Aller au contenu
           

Forum : Live Report Memory: RATT, Paris, 15 Octobre 1990, 25 ans aprés...

Message

cellar31
Disque de platine
Disque de platine

Voir plus


Date du message : jeudi 15 octobre 2015 à 16h40


Live Report Memory: RATT, Paris, Elysée Montmartre, 15 octobre 1990 (+ Teasin' Babes).
Souvenirs d'une folle journée, 25 ans aprés...

L'été 1990 a été chaud, non d'un strict point de vue météorologique (aspect dont je ne me souviens guére plus, d'ailleurs... ), mais plutôt en ce qui concerne les sorties d'albums. La rentrée 90 aussi...
Warrant avec son sublime "Cherry Pie", Winger et le trés peaufiné "In the heart of the young", Poison avec "Flesh&Blood", Megadeth, AC/DC, et tant d'autres...
C'est aussi vers cette période qu'est prévue la sortie du nouvel album de RATT, "Detonator", difficile d'avoir une date précise, car à l'époque, pas d'internet bien sur, et la presse spé, seule source d'information, est moins réactive que de nos jours...
Un album que j'attends avec impatience et un soupçon d'inquiétude aussi, car aprés le semi-échec du moyen "Reach for the sky", les rongeurs se sont acoquinés avec Desmond Child, faiseur de tubes, certes, mais dans une veine assez commerciale, pas forcément compatible, selon moi, avec l'esprit fonciérement plus heavy du groupe...
Et donc, pendant tout cet été 90, vers les 22h58, je me dirige vers mon poste radio, calé sur RTL, à attendre la messe du pére Zégut, que je sais capable de nous balancer un extrait de ce nouvel album (il l'avait fait avec "Reach for the sky", tout comme ses confréres de Doum Doum Wah Wah d'ailleurs...). Quelques soirs, capter l'émission tient du miracle (vacances en Ariége oblige... ), mais je n'en loupe pas une, sauf que...rien !! Pas d'extrait !!
Et puis, jeudi 30 août, si je ne me trompe pas, l'émission démarre, une longue intro à la guitare, un gros riff de gratte et boum !! Putain, c'est le nouveau RATT !!! Le titre me semble excellent, les vocaux bien accrocheurs, mais bon, vues les conditions d'écoute (toujours en Ariége...), je préfére rester prudent quand même...Et à la fin du titre, Zégut de clamer "Shame Shame Shame, la honte la honte la honte, c'était RATT !!" L'émission du soir est étrange, Zégut a un drôle de ton, je comprends trés vite ce qui se trame, le lendemain, ce sera la derniére de Wango Tango....La honte, la honte, la honte...
Lorsque je reviens à Toulouse début septembre 1990, direction la Fnac, rayon disques et...je le vois !! Achat immédiat, retour à la maison pour une écoute religieuse, et je prends...une claque !! Waouh, pas de comparaison possible aprés la déception "Reach For the Sky", cette fois, les guitares sont en avant et la voix de Pearcy comme miraculeusement de retour (merci la technologie malgré tout...). Le cd va rester un bon moment dans ma platine...
Vendredi 5 octobre 1990. Mes cours à la fac se terminant à 11h30, j'en ai profité pour caler la vidange de ma Fiat Uno Turbo ie à 14h au garage Fiat de Muret. Je vais profiter de la pause déjeuner pour faire un saut au rayon cd de l'Hypermédia de Portet, bien achalandé en hard-rock, et aussi pour vérifier si le nouvel exemplaire de Line-Up est sorti, car, outre le fait que j'aime bien cette revue, j'espére retrouver dans ce n° la chronique du «  Detonator  » et pourquoi pas, une interview du groupe...
J'attaque donc par la maison de la presse du centre commercial, et je repére trés vite l'exemplaire de Line-up, avec Stevie Ray Vaughan en couv', mais pas de RATT au sommaire, dommage...
Je file aux chroniques de disques et bingo !! Le "Detonator" figure en bonne place. Je me jette sur celle-ci, trés positive, rédigée par un certain...Olivier Garnier (!!), mais c'est en arrivant à la fin que je prends "THE" baffe...RATT sera en concert à Paris le lundi 15 octobre 1990 !!!! Nous sommes, je le rappelle, le 5 octobre...J'analyse la situation, le lundi, j'ai un TP à la fac qui se finit à 19h30, présence "obligatoire", hum, c'est quand même chaud !! Et puis, en une fraction de seconde, ma décision est prise: le lundi 15 octobre 1990, quoiqu'il arrive, je serai à Paris, à l'Elysée Montmartre, pour voir RATT, mon groupe favori !! Je vous passe les détails sur mon repas au Flunch à lire et relire la chronique, ainsi que sur la vidange de la Uno Turbo ie !!
Le plus dur reste cependant à faire, à savoir en 10 jours, trouver une place pour le concert, une chambre d'hôtel, et un billet d'avion aller retour pour ne pas trop manquer les cours à la fac...tout cela sans internet bien sur !! Mais bon, avec l'aide de quelques ami(e)s, tout se passe pour le mieux, et je suis fin prêt dans les temps pour mon expédition

