Aller au contenu
           

Forum : HELLFEST 2017 : Clisson les 16,17 et 18 Juin 2017

Message

JeanPhilippe
Disque de Lonsdaleite
Disque de Lonsdaleite

Voir plus


Date du message : mardi 20 juin 2017 à 10h22


L’édition 2017 du HELLFEST vient de prendre fin et encore une fois, la fête a été totale et à la hauteur des espérances des fans de Metal venu assister à la grande messe annuelle du Hard Rock et du Metal.
Un grand coup de chapeau pour commencer à l’organisation qui a résolu le problème d’accès au site de l’année dernière qui était une vraie purge. Cette année, aucune attente, accès en moins de 5 minutes chrono, bref, absolument parfait ! Plus de place également devant les Main Stage permettant ainsi une meilleure visibilité devant ces deux scènes. Par contre, toujours le même problème avec la VALLEY qui elle est juste inaccessible dès que lors qu’il y a trop de monde.
Sinon, rien à dire, c’était le top et même avec cette chaleur excessive, les arrosages à la lance incendie effectué régulièrement a permis de rafraichir les festivaliers juste comme il faut.
Aller zou, places aux groupes maintenant :

VENDREDI 16 JUIN
Pour nous, la fête commence avec le très chouette set d’INGLORIOUS. Le groupe vient tout juste de sortir son nouvel album et nous délivre son Hard Rock d’inspiration seventies avec beaucoup de classe. Une excellente façon de démarrer cette édition 2017.

Place ensuite au Street Punk de BOOZE & GLORY. C’est direct, efficace et quand le groupe nous balance l’hymne qu’est « London Skinhead Crew », c’est toute la Warzone qui se lâche. Un très bon moment.

EVERGREY sera une bonne découverte pour ma part car j’avoue n’avoir encore jamais vu le groupe en live auparavant. Du Metal sacrément bien maitrisé avec tout ce qu’il faut d’énergie pour vous faire adhérer facilement. Très sympa.

Avec AVATAR, on a droit à un vrai spectacle et à des compos de Metal moderne qui passe comme une lettre à la poste. Impossible de rester statiques avec des morceaux comme « Hail the Apocalyps » ou « Smells like a Freakshow ». Un groupe qui monte et qui rencontre un succès mérité.

Puis c’est au tout de QUEENSRYCHE et là c’est le bonheur ! Le set est beaucoup trop court (moins de 40 minutes, mais ce n’est plaisir avec un Todd Le Torre impérial qui fait des merveilles sur les classiques que sont « I Don’t Believe in Love », « Operation Mindcrime», « Queen of the Reich », « Empire » ou encore « Eyes of a stranger ». Un REGAL mais un goût de trop peu dans la bouche.

Si j’ai manqué le dernier concert en date de DEVIN TOWNSEND à Paris, hors de question de manquer celui du HELLFEST. Le canadien reçoit un super accueil et c’est partie pour un set de toute beauté dominé par les morceaux magiques que sont « Supercrush », « Kingdom » ou encore « Stormbending ». Le fan acharné que je suis était déjà conquis d’avance avant même l’arrivée de DEVIN TOWNSEND sur scène mais je l’étais encore davantage 45 minutes plus tard …

Il est temps maintenant de se faire maltraité le cerveau avec le Metal Indus de MINISTRY. Pas de doute, l’apocalypse est sur scène et ça défouraille sévère à grand renfort de « Psalm 69 », « Antifa », « N.W.O », « Just One Fix » … Al Jourgensen est à nouveau en forme, ça se voit, ça s’entend et putain, ça fait du bien d’avoir mal !! Tuerie totale !

Avec les RAMONEURS DE MENHIR, changement d’ambiance par contre. Place à du Punk très grassement saupoudré de chant breton, accompagné par le Bagad de Quimperlé pour un résultat certes original mais qui tourne quand même sacrément en rond après 15 minutes. Sympathique mais pas si indispensable que ça.

Mais le poids lourd de la journée pour moi est RANCID qui envahie maintenant la Warzone et quI nous met littéralement le feu ! Un set magique, hyper énergique avec une tripoté d’hymnes imparables tels que « Roots Radical», « Time Bomb », « Ruby Soho », « Bloodclot », « Salvation » « Nihilism » … Ca charcle sévère dans la fosse et purée, le concert est juste mortel. Un moment unique !

Pour terminer cette première journée en beauté, direction la VALLEY pour le concert de MONSTER MAGNET. Le groupe est en super forme et nous balance son Hard Rock psychédélique avec panache et puissance. Quel plaisir de retrouver un Dave Wyndorf qui a retrouvé la super forme et qui nous assassine à grands renforts de « Dopes to Infinity », « Look to Your Orb for the Warning », « Negasonic Teenage Warhead » et bien sur « Space Lord ». Le concert parfait pour clôturer en beauté cette première journée très satisfaisante.

Message

JeanPhilippe
Disque de Lonsdaleite
Disque de Lonsdaleite

Voir plus


Date du message : mardi 20 juin 2017 à 10h23


SAMEDI 17 JUIN
La journée débute pour nous à 12h15 avec le set du All Star Band qu’est THE DEAD DAISIES. Pas de déception possible avec des zicos tels que Doug Aldrich, John Corabi ou Marco Mendoza. Du coup, on passe un très bon moment avec ce Hard Rock « classique » distillé avec classe et savoir faire. Et puis ces mecs savent tenir une scène, pas de doute là-dessus. Un super moment mais qui est passé bien trop vite.

Les régionaux d’ULTRA VOMIT prennent à leur tour la Main Stage 2 d’assaut. Comme d’habitude avec ce groupe, la bonne humeur est là et c’est partie pour 40 minutes de Fun à tous les étages. Si l’album « Objectif Thunes « est encore bien représenté avec « Darry Cowl Chamber », « Les Bonnes Manières », « Mechanical Chiwawa», « Boulangerie Patisserie » … et bien sur le classiques « Je collectionneur les Canards », le nouvel album est lui aussi à l’honneur avec « Un Chien Géant, « Calojira », « Takoyaki », « Pipi vs Caca » …. Du Metal «déconne » certes, mais du Metal efficace et bien la fosse heureuse. C’est tout ce qui compte.

