...]

Henri Boudet indique ici les conséquences d'un Corps sans Tête. Incapable de direction, il se laisse dériver à sa propre folie. Cette notion de rébellion est rappelée page 71 où l'Abbé nous conte l'histoire de la Manne offerte à un peuple incrédule toujours demandeur de preuves et jamais rassasié. Le corps ordonne à la Tête et non l'inverse, ce qui conduit à un non-sens. Si Henri Boudet insiste fortement sur ce point, c'est qu'il est d'importance. Le Corps sans tête avance chaotiquement et la Tête sans corps n'avance à rien. Le réassemblage de ces deux parties est à la base de l'action efficace qui permettra l'émergence du secret de Rennes-les-Bains selon ses paraboles. Cette clarification délivrée permet la séparation du bon grain de l'ivraie en quelque sorte.

Osiris

Message

Osiris
Membre

Voir plus


Date du message : dimanche 12 août 2018 à 17h23


Tous les chemins mènent à Rennes

Dossiers Lobineau : Guy Alexis Lobineau, dit Dom Lobineau, Historien de la Bretagne né le 9 octobre 1667 à Rennes.

Rennes-les-Bains, Rennes-le-Château : Rennes.

Blanque et Sals, Ille et Vilaine

La Vraie Langue Celtique -

p.225 : Les Redones de l'Armorique sont la cause du nom que
porte Rennes de Bretagne, et les Redones du Languedoc
nous ont donné Rennes-les-Bains du département de
l'Aude.

p.169 : D'après Strabon, la ville la plus importante des Redones
était Condate.

Osiris

Message

Osiris
Membre

Voir plus


Date du message : dimanche 5 août 2018 à 17h23


Le Roi et Rennes

Le Roi, c'est l'ordonnateur suprême ; le "Roi fait Néant", dixit Gérard de Sède, c'est l'Ordo ab Chaos.

Le feu de la dissolution mène au Néant ce qui doit l'être : "Nutrisco et Extinguo" disait ainsi François 1er, Roi de France. Les deux basilics du bénitier de Rennes-le-Château en atteste.

...

Osiris

Message

Osiris
Membre

Voir plus


Date du message : samedi 21 juillet 2018 à 08h40


;Le dilemne des prisonniers, Pierre Plantard, Philippe de Chérisey et Gérard de Sède.

Captif d'un grand secret, Philippe de Chérisey énonce ceci :

« Deux désirs contraires se partagent mon âme, la gloire de publier tout cela au grand jour, et celui de garder jalousement ce trésor sans en jamais rien dire. Ma vie entière se passe à hésiter et je me réveille dans le même instant que je me meurs. »

Le Trésor n'est pas matériel sinon nos trois frères (ou fils selon le point de vue) se seraient empresser d'en faire usage.

Ce qui est évoqué dans cette phrase, c'est la possibilité réelle et très probable que le secret ne soit jamais divulgué.

La personne à qui appartient ce Trésor peut tout aussi bien ne jamais le dévoiler, la gloire, cette lumière illusoire, ne l'intéressant absolument pas.

L'Apocalypse 3.15:17 est plus explicite à ce sujet :

[...] Je connais tes oeuvres. Je sais que tu n'es ni froid ni bouillant. Puisses-tu être froid ou bouillant! Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n'es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche. Parce que tu dis: Je suis riche, je me suis enrichi, et je n'ai besoin de rien, et parce que tu ne sais pas que tu es malheureux, misérable, pauvre, aveugle et nu, ...

Dans ce monde d'abondance matérielle et de vide spirituel, divulguer un tel Trésor n'a pas d'utilité, l'humanité ne le désire pas. Le Temps file entre les doigts comme le sable de la Mer et dicte sa Loi. Qui pour le défier ?

OSIRIS

Message

FIBONACCI
Membre

Voir plus


Date du message : jeudi 19 juillet 2018 à 23h08


Attendre...c'est bien Osiris mais tenir c'est mieux
Vous dites qu'il y a d'autres pistes sur le petit parchemin
Je suis preneur

De mon côté j'ai trouvé que le terme SOLIS SACERDOTIBUS pouvait s'ajouter sur 2 lignes finales aux 12 lignes de la Dalle de Marie pour faire une grille de 14 x 14 OIE sur le Grill avec les lettres O et I+E (N) on trouve Triangle, équerre et compas
La marquise d'Hautpoul faisait elle partie de la Franc Maçonnerie occitane existante à son époque et dont le centre était Narbonne ? dans ce cas il faudrait retrouver l'accès au Temple dont le lieu est indique par Boudet dans l'index de son livre complété par la carte dessinée par son frère Edmond

Avez vous remarqué que les gémeaux sont dans la vallée fluviale de Rennes les Bains tels une nef avec les frères Boudet et que le Sagittaire celui qui désigne se retrouve avec Saunière sur la colline de Rennes le Château
Ainsi désigné il est alors facile de retrouver la Vierge et le Christ (Poissons)

