Aller au contenu
           

Forum : ARCH ENEMY : Paris, Bataclan, 23/1/18

Message

Philippe
Disque de diamant
Disque de diamant

Voir plus


Date du message : vendredi 26 janvier 2018 à 18h26


ARCH ENEMY : Paris, Bataclan, 23/1/18

Vous savez "growler", vous ? En ce qui me concerne, je n'ai jamais su le faire correctement sans doute par mauvaise volonté de ma part car à chaque tentative effectuée à l'écoute d'un groupe de ce genre, ça me râclait la gorge à tel point que cela en était devenu un véritable supplice. Quelle épreuve voire quel sacrifice de se soumettre à ce type d'exercice. Plus sérieusement, je n'ai jamais tenté quoi que ce soit dans ce domaine. :lol: Trop vieux pour ça.... :lol:

C'était donc pour moi une première d'assister à ce type de concert sur invitation de mon pote François27. Non sans appréhension pour ce concert (moi qui généralement préfère les voix claires voire rocailleuses), d'Arch Enemy, je n'avais entre-temps fait l'acquisition que du double live As Stages Burn en LP dans lequel on trouvait également le DVD, album live qui m'avait agréablement surpris et ce, grâce au talent indiscutable de ces quatre musiciens conjugué au charisme et à la puissance vocale de la belle Alissa White Gluz. La sortie du nouvel album Will To Power en septembre dernier, marque un pas décisif dans l'évolution de carrière du groupe qui part donc en tournée promouvoir cet opus, accompagné qu'il est de trois autres groupes à savoir Jinger, Tribulation et Wintersun.

Message

Philippe
Disque de diamant
Disque de diamant

Voir plus


Date du message : vendredi 26 janvier 2018 à 18h26


Les Ukrainiens de Jinger ouvrent le bal, nous proposant un death metal on ne peut plus brouillon desservi par un son qui l'est tout autant. C'est insupportable et ce, malgré la présence d'une chanteuse au physique fort avantageux. Les lights sont en plus minimalistes. On n'a qu'une envie, c'est que ça s'arrête au plus vite. Une horreur, ce groupe........ J'en perds même mes "growls"...

Message

Philippe
Disque de diamant
Disque de diamant

Voir plus


Date du message : vendredi 26 janvier 2018 à 18h27


Mon voisin qui n'est plus ni moins que le très sympathique Kikithehead du forum Iron Maiden France, se dit fan des Suédois de Tribulation qui succèdent à Jinger. Et de fait, il a bien raison car ce qu'ils produisent, se veut être d'une qualité indiscutable et ce, par le biais d'un bassiste-chanteur nommé Johannes Andersson qui, armé d'une superbe Rickenbacker, ne saurait renier sa plus grande admiration pour notre regretté Lemmy. Les deux guitaristes, portant une tenue de scène ressemblant à celle qu'avait revêtu l'emblématique bassiste John Entwistle des Who au festival de l'Ile de Wight en 1970 (vous savez la "tenue-squelette" ?), arpentent la scène de part en part surtout un qui exécute des mouvements comparables à ceux d'un pantin désarticulé. C'est sympa mais bon, je n'écouterai pas ça tous les jours. Le quatuor quitte les planches du Bataclan sous une ovation particulièrement nourrie.


Setlist


Lady Death

Melancholia

The Motherhood of God

Suspiria de profundis

Nightbound

Strange Gateways Beckon

Message

Philippe
Disque de diamant
Disque de diamant

Voir plus


Date du message : vendredi 26 janvier 2018 à 18h28


Wintersun, le groupe finlandais qui suit, on commence à en parler depuis quelques temps car selon les spécialistes du genre (ce qui est loin d'être mon cas), il se dit qu'ils ont sorti là un album magistral intitulé The Forest Seasons. Emmené par un volubile chanteur répondant au doux de Jari Mäenpää qui, à la base, occupait également la fonction de guitariste, nos Scandinaves originaires d'Helsinki qui jouent soit dit en passant sans bassiste, délivrent un set sans failles, (set de temps à autre perturbé par un caméraman qui filme la prestation de façon étrange..... :face: ) et, avouons-le, particulièrement énergique même si pour ma part, la musique qu'ils interprètent, ne m'interpelle guère plus que ça. Par ailleurs, on ne peut pas dire que le son soit exceptionnel..... Même pas "growl", tout ça.....Un joli backdrop, représentant l'artwork du dernier opus orne la scène comme quoi le groupe, pour cette tournée promotionnelle, a mis les petits plats dans les grands. Bonne prestation pour les fans qui, eux, sont ravis.