On change de Main Stage ensuite afin de découvrir live PHIL CAMPBELL & BASTARD SONS. Le chanteur du groupe est encore un peu tendre à coté d’un « ténor » comme PHIL CAMPBELL mais nous avons droit à un chouette moment de Hard Rock qui rendra à juste titre un hommage à Lemmy et à MOTORHEAD via des covers de « Going to Brazil », « Ace of Spaces », « Born to Raise Hell’ (en duo avec le chanteur d’UGLY KID JOE », « Killed by Death » …

Point de JORN initialement prévu du coup ce sont les anglais de THE TREATMENT qui font le job en distillant un Hard Rock hyper énergique et bien pêchu. Le groupe a certes changé de chanteur il y a quelques mois de cela mais le petit nouveau ne ménage pas sa peine. Un bon concert.

Retour au Fun avec un UGLY KID JOE en grande forme. Il faut dire que le groupe a quelques hymnes sous le coude et qu’il ne se prive pas de nous les balancer : « Neighbor », « Panhandlin Prince », « Milkman’s Son », la ballade « Cat’s in the Cradle » et bien sur le méga Hit « Everyrthing About You » qui fait jumper la fosse. A noter que nous avons droit à la deuxième fois de la journée à un cover de « Ace of Spades » de qui vous savez et que forcément, ça le fait grave !

Attention gros panard : PRETTY MAIDS en sur scène et le concert du groupe aura été un excellent moment de Hard Rock mélodique mais pêchu. Si Ron Atkins a quelques petites difficultés vocales de ci de là, le concert est très bon et les fans des Danois se régale grâce à une set list intelligente et remplie de bons moments : « Red Hot and Heavy », « Back to Back », « Littel Drops of Heaven », « Future Word » … Du tout bon.

STEEL PANTHER est de retour une nouvelle fois au HELLFEST et la recette est la même à savoir balancer du Hard Rock US sur fond de déconne et d’humour premier degré. Soit on adhère et dans ce cas on passe un super moment, soit en rejette et dans ce cas, le concert peux sembler bien long. Perso, j’y trouve mon compte d’un strict point de vue musical avec des morceaux comme « Just Like Tiger Woods », « Fat Girl », « Death to All but Metal », « Community Property » …
Nous avons bien sur droit au traditionnel défilé de Boobs sur « 17 Girls in a Row » et au final, nous avons droit à un concert de plus de la part d’un groupe qui n’arrivera jamais à contenter tout le monde compte tenu de sa trop grande propension à être prisonnier du délire dans lequel ils se sont enfermés.

Point de WASP qui a jeté l’éponge il y a peu mais nous avons droit en remplacement un très bon set de l’ex leader de TWISTED SISTER à savoir DEE Fucking SNIDER ! Et comme à son habitude, celui-ci nous montre quel grand frontman il est. Equilibrant son set de morceaux de son album solo (« We are the One », la cover de NINE INCH NAILS « Head like a Hole », “So What”) et de covers de TWISTED SISTER (“The Kids are Back”, “We’re not Gonna Take It”, “I Wanna Rock”), DEE SNIDER se met tout le monde dans la poche. A noter un bel hommage rendu à Chris Cornell via une excellente cover du “Outshined” de SOUNDGARDEN.

La journée de poursuit avec la triplette TRUST / SAXON / AIRBOURNE.
Pas facile de s’y retrouver complètement avec TRUST qui a transformé son Hard Rock/ Punk des grande années en Rock n’Roll. Du coup, on a parfois du mal à reconnaitre certains morceaux tels que « Marche ou Créve ». Quand à Bernie, il gagnerait à se la jouer plus ouvert et plus « facile d’accès ».
Avalanche de classiques avec SAXON qui balance son Heavy Metal traditionnel avec panache comme à chaque fois. Vous voulez du Hit ? En voilà : « Motorcyle Man », « Power and the Glory », « Sacrifice », « Heavy Metal Thunder », “Crusader”, “Wheels of Steel “… Classique mais efficace.
Avec AIRBOURNE, la recette est également la même depuis quelques années maintenant. Même énergie, même gimmick, même envie de faire plaisir et même résultat puisque la fosse se déchaîne et que les fans s’éclatent. Du Hard Rock au sens premier du terme.

Message modifié le mardi 20 juin 2017 à 20h29 par JeanPhilippe

Message

JeanPhilippe
Disque de Lonsdaleite
Disque de Lonsdaleite

Voir plus


Date du message : mardi 20 juin 2017 à 10h23


C’est maintenant au tour d’AEROSMITH. Son précédent passage à Clisson nous avait réservé un excellent moment et il en a été de même cette fois encore. Quelle joie pour moi de réentendre des morceaux que j’adore extrait de la triplette « Permanent Vacation », « Pump » et « Get a Grip » avec successivement « Young Lust », « CryIn », « Living on the Edge », « Love in an Elevator », « Dude Looks like a Lady ». Steven Tyler assure sacrément bien vocalement parlant et Joe Perry comme à son habitude balance des riffs de grattes avec efficacité et panache.
Les morceaux plus anciens ne sont pas oubliés avec d’autres Hits tels que « Mama Kin », « Sweet Emotion » ou encore « Train Kept a Rollin » . A noter un excellent moment de pur Rock n’Roll avec deux covers de FLEETWOOD MAC joué à la sauce d’AEROSMITH : « Stop Messin Around » tout d’abord chanté par Joe PERRY et « Oh Well » ensuite.

Mais LE grand moment de la journée est encore à venir. Direction la WARZONE pour un concert absolument MORTEL de SUICIDAL TENDENCIES !! Que vous dire si ce n’est que Dave Lombardo est sans nul doute Le batteur de la mort qui tue et qu’il met sur orbite un groupe qui à la base est déjà hyper performant. Que Mike Muir est un frontman qui se donne à fond de bout en bout et que l’on ne peut que péter les plombs quand on se prend en pleine gencives des morceaux destructeurs tels que « You Can’t Bring Me Down », « Trip a the Brain », « War Inside My Head », « Possesed to Skate », « I Saw Your Mommy », « Cyco Vision » … MORTEL je vous dis avec en sus un « Pledge Your Allegiance » avec le traditionnel envahissement de la scène.
Pffff, quel panard de ouf … !!!!

