Aller au contenu
           

Forum : ULTRA VOMIT La Rodia Besançon

Message

Rico
Disque de bois
Disque de bois

Voir plus


Date du message : dimanche 21 janvier 2018 à 19h14


Dans les années 70 Besançon a eu ses heures de gloire et de prospérité que rien ne semblait pouvoir ébranler
avec son immense complexe industriel textile appelé la Rodia. Pour la petite histoire, après avoir inondé le marché de
Tergal et Nylon, bien utiles pour fabriquer les pantalons pattes d'eph (et leur fâcheuse tendance à gratter et faire mariner
les burnes), l'endroit devint pour quelques décennies une immonde friche industrielle. Il fallut attendre 2011 pour voir
les ruines rasées et l'émergence d'une nouveau bâtiment a but culturel avec une salle de 900 places.
Le concert étant sold-out, une file bigarée dans laquelle tous les âges sont représentés s'étend sous la pluie froide
de l'hiver Doubiste.

Le duo Knuckle Head ouvre le bal, devant une salle déjà bien pleine. Leur fast country-fuzzy-blues-rock est très original.
L'absence de basse est compensée par une guitare à résonateur très lourde et bourrée d'effets et le rythme est assuré
par un batteur tatoué jusqu'au visage qui frappe comme un damné sur son kit minimaliste. A revoir.

Tagada Jone nous fait ensuite subir un long sound check avec un batteur tatillon. Je ne m'étendrai pas sur la prestation,
j'ai beaucoup de mal avec le concept de révolte permanente sans solutions proposées. Je crache sur le système mais
vous retrouve au merchandising où je vends des Tshirts certainement faits par des petits chinois. Bref, selon moi, le
rock a mieux à faire que d'être pris en otage par la politique et se révèle plus utile dans son rôle de dérivatif aux
problèmes quotidiens. Sinon, show irréprochable qui a conquis les fans.

Même sound check pour Ultra Vomit, les membres du groupes s'activent cagoulés, avec des sweets estampillés ''RODIE''
et des lunettes noires. On sent déjà le début de la déconne puisqu'ils jouent leur rôle d'installateurs sans répondre aux
appels du public.
Les lumières s'éteignent, l'intro Looney Toons bug deux fois et les techniciens son participent au spectacle en tentant de
rétablir la situation. Arrivée d'UV sous la musique de fort Boyard et c'est parti pour une heure et demie de déconne pure.
Un show d'UV est un spectacle comico-rock et je ne voudrais pas spoiler l'affaire en révélant trop de détails sur le spectacle.
L'humour est à un degré très élevé, une sorte de Charlie Hebdo live pour le concept. Le pipi, le caca, l'auto-pipe, le bassite
méprisé, une reprise France Gall (pour tous les bons matches de rugby qu'elle nous a offerts) et un horriblissime hommage
à Dolorès O'Riordan avec un Zombie improbable intercalé dans ''je ne t'es jamait autans aimer''. Avec ces mecs on peut rire
de tout mais pas avec n'importe qui et le public métal sait gérer ça.
Le propre d'Ultra Vomit est de pouvoir vous faire écouter un morceau death métal alors que jamais vous n'auriez pu supporter
une seconde de cette musique. Leur seconde qualité est de savoir jouer tout ça avec un niveau d'instrumentistes très élevé,
même si ça peut passer inaperçu tant l'humour est le mot d'ordre.
Je m'arrête là car je ne veux pas en révéler trop, je ne peux dire qu'une chose : ALLEZ LES VOIR ! Vous ressortirez avec la même
banane que tous les bisontins d'un soir, avec une impression de légèreté et bonne humeur assez incroyable, comme si les
soucis du quotidien étaient restés au vestiaire.

Petite coup de coeur spécial pour moi, la maladie ayant laissé un peu de répit à mon épouse, elle a pu accompagner le reste de
la famille à un concert pour la première fois depuis deux ans, et ça c'est bon !

A+,

RICO

Message modifié le dimanche 21 janvier 2018 à 21h55 par Rico

Message

JeanPhilippe
Disque de Lonsdaleite
Disque de Lonsdaleite

Voir plus


Date du message : dimanche 21 janvier 2018 à 19h58


Merci pour ce live report dude.

Message

kaskeitos
Disque de bois
Disque de bois

Voir plus


Date du message : samedi 3 février 2018 à 11h09


Salut !

Pour avoir vu Ultra Vomit hier soir à EVREUX dans cette très bonne salle qu'est le KUBB (à côté de l'Abordage), je ne peux qu'applaudir ton live-report. Rico, je ne changerais pas UN mot à ta description. Pas un !

J'étais avec ma fille. On a chanté, rigolé, headbangué, rigolé, levé les bras, applaudi, rigolé, rigolé et rigolé !
Vraiment ce groupe amène du 36ème degré et le fait avec un professionnalisme indiscutable ! Je les avais déjà vus en ouverture de Napalm Death il y a quelques années, eh bien le groupe a indiscutablement progressé et peaufiné sa prestation.

A noter juste avant eux, le groupe RAGE AGAINST THE PEPPERS, qui nous a pondu un concert tribute à RATM et RHCP autour du concept d'un... match de boxe (!!!). Batterie montée sur un ring avec l'arbitre derrière les fûts, guitariste et bassiste en shorts nylon, et chanteur présentateur en chemise blanche. C'était hyper bien vu, très très drôle aussi, novateur, hyper divertissant... et alors là, mes amis, CA JOUAIT VELU AUSSI !
Imaginez une alternance parfaite de classiques des RAGE et des RED HOT, tout ça joué impeccablement ! Comment ne pas s'éclater ???
Avec à la basse, "Sam SAVATE", ni plus ni moins que Mathieu Bausson d'Ultra Vomit, et au chant l'immense Andréas, pote des UV (chanteur avec Fetus dans le célèbre duo Andréas et Nicolas), qui a littéralement cloué le public en rendant un hommage carré, ultra énergique et même quasi irréprochable à Zack de la Rocha et Anthony Kiedis ! A noté le final sur Give it Away avec 2 membres du groupe à oilpé, et chaussettes sur le paquet gourmand. Le tribute était poussé jusqu'au bout !

Petit hommage aux quasi locaux de PETITS JESUS VOYAGEURS (oui c'est le nom du groupe, ils viennent de Vernon - 27) qui avaient la tâche d'ouvrir cette soirée et qui l'ont fait avec énormément de talent, d'humour, de costumes ringards, de bon humeur et de prestance. Le public était déjà bien dedans... on a même eu le droit à une drôlissime chenille dans la fosse pour achever leur prestation. :-)))))

Voilà, il y avait un coin de France où l'on a passé une putain de soirée hier et où tout le monde est ressorti avec le sourire.
Merci les Nantais !!!!

Message modifié le samedi 3 février 2018 à 11h11 par kaskeitos

Message

Rico
Disque de bois
Disque de bois

Voir plus


Date du message : lundi 5 février 2018 à 20h08


Salut,

Moi je dis, Ultra Vomit devrait être remboursé par la sécu :D

Le phénomène prend de l'ampleur, dépêchez-vous d'y aller avant que les ''touristes'' s'en emparent ...

Message

kaskeitos
Disque de bois
Disque de bois

Voir plus


Date du message : mardi 13 février 2018 à 23h46


Rico a écrit :

Moi je dis, Ultra Vomit devrait être remboursé par la sécu

Ah mais c'est fait !
J'ai envoyé mes billets à la sécu, j'attends mon remboursement sous dizaine.

Haut de page