Message

cellar31
Disque de platine
Disque de platine

Voir plus


Date du message : jeudi 15 octobre 2015 à 16h44


Lundi 15 octobre 1990. J'ai attaqué ma semaine à la fac en matinée, et j'ai réussi à décaler mon TP dans un autre groupe, de 13h30 à 16h30, sauf que mon avion décollant à 17h, il faudra que je m'éclipse un peu avant la fin...Je me souviens que ce TP m'a semblé interminable (je regardais la montre toutes les 30 sec), et mon attention n'aura pas été exceptionnelle, mais bon, j'ai autre chose en tête...16h, je ferme ma trousse, et hop, discrétement, je quitte les lieux....Je vais voir RATT !!!! Direction la Uno sur le parking de la fac et zou, je fonce vers l'aéroport (pas de radars à l'époque, on pouvait se lacher sur les rocades !! ), je sens que la tension monte car le timing va être trés trés serré...Car en effet, mon avion attérit vers 18h00 et sur le billet, le début du concert est annoncé à 19h00...1 heure pour rallier depuis l'aéroport la salle de l'Elysée Montmartre, pour un "provencial" comme moi, ça semble insurmontable !!
Heureusement, lorsque je sors de l'avion, mon pote Jerôme, un toulousain qui bosse à Paris, est là pour m'accueillir, et va me guider (RER, métro...) en m'accompagnant jusque devant mon hôtel, censé se trouver face à la salle de concert. Je récupére la chambre, assez speed, je me change (j'enfile mon t-shirt Ratt "Reach for the sky"), je jette un oeil à la fenêtre, tiens, bizarre, on dirait qu'il y a un attroupement de hardos sur le trottoir d'en face...je léve les yeux, l'affiche est bien là: "Elysée Montmartre" !! Trop génial !!
Je suis soulagé, car je serai dans la salle pile à l'heure...Je traverse la rue, il doit être 18h55, je rentre dans la salle, tellement pressé que j'en oublie de remercier encore mon pote...
Je découvre la salle, superbe, j'apprends la présence d'une premiére partie (du coup, je me dis que je me suis spéedé pour rien, mais comme les Teasin' Babes vont nous faire un bon petit show, pas de regret), mais en fait, je suis déjà ailleurs, excité mais anxieux aussi (un peu comme lors d'un premier rendez-vous galant si vous voyez ce que je veux dire...)....je vais voir RATT, le groupe que je vénére littéralement depuis 5 ans à ce moment (découvert en 1985 avec "Invasion..."), 30 ans en cette année 2015...
Les lumiéres s'éteignent une premiére fois, entrée en scéne de Teasin' Babes, un groupe que je ne connais pas, mais qui oeuvre en territoire connu, à savoir du bon party-hard-us trés influencé par Poison, aussi bien au niveau du look que de la musique. Pour être honnête, je n'ai pas de souvenirs trés précis de ce concert (je vous l'ai déjà dit, mon esprit est ailleurs...), excepté la pluie de confettis qui s'abat sur le public lors du final, pour conclure le set sur une bonne note de folie !!
Les lumiéres se rallument, la délivrance est proche...J'ai pourtant toujours du mal à croire que là, à Paris, en ce 15 octobre 1990, Stephen Pearcy, Warren De Martini, Robbin Crosby, Juan Croucier et Bobby Blotzer vont se produire devant moi (et quelques autres fans...), que mon rêve de les voir ailleurs que sur des photos de magazines ou dans des vidéos va enfin se réaliser...
Je me positionne au centre, quasiment à la barriére, et j'attends...
Les lumiéres s'éteignent de nouveau...Mon coeur palpite, je suis en extase !!