Message modifié le mardi 20 juin 2017 à 20h30 par JeanPhilippe

Message

JeanPhilippe
Disque de Lonsdaleite
Disque de Lonsdaleite

Voir plus


Date du message : mardi 20 juin 2017 à 10h24


Je vous rajoute la dernière journée dès que j'ai un peu de temps les amis.

Message

Seven
Double disque d' or x 2
Double disque d' or x 2

Voir plus


Date du message : mardi 20 juin 2017 à 10h41


Allez, allez, on veut la suite!!!

Message

davidandre61
Disque d' argent
Disque d' argent

Voir plus


Date du message : mardi 20 juin 2017 à 11h16


Merci !

C'est dommage d'être au Hellfest et de ne pas être allé voir ou parler de Blue Oyster Cult et Deep Purple.

Clearly Perfect Quite Absurd Stranger

Message

BugarachII
Double disque d' or x 2
Double disque d' or x 2

Voir plus


Date du message : mardi 20 juin 2017 à 12h42


davidandre61 a écrit :

Merci !

C'est dommage d'être au Hellfest et de ne pas être allé voir ou parler de Blue Oyster Cult et Deep Purple.

Blue Oyster Cult était magique ! Ils ont d'ailleurs reçu un accueil incroyable.
Dommage par contre de les avoir programmés à la Valley car beaucoup n'ont pas pu y accéder faute de place.
Deep purple aussi était top. Je n'ai vu que la seconde moitié car j'ai fait la connerie d'aller voir les pénibles Ramoneurs de Menhir qui jouaient en même temps.

Bon sinon, un petit report vite fait :
-Pour moi Ze concert du Hellfest, c'était PROPHETS OF RAGE, absolument phénoménal, et quel bonheur d'entendre tous ces tubes des nineties de RATM, Public Enemy et Cypress Hill.
- Autre concert magistral, SLAYER, sertlist parfaite, son parfait, j'ai l'impression qu'ils se bonifient d'année en année, je les ai vus un paquet de fois et là je crois bien que c'était la meilleure.
Je l'ai déjà dit, BLUE OYSTER CULT était fantastique.
Pour ceux qui aiment se faire casser les dents, il ne fallait surtout pas manquer NAILS, le groupe le plus brutal de tous les temps, venus tout spécialement de Los Angeles pour te péter la gueule !
Toujours pour ceux qui ont pas peur de ramasser leurs chicots dans la pelouse (hum...) de la Warzone, il fallait ne manquer sous aucun prétexte NO TURNING BACK, DEEZ NUTS et surtout ceux que je considère comme les meilleurs du genre (hardcore) actuel, TRAPPED UNDER ICE.
Sinon, UGLY KID JOE était super, tout comme STEEL PANTHER qui a mis le feux avec son hard US et ses dizaines de groupies topless sur scène, QUEENSRYCHE était excellent (même si pour moi sans Geoff Tate ce n'est pas QR... mais en fermant les yeux ça le fait grave).
Bien cool aussi de voir KOMINTERN SECT et d'écouter tous ces tubes Oi! mythiques.
DEE SNIDER était en grande forme comme d'hab, j'ai particulièrement apprécier sa reprise "Outshined" en hommage à Chris Cornell.
BEHEMOTH était impressionnant avec son Black/Death satanique.
Je connaissais pas mais je suis tombé par hasard sur le set d'EVERY TIME I DIE et j'ai pris une bonne mandale avec un final dantesque à la ST avec une partie du public qui envahit la scène pour un méga gros délire.

Mes déceptions :
TRUST... putain Bernie, déjà si tu crois que c'est cool de se pointer sur une Mainstage habillé comme un clochard avec un bob et une chemise à fleur, tu te trompres, c'est juste ridicule. Ensuite, au lieu d'enchainer les tubes des premiers albums que tout le monde attendait, ils ont joué pas mal de morceaux pas très fédérateurs et les quelques classiques étaient joué un peu différemment et j'ai pas trouvé ça terrible.
J'ai néanmoins bien aimé un morceau que je connaissais pas, "Démocratie", un boogie acédécien très sympa et puis le final "Antisocial" bien sûr.
LES RAMONEURS DE MENHIR, tout le monde avait l'air de surkiffer, moi je me suis juste fait chier, en fait je suis resté pour écouter des morceaux des Bérus mais même ça c'était naze.
PENTAGRAM, je me réjouissais de voir enfin ce groupe que j'adore mais quelle déception lorsque j'ai compris que Bobby Liebling n'était pas là... Pentagram sans son chanteur halluciné, pour moi ça n'a pas grand intérêt.

Bref, malgré deux trois concerts pas terribles et la chaleur accablante, c'était encore un super Hellfest !

Message modifié le mardi 7 novembre 2017 à 11h21 par BugarachII

Message

BugarachII
Double disque d' or x 2
Double disque d' or x 2

Voir plus


Date du message : mardi 20 juin 2017 à 14h23


PROPHETS OF RAGE :

STEEL PANTHER :

Message

JeanPhilippe
Disque de Lonsdaleite
Disque de Lonsdaleite

Voir plus


Date du message : mardi 20 juin 2017 à 14h31


DIMANCHE 18 JUIN
La troisième et dernière journée de cette édition 2017 du HELLFEST commence pour nous avec la prestation de PRONG. Le groupe ne dispose que de 40 minutes de temps de jeu alors pas de temps à perdre. Nous avons droit rapidement à un premier classique avec « Beg to Differ », mais le grand moment restera les deux derniers morceaux à base de « Whose Fist is This Anyway » et « Snap your Fingers Snap your Neck ». Du tout bon comme toujours et un set qui est passé BEAUCOUP trop vite. Pas de doute, PRONG is Strong !

