Aller au contenu
           

Maria Valtorta : "Les Carnets" sortiront le 13 décembre.

Message

Benoit
Membre

Voir plus


Date du message : jeudi 4 octobre 2018 à 00h55


"Les Carnets", derniers écrits encore inédits de Maria Valtorta, sortiront le 13 décembre 2018.

Un *.pdf avec quelques extraits sont disponibles ici : http://fondazionemariavaltortacev.org/fr/publications/les-carnets-extraits

Message

François-Michel
Visiteur


Date du message : jeudi 4 octobre 2018 à 05h50


Voilà une excellente nouvelle, car Les carnets sont une mine d'éléments nouveaux. C'est un livre indispensable pour comprendre tout le don de l'oeuvre à Maria Valtorta.
Les extraits choisis sont excellents.
Belle présentation.

Message

lya61
Membre

Voir plus


Date du message : vendredi 5 octobre 2018 à 14h35


Dans le lien, il est dit des carnets : "Ils proviennent de textes rédigés entre 1943 et 1954, certains non-datés, provenant de feuilles volantes et de petits carnets récemment découverts."

Je me permets d'être critique.
Pour des textes rédigés il y a 70 ans, çà fait peur non ? Et si demain on découvrait encore d'autres textes ? Voyez-vous ce que je veux dire ?
Je ne suis pas à la place des traducteurs, ou de ceux qui travaillent sur le terrain en Italie, mais sortir des nouveautés comme ça (à la demande), ça ne sent pas tellement bon...

Pardonnez moi si je suis à côté de la plaque, mais je n'ai pas le contexte dans lequel ce travail est fait.

Message

François-Michel
Visiteur


Date du message : vendredi 5 octobre 2018 à 17h54


On peut s'interroger, mais il s'agit de textes inédits en français. Ces textes ont déjà été publiés en italien il y a longtemps.
Voici deux sites où tu peux les lire en italien :
- CONOSCERE MARIA VALTORTA
- MARIA VALTORTA
La nouveauté est donc que l'on puisse les lire en français.
Ce sera le 17ème livre en français. En italien, il reste les cinq tomes de sa correspondance (avec Mgr Carinci, avec le P. Migliorini et avec Mère Teresa Maria, sa mère spirituelle x2).
Il y a deux autres livres de témoignages, dont celui de Marta Diciotti qui fut sa garde-malade dans les 26 dernières années de sa vie (c'est donc une mine de renseignements) et de femmes l'ayant connu.
Enfin, il y a les incontournables rédigés par Emilio Pisani, dernier témoin et curateur des droits. Le plus indispensable est sans doute Pro e contro Maria Valtorta (Pour ou contre Maria Valtorta) qui en est à sa septième édition.
Pour le reste des publications en italien, il s'agit soit d'extraits thématiques (exemple : les prières) soit de travaux d'experts.

Haut de page