Message

cellar31
Disque de platine
Disque de platine

Voir plus


Date du message : jeudi 15 octobre 2015 à 16h48


Des ombres se faufilent sur la scéne, ils sont là, mais je n'arrive pas à vraiment les identifier à cause du noir complet dans la salle...Et puis, un premier solo de guitare, "Intro to shame", je ne vois que la cigarette qui bouge en même temps que le médiator, je suis comme un fou, le riff de "Shame, shame, shame" déboule, et sur le "Oh Yeah !!" de Pearcy, les lumiéres s'allument enfin et...je me retrouve avec Stephen Pearcy pile en face, à 1 métre de moi !!! C'est De Martini, avec sa cigarette, qui a réalisé l'intro, et se trouve à ma droite, de l'autre côté, on trouve Juan et tout à gauche, Robbin Crosby, Blotzer en retrait bien sur...
"Shame..." terminé, c'est le riff de "Lay it down" qui enchaine, avec l'adaptation des paroles pour cette soirée ("I take what's good for this fucking Paris 'see you there" !! ), puis ensuite, toujours enchainé, "You're in love". Salutations de Pearcy, et "Slip of the lip" repart de plus belle, et enfin "Wanted Man", une belle entrée en matiére. Pour la suite, l'accent est mis sur "Detonator", avec "Lovin'you's a dirty job", "Hard times" et "One step away", je suis toujours en extase, bien sur, et pour être honnête, je ne fais pas attention à la prestation en tant que telle (technique, voix, ...), j'aurai quelques surprises à ce niveau là plus tard...Retour aux débuts avec "The morning after", puis "Heads i win...", sans Bon Jovi aux choeurs bien sur..."You think you're tough", tiré du mini-lp, enchaine, avant un petit solo de Warren De Martini qui nous conduit à un autre classique, "Way cool Jr". La seule vraie ballade du groupe arrive ensuite, à savoir "Giving yourself away", puis c'est au tour de "Round and round" et là, je prends peur: c'est déjà la fin ???? Heureusement non, mais sans que je le sache, cette fin est malgré tout assez proche...C'est sur "Scratch that itch" que se termine le set, c'est quand même un peu court mais bon, je me dis qu'avec les rappels, ça devrait le faire...Sans trop attendre, le groupe revient sur scéne, nous déguaine le trés bon "Top secret" et puis...Tchao !! Cette fois, c'est bien fini, à peine 1H15 de concert... Je me souviens trés bien que je reste comme sonné, car à ce moment là, je viens de vivre un instant comme irréel, je ne sais plus sur quelle planéte j'habite, enfin quoi, je suis à l'ouest !!! Je reprends mes esprits assez vite malgré tout, et je sors de la salle...et si je pouvais essayer de les rencontrer ? Bon, rien à faire, pas de rongeurs aux alentours, ils sont déjà partis, snif...
Je reviens sur le devant de la salle, il y a un groupe qui discute, et je me souviens d'une nana qui brandissait une serviette blanche qu'elle avait récupéré, serviette jetée par Stephen Pearcy !! Je mange un truc (Burger ?) dans un petit resto/bar juste à côté, tout seul, et tout penaud, et déjà un peu triste, ou nostalgique...
Lorsque je remonte dans la chambre de l'hôtel, je reste un long moment à mater l'entrée de la salle derriére la fenêtre, probablement à espérer inconsciement, qu'un membre du groupe sorte de la salle et que je lui coure aprés...mais rien...
Le lendemain matin, retour à l'aéroport, vol sur Toulouse, et en début d'aprés-midi, je reprends les cours à la fac...je n'ai plus qu'à raconter aux pôtes ce que j'ai vécu en ce lundi 15 octobre 1990 !!
Quelques semaines plus tard, j'achéte le Hard-Rock Mag avec la chronique du concert, rédigée par Laurence Faure, et qui émet quelques bémols sur cette soirée (notament sur la prestation de Stephen Pearcy...), bémols que je ne comprends pas trop (l'aveuglement du fan...!! ). Il faudra attendre que j'arrive à récupérer un bootleg de ce concert pour vraiment me rendre compte...En effet, le son, déjà, manque de puissance, les guitares couvrant à peine un gars qui avait amené un sifflet...Et puis, je suis honnête, sur plus de la moitié des titres (surtout ceux tirés de "Detonator"), Pearcy est sacrément à la ramasse, prenant certaines parties des morceaux sur des tonalités beaucoup plus basses...un peu comme aujourd'hui !! A leur décharge, ce concert, rajouté en derniére minute (d'où une promo quasi inéxistante), est le tout premier du "Detonator World Tour", et le groupe est donc encore en "rodage"...Ceci dit, la suite ne sera pas non plus mirobolante, car l'album ne rencontre pas le succés escompté (c'est le seul de la grande époque à ne pas être platine aux USA), fini les arénas, mais juste de "grandes salles", et puis la tournée japonaise début 1991 qui sera la derniére avec Crosby...bref, le début de la fin...