Message

Philippe
Disque de diamant
Disque de diamant

Voir plus


Date du message : vendredi 26 janvier 2018 à 18h28


Fondant beaucoup d'espoirs sur Arch Enemy, le gang issu de ce pays grandiose qu'est la Suède (d'ailleurs, je conserve un souvenir zému de mon séjour d'il y a un peu plus de 30 ans) déboule sur les planches du Bataclan après une intro-hommage à Lemmy sous la forme d'un Ace Of Spades pour le moins bienvenu. La scène est en tout point magnifique.

Ce qui frappe chez Arch Enemy, c'est cette faculté à incorporer de façon subtile des éléments "growl" à un heavy metal des plus classiques. Contrairement aux 3 précédents groupes, les deux composantes s'associent de fort belle façon et ce, ponctuées de soli subtils et ciselés de la part des deux guitaristes Michael Amott et Jeff Loomis qui nous gratifient d'une véritable démonstration jamais ennuyeuse dans leurs interventions. Par moments, il nous est donné d'entendre des twins guitars qui se renvoient tour à tour des soli de haute volée. Le son est parfait sur toute la durée du set. En ce qui me concerne, celui qui m'impressionne, c'est le batteur Daniel John Erlandsson. Grand par la taille et le talent, ce grand échalas me fait penser immanquablement à l'immense Stewart Copeland (ex-Police) dans sa façon de se tenir derrière son kit et d'appréhender les tumultueux contre-temps de la musique du groupe sauf que notre ami suédois est doté d'une chevelure noire d'ébène. Et puis, il y a cet imposant bassiste, Sharlee d'Angelo, qui balance ses lignes de basse comme un marteau piqueur attaquant le bitume. Bref, ça pilonne sec....

De temps à autre, la jolie Alissa, visiblement éprouvée, sort de scène. Manifestement, ces derniers temps, selon certains, elle aurait contracté une mauvaise grippe, la faisant même rester dans les coulisses bien plus longtemps que prévu notamment sur My Apocalypse, un classique du groupe.

Ca n'altère pas pour autant son envie d'en découdre avec le public très présent, très bruyant et très "pogotiste" qui réagit au 1/4 de tour. Une ambiance donc survoltée soutenant un groupe très soudé, très solide et très pro ainsi que je l'ai précédemment asserté malgré les "quelques petites faiblesses" de notre jeune vocaliste. Elle finira courageusement le set sur un Nemesis d'anthologie. Mazette, quelle pêche quand même !!!!

En conclusion, le combo s'est acquitté d'une excellente prestation même si de temps à autre, j'aimerais que les passages chantés fussent plus fréquents car la demoiselle est, je vous l'assure, pourvue d'un joli brin de voix. Encore faudrait-il pour ça qu'elle se débarrasse de l'emprise maléfique du sinistre Mr. Growley.....


François27 et Brigitte

Setlist


Ace of Spades
(Motörhead song)

Set Flame to the Night

The World Is Yours

Ravenous

Stolen Life

The Race

War Eternal

My Apocalypse
(Mostly Instrumental due to Alissa's technical difficulties)

Blood in the Water

You Will Know My Name

Bloodstained Cross

The Eagle Flies Alone

As the Pages Burn

Intermezzo Liberté

Dead Bury Their Dead

We Will Rise

Encore:
Avalanche

Snow Bound

Nemesis

Fields of Desolation
(Outro instrumental)

Enter the Machine

Vox Stellarum

Message

Nikki
Disque de platine
Disque de platine

Voir plus


Date du message : vendredi 26 janvier 2018 à 19h15


Super report! On peux la publier sur le site?

Message

Philippe
Disque de diamant
Disque de diamant

Voir plus


Date du message : vendredi 26 janvier 2018 à 22h38


Oui.

Message

JeanPhilippe
Disque de Lonsdaleite
Disque de Lonsdaleite

Voir plus


Date du message : samedi 27 janvier 2018 à 19h21


Superbe live report mon Philippe.
As always ...

Haut de page