Mais comme dit la chanson...j'attendrai

Message

Osiris
Membre

Voir plus


Date du message : jeudi 19 juillet 2018 à 15h45


Réponse à FIBONACCI

Il y'a d'autres pistes dans le petit parchemin, mais aussi ;

Il y'a un Temps pour Tout, celui de la réflexion, et celui où est annoncé :

Plus de délai

Attendre c'est dépendre des évènements qui tardent à intervenir d'où l'explication d'Henri Boudet, page 60 de la VLC :

[...] La pensée essentielle se dégageant de ce récit peut se traduire ainsi : les anges pressaient Lot de quitter Sodome, car approchait l'heure fixée pour le châtiment, et Lot, de son côté, alléguant sa faiblesse, cherchait à retarder cette heure de l'expiation suprême. Il a fallu qu'un ange le prit par la main, le forçant ainsi à le suivre, et alors Lot, voulant à tout prix sauver une partie des habitants de la région, de-manda à se réfugier dans la petite ville nommée Segor : sa prière fut écoutée ; mais, dit encore l'ange, hâtez vous !
Cette insistance de l'ange à répéter que l'heure était pressante est parfaitement reproduite dans Ségor – to say (sé) répéter, to egg, pousser, exciter, – hour (haour) heure, moment.

OSIRIS, au 34iè jour

Message

FIBONACCI
Membre

Voir plus


Date du message : jeudi 19 juillet 2018 à 13h43


Etes vous sur Osiris… dans ce cas vous devez avoir trouvé le trésor !
A Dagobert II est ce trésor et il est la mort….. ce sont les lettres en décalés…
A Dagobert II peut être aussi A D II - D comme Dalle et les deux dalles sont un fil d'ariane
Le trésor est dans la tombe !

Message

Osiris
Membre

Voir plus


Date du message : mercredi 18 juillet 2018 à 19h19


Le Secret de Rennes-le-Château est sur le petit parchemin

Osiris

Message

Osiris
Membre

Voir plus


Date du message : lundi 9 juillet 2018 à 11h21


MORTE EPEE et La vraie langue celtique

Pierre Plantard l'affirme dans sa préface :

[...] "MORT" et "ÉPÉE" sont aussi les deux mots qui apparaissent anormalement dans l’épitaphe de la pierre tombale de la marquise de Blanchefort, de Rennes-Le-Château. L’abbé Boudet à la page 255 est encore plus explicite sur la question de MORT, et à la page 217 sur L’ÉPÉE.

La page 116 ne figure pas dans sa démonstration, or il y est indiqué :

[...] aussi il n'y a rien de surprenant à ce que le terme mourir « hiltzia ou hiltzea » présente l'image de l'épée, – hilt, poignée d'une épée.

La page 217 parle de fabrication de l'épée tandis que la page 255 nous renseigne sur la potence. Dans l'esprit de Pierre Plantard, qui nous invite à rapprocher ses découvertes des arcanes du Tarot, cela mène à un rapprochement avec les arcanes 8, la Justice, et 12, Le Pendu. En guise de mort, il est davantage question d'oscillation du fait de sa position (pendu par le pied). La racine étymologique du terme provient du latin pendō dont le sens premier signifiait - pendre à une balance, peser -. Par un hasard qui n'en est pas un, l'arcane 12, la Justice, tient entre ses mains l'Epée et la Balance.

Dans cette même page 255, Henri Boudet mentionne la fameuse Pierre de Trou ou Hache Celtique, également évoquée par Pierre Plantard. L'on sait par ailleurs qu'une hache se traduit par Axe dans la langue anglo-saxonne. C'est donc l'Axe autour duquel oscillent les plateaux de la balance de la déesse Maât, fidèle auxiliaire d'Osiris, juge suprême de ses lois, selon la légende.

De là à établir un parallèle avec le Jugement Dernier, il n’y a qu’un pas. L’importance du Secret se situe au-delà de l’image affichée sous de faux-airs de pantalonnade digne de la Comedia dell’arte. L’image de la Mort (p.116) ne dupera (to con, p. 169) que ceux qui regardent le doigt quand le sage montre la Lune.

Osiris

Message

FIBONACCI
Membre

Voir plus


Date du message : vendredi 6 juillet 2018 à 11h20


Comme déjà signalé par Johannus l'épée est liée à St Paul qui vois dans le Christ un combat - les clefs sont attribuées à St Pierre le gardien
Or on retrouve l'épée de MORT EPEE de Cherisey si l'on prend la carte du ciel et l'insigne du Prieuré de Sion

On a l'axe P (Pisces) et V (Virgo = U latin) de part et d'autre du P on a A (Aquarius) et A (Aries)- de part et d'autre du V on à L (Libra) et L (Leo)
Ce qui donne en reliant ces 4 points une Croix comme un IX APA et LVP soit PAVL on a donc l'épée ….

Pour le mort il faut prendre St Pierre qui tient les deux clefs du tombeau et de la résurrection et faire de même avec l'autre axe du ciel

Haut de page