Message

cellar31
Disque de platine
Disque de platine

Voir plus


Date du message : jeudi 15 octobre 2015 à 16h52


Au final, même si la performance n'a surement pas été à la hauteur de ce que l'on pouvait attendre d'un tel groupe ( et tant de classiques pas joués), vous avez tous compris que ce que j'ai vécu à ce moment là, je ne suis pas prés de l'oublier...25 ans déjà, et pourtant, j'ai l'impression que c'était hier...Un jour qui vous marque une vie, et lorsque j'y repense (comme par exemple en rédigeant ce live-report), j'ai pleins de petites étoiles qui scintillent dans les yeux et un sourire "béat" sur mes lévres...Mais qu'elle journée de folie j'ai vécu !
Et dire qu'il y a 25 ans, jour pour jour, je le vivais..
Il me faudra attendre juin 2008 pour revivre ça, avec une prestation, je pense, nettement supérieure à celle de 1990, même si Robin Crosby n'est plus là, hélas, et Juan Croucier plus dans le groupe...et puis j'ai rencontré Warren De Martini !! (mais bon, je ne vais pas vous refaire le live-report de Barcelone non plus, utilisez la fonction "recherche" ou bien attendez 2033 pour le live-report memory de ce concert ! ).
Voilà, j'espére que vous avez apprécié cette petite virée "dans le temps", moi, en tout cas, je me suis régalé à faire remonter tous ces souvenirs...!! (et certains autres me reviendront surement aprés que j'ai cloturé cette derniére partie...).
Comme le disait Robbin Crosby dans la 1ére vidéo du groupe, "RATT'N'ROLL IS A WAY OF LIFE": une devise que, 30 ans aprés, j'essaie toujours de m'appliquer !!

Message

JeanPhilippe
Disque de Lonsdaleite
Disque de Lonsdaleite

Voir plus


Date du message : jeudi 15 octobre 2015 à 17h01


GENIAL !!
Je me suis REGALE dude à lire ce live report. Mille merci de nous l'avoir fait partager.

Message

cellar31
Disque de platine
Disque de platine

Voir plus


Date du message : jeudi 15 octobre 2015 à 17h09


JeanPhilippe a écrit :

GENIAL !!
Je me suis REGALE dude à lire ce live report. Mille merci de nous l'avoir fait partager.

Merci, c'est une idée que j'avais en tête depuis un petit moment, faire coordonner le report pile avec la date anniversaire...
Content si vous prenez autant de plaisir à le lire que moi à le rédiger !!
Et puis ce report, c'est juste une histoire de passion, celle qui, au bout du compte, nous réunis tous sur ce forum...

Message

Tailgunner
Disque de diamant
Disque de diamant

Voir plus


Date du message : jeudi 15 octobre 2015 à 17h20


Merci ! J'aie bien les souvenirs d'ancien combattant. Surtout quand ils me donnent envie de ressortir un disque

----------------------------------------
Mush a ring, dum a doo dum a da !

Message

Philouze
Disque d' argent
Disque d' argent

Voir plus


Date du message : jeudi 15 octobre 2015 à 19h28


Sympa.. TRES sympa, ce report...

RATT n'a jamais vraiment été un super groupe de scène (enfin, surtout Stephen) d'après ce que j'ai entendu sur les différents bootlegs.. Mais putain, j'aurais Adoré les voir.. J'aurais pu, en plus..

En tout cas, MERCI pour ce report.. RATT N' ROLL!!

Message

Svalbard
Disque de bois
Disque de bois

Voir plus


Date du message : jeudi 15 octobre 2015 à 21h10


MERCI, MERCi,MERCI,MERCI x 1000000000000000000000000

Superbe initiative et excellent récit.
En 1990, j'étais en terminale C (après 2 première !). J'étais axé sur le hard rock de l'époque et dévorais les revues de l'époque (hard rock mag (disparu ce mois-ci malheureusement), metal hammer je crois ...).
J'avais pas assez d'argent de poche pour aller aux concerts à Paris. Après les monsters of rock 1988 à Bercy avec Helloween, Trust, Anthrax et Iron maiden ... (le plus beau souvenir de ma vie :-) ).