On enchaine ensuite avec SKINDRED. Le groupe de Benji (ex DUB WAR) évolue dans une veine Fusion et met rapidement le feu devant la Main Stage 2 grâce à un Benji qui sait y faire et qui se donne à fond. Pour être tout à fait honnête, j’espérais un peu mieux de la part de SKINDRED mais j’ai tout de même passé un bon moment durant les 40 minutes d’un set Bombastic qui manque peut-être un chouia de groove. Mention spéciale au morceau « Kill the Power » qui est rudement efficace.

Le temps de rejoindre la Main Stage 1 (quelques pas seront suffisant pour cela), et c’est au tour de BLACK STAR RIDERS. La bande de Scott Gorham et de Ricky Warwick est en grande forme et délivre une excellente prestation qui mettra tout de même deux titres avant de prendre son envol. Voilà exactement le genre de concert Hard Rock que j’attendais de la part de cet excellent groupe qui bien sur rendra un hommage super performant à THIN LIZZY via d’excellentes covers de « The Boys are Back in Town » et « Whiskey in the Jar ». Mais le groupe nous à offert d’autres bons moments sur « Bound for Glory » ou « Dancing with the Wrong Girl ». Fucking Great !

La fatigue de ce marathon de 3 jours commence à se faire sentir aussi avant d’attaquer le concert d’ALTER BRIDGE, je passe quelques minutes devant le set de SANCTURAY qui délivre son Heavy Metal devant un parterre de fans dévoué, avant de poursuivre avec les 20 dernières de la prestation de feu de DEVIL DRIVER. La bande de Dez Favara ne fait pas semblant et c’est le pogo général dans la Fosse qui explose morceaux après morceaux. Ca fait du bien !!

ALTER BRIDGE est donc de retour une nouvelle fois au HELLFEST et comme à chaque fois, le groupe reçoit un accueil hyper chaleureux. Pas vraiment d’originalité de la part de la bande de Myles Kennedy mais un très bon moment grâce à de bonnes versions de morceaux comme « Come to Life », « Cry of Achilles », le mortel « Metalingus » ou encore le très mélodique et magnifique « RIse Today ». Mention bien donc de la part d’un groupe vraiment sympathique que l’on reverra avec plaisir.

Sur le trajet qui mène à la VALLEY, on prend rapidement conscience qu’il va être impossible de voir le set de BLUE OYSTER CULT compte tenu du fait que la tente est ARCHI blindée. On se résigne alors à jeter l’éponge …

Tant pis mais un autre grand moment s’apprête à commencer. Les PROPHETS OF RAGE prennent d’assaut la Main Stage 1 pour 90 minutes d’une mixture Rap/Metal fusion délivrée par les ex RAGE AGAINT THE MACHINE et par les deux chanteurs que sont Chuck D de PUBLIC ENEMY et B-Real de CYPRESS HILL. La sauce prend remarquablement bien et on prend un super panard sur les classiques que sont « Take the Power Back », « Guerilla Radio », « Bombtrack » ou encore « Know Your Enemy ». Moment d’émotion avec le morceau « Like a Stone » d’AUDIOSLAVE joué sans chant et servant d’hommage à Chris Cornell. Mais le plus beau reste à venir avec tout d’abord une version mortelle de «Bullet in the Head » et surtout, un duo imparable à base de « Bulls on Parade » et « Killing in the Name ». La fosse explose, la poussière monte haut dans le ciel pour un plaisir largement au rendez vous. Du tout bon.

C’est ensuite au tour de FIVE FINGER DEATH PUNCH. Le groupe débarque sur scène avec un nouveau chanteur et balance un set qui, selon moi, est inférieur au concert donné précédemment par les américains lors d’un précédent HELLFEST. Reste que le concert passe quand même très bien et que l’on prend plaisir sur la cover de « Bad Company » mais surtout sur le destructeur « Burn Motherfucker Burn ». Petit clin d’œil à Chris Cornell avec des bribes de « Black Hole Sun » et fin de set sur un convaincant « The Bleeding ».

On décide de se faire un avis rapide sur LINKIN PARK (groupe dont j’aime beaucoup les deux premiers albums ainsi que l’avant dernier) mais qui nous fait rapidement déchanter avec cet electro Rock pas vraiment approprié dans le cadre du HELLFEST. Du coup, on lâche rapidement l’affaire et la fatigue aidant, on met fin à cette édition 2017 d’un HELLFEST une nouvelle réussie.
Vivement 2018 !

Message

dokkenfanatic
Disque de bois
Disque de bois

Voir plus


Date du message : mardi 20 juin 2017 à 16h27


merci jean philippe pour ce report.
Je n'ai pu y etre car j'ai privilégié le graspop (quelle brillante idée de faire les deux festivals le meme jour), et j'ai entendu bcp de choses que tu resumes par cet effort d'ecriture. merci encore

cc

PS : Je suis toujours etonné de lire que des gens sont décus par trust ou Bernie.
Etre décu, ca veut dire que vous en attendez encore quelque chose.......

Message

cellar31
Disque de platine
Disque de platine

Voir plus


Date du message : mardi 20 juin 2017 à 16h43


Merci pour ces premiéres impressions, c'est cool !!

Message

davidandre61
Disque d' argent
Disque d' argent

Voir plus


Date du message : mardi 20 juin 2017 à 16h50


Mes fils aînés étaient au Hellfest, voici les commentaires et impressions de Steven (le guitariste de Molybaron) :

Hellfest 2017

Petit recap assez vite fait de ces 3 jours qui ont encore une fois été excellents, et ce malgré la chaleur à la limite du supportable (surtout le matin dans la tente).
Niveau améliorations, le HellCity Square s'est agrandi, une scène centrale, un arbre, un plus grande place.. L'entrée a été incroyablement bien améliorée, nous avons fait au pire 3 minutes de queue.. ce qui est incroyable vu à quel point cela était un enfer les années précédentes. .
Sur le site, à part des camions militaires autour de la Warzone, tout est à peu près pareil, exit la tyrolienne (complètement dispensable de l'année dernière), le VIP ayant été déplacé à côté de l'entrée, les Mainstages jouissent de bien plus de places (à compter la place ajoutée aussi) et des écrans gigantesques ont été placés de part et d'autre des deux scènes.
Le son était dans le grand ensemble vraiment pas terrible côté Mainstage.
Avant 18/19h, la basse était beaucoup trop présente, à la limite du supportable sur certain groupe. J'étais à la limite de demander au Stagiaire Son de laisser la console à un vrai Ingé Son tant cette basse était violente..