J'étais déjà comme un fou de ne pas avoir vu Motley Crue au Zénith en 1989 ... (le malheur de ma vie :-) )

Message

trz71
Disque de bois
Disque de bois

Voir plus


Date du message : jeudi 15 octobre 2015 à 21h56


ouh la !
il y a 30 ans que je les ais vus a donington (la seule fois)
ca m'avait pas laisse un souvenir imperissable

thierry

Message

Sylvain
Disque de platine
Disque de platine

Voir plus


Date du message : vendredi 16 octobre 2015 à 02h33


Et bien mon cher Lolo t'en a mis du temps pour l'écrire ce live report : 25 ans, mais ça valait la peine d'attendre
Excellent live report dont il m'est arrivé d'entendre des bribes à plusieurs reprises lors de nos discussions entre passionnés

"DETONATOR" est trop mésestimé dans la discographie des rongeurs, alors qu'il contient des tubes par kilo de 12. Où quand RATT se met à faire du hard US à la New Jersey/Permanent Vacation/Trash (ouaip ouaip je sais et j'assume même pas peur de le comparer à ces monuments du hard US )

Syl"Put some Glitter in your life"

Message

JeanPhilippe
Disque de Lonsdaleite
Disque de Lonsdaleite

Voir plus


Date du message : vendredi 16 octobre 2015 à 08h38


Tout à fait d'accord avec toi dude quand à la qualité de l'album "Detonator" qui reste mon préféré de RATT.
Du pur Hard US à la fois pêchu, mélodique et festif. Superbe album.

Message

TheWickerMan
Disque de diamant
Disque de diamant

Voir plus


Date du message : vendredi 16 octobre 2015 à 09h05


Merci pour ce report ! Dois-je préciser que j'aurais adoré y être ?

__________________________________________________
Don't talk to strangers !

Message

legacy
Disque de diamant
Disque de diamant

Voir plus


Date du message : vendredi 16 octobre 2015 à 10h33


TheWickerMan a écrit :

Merci pour ce report ! Dois-je préciser que j'aurais adoré y être ?

cellar31 a écrit :

Le plus dur reste cependant à faire, à savoir en 10 jours, trouver une place pour le concert, une chambre d'hôtel, et un billet d'avion aller retour pour ne pas trop manquer les cours à la fac

pour la musique on a beaucoup de choses en commun mais pour le reste....

Rock On!!

Message

mrniceguy
Disque d' argent
Disque d' argent

Voir plus


Date du message : vendredi 16 octobre 2015 à 11h16


SUPER ! Merci de nous avoir fait partager ce moment !
Je me souviens trés bien de ce concert pour.... l'avoir raté ! C'est seulement à la lecture du live report d'HR Mag que j'ai su que le groupe était passé. J'étais vraiment écoeuré car j'adorais le groupe depuis Invasion.

Message

vaijuju
Disque de platine
Disque de platine

Voir plus


Date du message : vendredi 16 octobre 2015 à 15h05


Merci Cellar, ça été un bonheur de te lire ... très détaillé.. dommage que tu n'aies pas essayé d'échanger avec des fans... En tous cas fallait le faire ..très belle histoire !

edit : je suis entrain d'écouter "shame, shame ,shame"

VH FRANCE
(Forum sur Van Halen : 1er forum francophone)

DLR Paris1988-Steve Vai Paris 2001/2007
ACDC 1981-Scorpions 1982
mon purple haze

Message modifié le vendredi 16 octobre 2015 à 15h21 par vaijuju

Message

nikki6
Visiteur


Date du message : vendredi 16 octobre 2015 à 15h20


cellar31 a écrit :

Bon, rien à faire, pas de rongeurs aux alentours, ils sont déjà partis, snif...
Je reviens sur le devant de la salle, il y a un groupe qui discute, et je me souviens d'une nana qui brandissait une serviette blanche qu'elle avait récupéré, serviette jetée par Stephen Pearcy !!

tu as du rester "sonné" dans la salle trop longtemps ou ne pas attendre assez car mes potes et moi avons croisé tout le monde dans la petite rue, on a eu des autographes de Warren et Robin mais Stephen nous est passé devant le nez sans s'arrêter "tout emmitouflé pour se protéger la gorge?" (dans une serviette éponge blanche maintenant que j'y pense)

Je dois avoir le ticket signé quelque part, quel souvenir !!

Je ne les ai vu que deux fois mais à chaque fois de grands moments (toujours dégoutté des dernières annulations Londres et Hellfest)

==================================================

Message modifié le vendredi 16 octobre 2015 à 15h22 par nikki6

Message

cellar31
Disque de platine
Disque de platine

Voir plus


Date du message : vendredi 16 octobre 2015 à 18h01


Bon, vu que je ne sais pas comment faire le "multi-réponses", je vais vous répondre globalement dans ce post.
Et tout d'abords, sachez que je suis super content que vous ayez apprécié ma petite initiative de "Live Report Memory", vraiment !!
Hier soir, j'ai beaucoup repensé à cette folle journée (du genre "tiens, il y a 25 ans, à la même heure le même jour, j'étais à l'Elysée Montmartre"...!! )

@Sylvain: Ah bon, je t'en avais déjà parlé, de ce concert
"DETONATOR" s'éloigne du "pur" style RATT, Desmond Child oblige, mais c'est vrai que c'est, avec "OUT OF THE CELLAR", celui qui a le mieux veilli...

@Legacy : pour la fac, disons que j'avais pris mon temps pour la 1ére année, et que du coup, j'avais un (tout petit) peu plus de "pression" à ce moment là...

@mrniceguy : le concert a été rajouté en derniére minute, ce qui fait que ni Hard Rock Mag, ni Metal Hammer n'avaient pu l'annoncer (parution fin de mois), alors que Line-Up sortait en décalé, en début de mois, et eux, avaient eu le temps de le rajouter. Tiens, un souvenir qui me revient, j'avais discuté dans la salle juste avant le début du concert, avec un gars originaire de Bretagne mais qui était étudiant à Paris, et qui avait eu vent de la date l'aprés midi même, en allant à la Fnac et en regardant la billéterie...s'il avait été à la Fnac le lendemain, c'était mort pour lui...

@Vaijuju : cool que tu aies apprécié le report, c'est juste la passion pour un groupe que j'ai essayé de retranscrire, un peu comme toi lorsque tu parles de...Van Halen !! Alors, "Shame, Shame Shame" ? Une de mes préférée, c'est "Body Talk", tu peux essayer aussi, dans un style assez différent de "Shame...".

Enfin, @Nikki6 : punaise, tu y étais aussi On était peut-être à côté l'un de l'autre sans savoir que 25 ans aprés, on parlerait de ce concert par le biais de posts sur HR80 !!

Et du coup, pour ceux qui me connaissent un peu (lorsqu'on me titille sur Ratt... ), je suis allé fouiller dans mes archives, car j'ai un article, paru dans un Kerrang fin 1990 illustré par une superbe photo de ce concert, photo où l'on me voit distinctement (mais de dos, mais je vous assure que c'est moi !! ) . Cette photo, je vous la livre, attention, j'ai pas de scan donc j'ai pris l'article en photo, et je vous ai cerclé l'endroit où je suis...Nikki6, si tu te souviens de ton emplacement au concert...?

Message

WEZ
Visiteur


Date du message : vendredi 16 octobre 2015 à 19h44


très plaisant à lire Ratt ne signifie pas grand chose pour moi,disons que ca ne me dérange pas d'écouter mais je n'en retiens rien...à part pour Detonator justement!

Message

nikki6
Visiteur


Date du message : samedi 17 octobre 2015 à 01h27


cellar31 a écrit :

Enfin, @Nikki6 : punaise, tu y étais aussi On était peut-être à côté l'un de l'autre sans savoir que 25 ans aprés, on parlerait de ce concert par le biais de posts sur HR80 !!

Et du coup, pour ceux qui me connaissent un peu (lorsqu'on me titille sur Ratt... ), je suis allé fouiller dans mes archives, car j'ai un article, paru dans un Kerrang fin 1990 illustré par une superbe photo de ce concert, photo où l'on me voit distinctement (mais de dos, mais je vous assure que c'est moi !! ) . Cette photo, je vous la livre, attention, j'ai pas de scan donc j'ai pris l'article en photo, et je vous ai cerclé l'endroit où je suis...Nikki6, si tu te souviens de ton emplacement au concert...?

je pense que nous étions dans les mêmes 5m carrés dommage la photo est trop petite je ne vois pas grand chose

==================================================

Haut de page