Petit retour complètement objectif sur les groupes que j'ai vu durant ces 3 jours :
.../...

Clearly Perfect Quite Absurd Stranger

Message

davidandre61
Disque d' argent
Disque d' argent

Voir plus


Date du message : mardi 20 juin 2017 à 16h54



VENDREDI

Inglorious : Excellent, déjà vu en première partie de Steel Panther, toujours une super voix et des morceaux bien rock, pas de reprises de Whitesnake cette fois mais bonne entrée en matière.

Sidilarsen : Je trouve ça chiant.. Basse et batterie beaucoup trop forte.. On décide d'aller se balader après 2/3 chansons..

Je passe voir Deathcode Society sous le Temple, je tiens à peine une chanson..

Détour en WarZone pour The Décline, c'est assez sommaire mais sympa..

Retour sur la MS pour Myrath, je ne vois que les derniers morceaux, je trouve ça pas mal mais sans plus. La danseuse orientale est un peu dispensable sur scène, mais ça joue bien.

Textures : C'est pas mal mais sans plus.. Au bout de 3 chansons, ça devient légèrement lassant..

Animal As Leaders : de l'instrumental trio avec deux guitares 8 Cordes.. Bon ça joue vraiment bien mais ça devient vite chiant ces sweeping à gogo, les tapping à 8 doigts, ça devient légèrement une exposition de skills à la limite de la branlette musicale..

Evergrey : Pas mal.. Je ne connaissais pas.. je trouve pas ça incroyable incroyable mais ça passe pas trop mal.

Avatar : Je trouve ce groupe légèrement surfait.. Musicalement c'est sympa, mais j'ai l'impression que sans maquillage ça n'aurait plus beaucoup d'intérêt.. Je m'étais fait la même réflexion au Download 2016. Le son est atroce, et je persiste à penser que ce chanteur, malgré son charisme, tire la musique du groupe vers le bas, qui meriterait une VRAIE voix.

Queensryche : Ne connaissant que de nom, j'ai trouvé ça vraiment sympa avec de supers bons morceaux !

Devin Townsend Projet : Pareil, je ne connaissais que de nom, et j'ai vraiment trouvé ça super ! Super énergie, humour, sympathie, morceau au poil, super voix et zicos.. Rien à dire, ça mérite bien tout le bien qu'on m'en avait dit !

Powerwolf : Un des meilleurs concerts du fest ! Le son est quasi nickel, Attila au chant est en grande forme et fait l'effort de parler (beaucoup) français. La communication avec les spectateurs est énorme, le public est en communion parfaite, chantant tout les refrains et les mélodies de guitare. Mélange d'humour, de power, de riffs accrocheurs et de refrains qui rentrent très vite dans la tête, ça a été quasi parfait et beaucoup trop court ! Génial.

Ministry : je ne connaissais que de nom et j'ai été impressionné ! C'était vraiment vraiment bien ! Super riffs, super chanteur, vraiment cool.

Behemoth : L'un des moments les plus intenses du fest, axé principalement sur le dernier (chef d'oeuvre) album The Sataniste. Nergal au chant est comme toujours ultra habité, et même en plein soleil, ils nous envoient un show intense et grandiose, flammes, changement de décor, jets de fumée et de confettis, set list parfaite et son énorme. Génial.

- Deep Purple : Toujours aussi classe et agréable. Début un peu long car nouvelles chansons, mais enchainement final excellent avec tout les classiques. Chapeau.

Sabaton : A force de les voir (9ème fois), je m'en lassais un peu.. Les mêmes mimiques, les mêmes blabla.. Et là, pas du tout ! Le son est énorme, ils ont sorti la grande scène (tank batterie, flammes, écran géant), la set list incroyable (les hits s'enchaînent) et pas trop de blabla (relevé en rigolant par Joaquim le chanteur « bon vu qu'on a qu'une heure, je vais essayer de ne pas trop parler »). Super moment quand un fan vient chanter un morceau en entier à sa place avec le groupe sur scène, une première pour eux. Et il s'en est sacrément bien tiré ! Un super Show, génial.

Rob Zombie : Pas un grand fan de la musique, je viens en curieux pour le voir sur sa seule date française avec tout l'attirail ! Enfin attirail.. Ok les écrans partout, les petits ballons, les flammes mais bon, musicalement je trouve vraiment pas ça top.. Ca tourne vite en rond, les morceaux sont plats, et malgré toute la sympathie que j'ai pour lui, je m'emmerde très très vite ! Et ce malgré tout le respect que j'ai pour lui et John 5 (qui reste complètement sous exploité avec Rob Zombie vu son talent..). Concert sympa mais je préfère ce qu'il fait en tant que Réalisateur.

In Flames : Gros dilemme du fest : Alestorm ou In Flames... Ca sera In Flames.. Et je me dis que j'aurais peut être dû aller voir les pirates.. Ce morceau d'intro très long, et mou, pas idéal pour commencer (à l'Alhambra un mois plus tôt ils étaient entré sur Alias, ça avait envoyé dès la première chanson..). Bon le concert se réveille ensuite, et devient vraiment vraiment cool ! Les morceaux s'enchaînent vraiment bien, classiques comme nouveau, gros show lumières, bordel dans la fosse, bon concert mais loin d'être le meilleur que j'ai vu d'eux..

Allez au dodo !

Clearly Perfect Quite Absurd Stranger

Message

davidandre61
Disque d' argent
Disque d' argent

Voir plus


Date du message : mardi 20 juin 2017 à 17h01


SAMEDI

Slydigs : Bon hard rock, je ne connaissais pas, c'est sympa, assez calme, ça joue bien.

The Dead Daisies : Géniallissime ! Corabi utilise l'avancée de scène d'Aerosmith, suivi par tout les zicos plus talentueux les uns que les autres ! Doug Aldrich s'éclate, le groupe est proche du public et les morceaux sont excellents ! Très bon concert !

Ultra Vomit : Un des moments forts du fest et surement l'un des plus grandes affluences ! C'est noir de monde. Et Evidemment l'humour est omniprésent, jusqu'au Back Drop où est écrit au scotch « UTLRA VOMIT » (au lieu d'Ultra). Le public est bouillant, ça saute et pogote dans tout les sens, les blagues s'enchainent, je pars faire la chenille sur le morceau du même nom, me retrouve au centre du Wall Of Death, finis le concert dans le bordel monstre de la fosse, impossible de revenir sur mes pas. Les tubes s enchainent et Andreas vient chanter sur Je Collectionne les Canards. Génial !

Phil Campbell and the Bastard Sons : Le son est pas terrible. Les morceaux sont sympa et le chanteur y met du sien.. Mais la fatigue est trop forte, au bout de 3 morceaux je pars m'allonger et m'endors.

The Treatment : Je ne connaissais pas, que de nom, eh bien c'est super sympa ! Malgré le côté poseur des zicos, ça chante et joue vraiment bien.

Ugly Kid Joe : Assez surpris au début, je trouve que le concert devient de mieux en mieux, les morceaux sont vraiment cool et lui, même si il est habillé en redneck sans intérêt, a une sacré voix. Je m'endors quand même sur les derniers morceaux..

Pretty Maids : Ne connaissais que de nom, j'ai été bluffé par ces morceaux vraiment bons et à un chanteur super charismatique avec une super voix ! Très bonne découverte ! Bravo

Steel Panther : L'un des meilleurs concerts du fest ! Un peu le même problème de Sabaton, au bout d'une dizaine de concerts, on se lasse des mêmes blagues mais là, le son était parfait, le public à fond, et les morceaux se sont suivis rapidement (avec de très bons morceaux). Toujours la pêche, les filles montrent quasiment toutes leurs boobz, puis vint 17 girls in a Row avec une invasion de fille (pour la majorité dénudées) sur scène. Même si ça flirté à la limite du malsain dans la fosse (les filles se faisaient quasiment arraché leurs fringues en slammant sur la fin.. on a même surpris un quarantenaire enfoncer ces doigts plusieurs fois dans l'entrejambe d'une fille dont la jupe avait été remontée... Ce qui nous a mis hors de nous. Mon frère s'est interposé pour lui éviter de se faire casser la gueule. Pour ma part je l'aurais laissé se faire tabasser.bref..) Mis à part cela, le concert était génial.

Dee Snider : Remplacant Wasp, le charismatique chanteur revient super en forme avec son propre groupe ! Et ça joue bien, les morceaux sont top, les tubes de Twisted sont balancés, dont une sublime version de piano de We're not gonna take it en hommage aux victimes des attentats (qui redevient rock ensuite), ainsi qu'une reprise de Soundgarden en hommage à Chris Cornell. L'un des meilleurs concerts du fest, niveau émotion et fun, servis par des zicos excellents et un Dee toujours aussi taquin et blagueur.

Trust : Bon.. j'avais vraiment envie de voir Trust.. Ca n'a pas été nul, mais en deça de ce que j'espérais voir.. les morceaux sont rallongés à l'infini, et plein manquent à l'appel.. Bernie a toujours sa voix incroyable, mais la longueur des morceaux n'aide pas à rentrer dedans.. Antisocial fait quand même l'effet d'une bombe ! A voir en salle sur un vrai concert ! Mais pas ultra convaincu...

Saxon : je ne vois que la fin. C'est toujours sympa Saxon mais bon, j'en fait vite le tour..

Airbourne : Incroyable concert ! Le son est là, les chansons s'enchainent, le public est complétement déchaîné avec une affluence incroyable, tout le monde chante saute crie, c'est une vraie folie. Utilisant beaucoup l'avancée de scène, Joel s'éclate les canettes sur la tête, et grimpe ensuite à la rambarde de la scène pour jouer perché à une vingtaine de mètres de haut.. Géniallissime !

Apocalyptica : Bon.. j'en ai un peu marre de voir ce groupe.. même si le côté sympho tout ça tout ça c'est sympa, c'est quand même ultra lassant, et à moins d'avoir un son parfait (ce qui ne fut jamais le cas en 5 fois que je les vois), c'est difficile de prendre beaucoup de plaisir. Surtout quand ils commencent sans batterie, c'est mou, on s'ennuie, le son est atroce... Cela n'engage en rien la virtuosité des zicos mais bon.. On subit plus qu'autre chose..

Clearly Perfect Quite Absurd Stranger

Message

davidandre61
Disque d' argent
Disque d' argent

Voir plus


Date du message : mardi 20 juin 2017 à 17h01


Aerosmith : Après l'immense claque de 2014, j'en attendais beaucoup. Nous sommes à quelques mètres de la scène, ultra bien placés ! Et même si le concert fut vraiment cool, et bien c'était quand même bien en dessous de 2014.. Un set list pas terrible, beaucoup de morceaux de remplissage, des jams à n'en plus finir.. On se croirait aux concerts des Guns N Roses avec Axl lorsqu'il y avait 5 min de jam entre chaque morceau.. Steven Tyler est toujours en aussi grande voix, mais il a pris un gros coup de vieux (peut être le temps d'arrêter les pantalons porte jaretelle..), et semble avoir des problèmes de son. Par contre, contrairement à 2014 où j'ai cru que Joe Perry allait mourir sur scène, je l'ai trouvé là dans une forme incroyable ! À courir partout, sortir des solos d'outre tombe, en forme.. Génial ! Le concert se finit et bon.. oui c'est cool.. mais légèrement déçu..

Kreator : j'ai cru que mes jambes allaient me lâcher pendant Aerosmith.. J'ai même douté venir voir Kreator (que j'adore). Mais le groupe qui fut ma découverte du Hellfest 2013 m'a mis l'une des plus grosses baffes du fest ! Le son est énorme, l'immense décor fait de ruines de cathédrale et du monstre géant sur le derrière de la scène, ainsi que les multiples écrans placés ça et là, Kreator envoie du très très lourd !! Le public est à fond, Miles va les chercher, demandant Wall of Death et Circle Pit à la chaîne ! Résultat, un concert grandiose, ultra carré, set list géniale, public en transe ! J'en ai même oublié mes jambes douloureuses ! Direction la tente avec seulement une phrase en tête à répéter aux absents au camping « vous avez raté l'un des meilleurs concerts du festivals ! »

Clearly Perfect Quite Absurd Stranger

Message

davidandre61
Disque d' argent
Disque d' argent

Voir plus


Date du message : mardi 20 juin 2017 à 17h07


DIMANCHE

Prong : On commence avec Prong, et ce malgré un mal de crâne qui va progressivement m'abrutir toute la bonne partie de la journée.. C'est carré, ça joue bien, ça chante bien.. Mais ça m'ennuie très vite..

Skindred : ne connaissant que de nom, il fallait que je les vois. Et quelle claque ! Une musique reggae metal groovy mené par un chanteur au charisme fou et à la voix incroyable. Skindred ma mis sur le cul ! Tant pis pour le mal de crâne, je pars danser, sauter, faire des jump the fuck up, tourner les t shirts.. Un concert excellent, une super découverte, un grand bravo, c'était absolument génial !

Black Stars Riders : Skindred m'avait tué.. et j'avais peur pour l'énergie de BSR... Mais non ! Un concert géniallissime porté par des musiciens incroyables et un chanteur ultra charismatique ! Le son est excellent, The Boys are Back In Town met tout le monde d'accord ! Un très très bon moment ! Génial.

Ill Nino : Je n'avais pas entendu parler d'eux depuis 12 ans... depuis leur morceaux dans le film Matrix.. Eh bien je suis vite parti m'endormir sur le côté de la scène.. mêmes s'ils sont à fond, le chanteur manque cruellement de voix et le refrain en chant clair sont vraiment hideux à écouter... désolé..

Alter Bridge : Après mettre écrouler dans ma tente pour me réveiller dans une flaque de sueur, je retourne pour Alter Bridge. Le son n'est pas incroyable et le choix des morceaux pas dinguissime, mais je passe quand même un bon moment ! Toujours aussi humble, Myles Kennedy est en voix, et Tremonti balance les solos avec une facilité hallucinante. Blackbird me fait toujours me dire que c'est surement l'un des meilleurs morceaux de la décennie.

Blue Oyster Cult : uns de mes plus grandes attentes du Hellfest ! Et quelle claque monumentale ! Dans cette Valley où l'air est extrêmement lourd, les papys débarquent et envoient une leçon de rock n roll au public extrémement nombreux qui est venus les applaudir ! Les hits s'enchainent, et après un Then Came the Last Day of May grandiose au double solo rallongé, le groupe se voit offrir une ovation de plusieurs minutes. Ils semblent même étonnés sur scène, tout le monde applaudit de plus en plus fort, immense respect. Burnin' For You déchaîne tout le monde, et le final sur Don't Fear The Reaper démontre une fois de plus la classe de ce groupe gigantesque qui aurait mérité de faire un concert de 4 heures ! Bon je n'ai pas eu Astronomy, Flaming Telepath, Joan Crawford, Veteran of the Psychic War mais bon..

Prophet of Rage : L'un des record d'affluence du fest, toujours aussi cool est groovy, le public est en feu, les nuages de poussières se soulèvent, et tout le monde chante et hurle les morceaux de Rage Against the Machine. Durant le medley Rap, le public est ultra réceptif et montre une fois de plus que les métalleux sont loin d'être fermés ! Un super concert, avec un Bullet in My Head et un Killing in the Name Of incroyable !

Clearly Perfect Quite Absurd Stranger

Message

davidandre61
Disque d' argent
Disque d' argent

Voir plus


Date du message : mardi 20 juin 2017 à 17h08


Five Finger Death Punch : Exit le chanteur Ivan Moody sur la fin de la tournée (vu au Download), c'est un nouveau qui prend sa place. Eh bien c'est tant mieux !! Je trouve ce groupe surfait, avec des morceaux plus que moyens, et un travail sur l'image qui en devient à la limite du supportable. On a l'impression de voir 4 panneaux publicitaires sur scène, et s'il passaient plus de temps à écrire des morceaux qu'à bosser leurs coupes de cheveux et leurs tatouages, ce groupe pourraient être un incontournable.. Bref, reste à dire que ce chanteur, bien plus sympathique ou moins insupportable que l'original, arrive parfaitement à chanter les lignes de chant et son coté gentil attire la sympathie du public, qu'il remue avec brio. Après les nombreuses déceptions de ce groupe (1h05 au bataclan, un Hellfest 2016 où ce connard de chanteur a passé son temps a engueuler le mec à la lumière car il « l 'éblouissait », un concert au Download la semaine dernière chiant plein de temps morts, sans aucune envie et insipide) il semblerait que j'ai enfin pris un semblant de plaisir.

Linkin Park : bon.. eh bien ils ont fait ce qu'il ne fallait pas faire.. Jouer leurs nouveaux morceaux comme s'ils étaient devant un public de Solidays.. La réception est mauvaise, les gens n'applaudissent presque pas, certains sifflent.. il faut dire que les nouveaux morceaux ultra pop techno, malgré leur qualité mélodique, n'ont absolument pas leur place ici... mais lorsque le groupe passe sur les anciennes, c'est la folie ! Heureusement, ils ont décidé de bâcher le quart d'heure ballade du Download (où ils s'étaient fait siffler) pour ne jouer que Crawling au Piano. Se rajoute From The Inside, et une super fin de concert plein de tubes qui s'enchaînent.. Si on ne prenant que les morceaux des premiers albums, le concert aurait duré 40 minutes et il aurait été incroyable ! Dommage.. Vivement un concert hommage à leur début, ça pourrait être le live de la décennie !

Dillinger Escape Plan : Récemment devenu complétement accro à ce groupe complètement fêlé. Je me place au second rang, dans une warzone qui va se remplir très vite, et une fois le concert lancé, c'est un train qui va tout exploser ! Les tubes s'enchainent, la foule est surexcitée, le groupe est en forme et Greg au chant est en grande forme ! Ca saute, ça grimpe, ça hurle, c'est un grandiose mélange de violence, de jazz, de maîtrise et de musique ! Rien de mieux pour conclure ce fest ! Surtout que je les ai revus le lendemain du Hellfest au Trabendo à Paris. Grandiose

pour conclure, super fest, super affiche ! Et à l'année prochaine !


Top :

1 – Dillinger Escape Plan

2 – Airbourne, Powerwolf, Sabaton, Kreator, Dee Snider

3 – Behemoth, Black Star Riders, Blue Oyster Cult, Steel Panther,

4 – Dead Daisies, Devin Townsend, Ultra Vomit


Flop :

1 – Ill Nino

2 – Apocalyptica

3 – Linkin Park, Trust

4 – Aerosmith

Clearly Perfect Quite Absurd Stranger

Message

davidandre61
Disque d' argent
Disque d' argent

Voir plus


Date du message : mardi 20 juin 2017 à 18h13


On enchaîne avec les commentaires de ma belle-fille :

Voici mon report rapidos : (entre parenthères la combientième fois où j'les voyais, pour accompagner mon point de vue)

VENDREDI

INGLORIOUS (2e fois) : Génial, super rock n roll bien groovie avec une voix impressionante
TEXTURES (1ere fois) : Chiant
ANIMALS AS LEADERS (1ere fois) : C'est bien fait mais un peu chiant à la longue
EVERGREY (2e fois) : Décevant, j'avais un bon souvenir du Sonisphere 2011 et là j'ai trouvé ça mou du genou
AVATAR (2e fois) : Plus kitch vous avez ? Les gars ont 20 ans de retard aussi bien dans leur musique que dans leurs costumes
QUEENSRYCHE (1ere fois) : Sympa mais pas exceptionnel
MINISTRY (1ere fois) : Super sympa, un chanteur ultra charismatique et une grosse énergie
BEHEMOTH (5e fois) : Toujours aussi impressionnant, sans en aimer la musique je prends toujours une grosse claque en live
DEEP PURPLE (2e fois) : Je n'ai vu que le dernier quart d'heure, et ça m'a suffit ! Au lit les papis
SABATON (10e fois) : Un gros show de power comme on attendait, rien à dire (un réconfort après ce mauvais concert de l'Olympia)
ROB ZOMBIE (3e fois) : Un visuel toujours très sympa mais la musique ne me fait pas décoller du sol
IN FLAMES (4e fois) : Début de setlist étrange mais un gros kiff quand même

SAMEDI

SLYDIGS (1ere fois) : Une sensation d'être dans Good Morning England, très sympa
THE DEAD DEASIES (1ere fois) : Génial, on s'ennuie pas une seule seconde
ULTRA VOMIT (1ere fois en tant que UV) : Ultra rigolo et bien foutu pour de la connerie
PHIL CAMPBELL (1ere fois) : J'ai jamais été fan de Motorhead et je ne le serai pas plus de Phil Campbell après ce concert
THE TREATMENT (4e fois) : Pas mal sans plus
UGLY KID JOE (1ere fois) : Je n'ai vu que le début qui était très sympa
PRETTY MAIDS (1ere fois) : Sympa mais la voix me casse la tête au bout d'un moment
STEEL PANTHER (7e fois) : Super concert avec une bonne setlist et petit passage perso sur scène bien rigolo (mais les gars, ça suffit de parler 15 min, vous auriez le temps de faire 4 morceaux de plus!)
DEE SNIDER (1ere fois en solo) : Parfait parfait et re parfait !
TRUST (1ere fois) : Mou et chiant (même Antisocial)
AIRBOURNE (10e fois) : Une super concert, ils étaient en grande forme et le nouveau gratteux fait bien l'affaire
APOCALYPTICA (2e fois) : Le son dégueu n'ayant pas aidé, c'était chiant
AEROSMITH (3e fois) : Super sympa mais show trop court par rapport à avant, il manquait plein de chansons habituelles

Clearly Perfect Quite Absurd Stranger

Message

davidandre61
Disque d' argent
Disque d' argent

Voir plus


Date du message : mardi 20 juin 2017 à 18h15


DIMANCHE

SKINDRED (1ere fois) : La patate pour bien commencer la journée, envie de danser et de sauter pendant tout le concert
BLACK STAR RIDERS (1ere fois en tant que BSR) : Super groovie, un très bon moment (même si me suis endormie un peu à cause de la fatigue accumulée ; mais la sécurité m'a vite réveillée à coup de lance eau ...)
ILL NINO (1ere fois) : Nul
ALTER BRIDGE (7e fois) : Toujours aussi carré et agréable à écouter (et à regarder aussi haha) même si les morceaux des deux derniers albums sont un peu mous
BLUE OYSTER CULT (1ere fois) : Une leçon de rock et de passion, chapeau ! (Deep Purple prends en de la graine)
PROPHETS OF RAGE (2e fois) : Très cool
CLUTCH (1ere fois) : Une super voix, des morceaux lourds et groovie mais une demie heure suffit amplement car redondant
FIVE FINGER DEATH PUNCH (4e fois) : Gardez ce chanteur svp ! C'est jamais la folie mais c'était mieux que d'habitude grâce à ce chanteur remplaçant bien moins arrogant
LINKIN PARK (1ere fois) : Lol
CORONER (2e fois) : Excellent, la tête bouge toute seule
HAWKWIND (1ere fois) : J'avoue avoir commencé ma nuit devant, ça doit être cool en fin d'aprèm mais un peu trop woodstock à 1h du matin un troisième jour
THE DILLINGER ESCAPE PLAN (1ere fois) : Si je m'attendais à ça... grosse claque, méga impressionnant malgré la musique pas très accessible

PALMARES

1er : Dee Snider / Airbourne / The Dillinger Escape Plan
2e : Blue Oyster Cult / Steel Panther / Black Star Riders
3e : Sabaton / Ultra Vomit / The Dead Deasies

Flopounet : Deep Purple / Trust / Evergrey / Ill Nino

Hors concours : Linkin Park

Voilàààààààààààà !

Clearly Perfect Quite Absurd Stranger

Message

pierrick
Double disque de platine
Double disque de platine

Voir plus


Date du message : mardi 20 juin 2017 à 18h29


Merci pour tout ces résumés

Haut de page