Aller au contenu
           

Forum : NICKELBACK : Paris, Paris des Sports, 26/6/18

Message

Philippe
Disque de diamant
Disque de diamant

Voir plus


Date du message : jeudi 28 juin 2018 à 18h38


NICKELBACK : Paris, Palais des Sports, 26/6/18

Je l'avais déjà mentionné précédemment dans la review d'il y a 4 ans, me semble t-il, "dans la vie, il faut toujours faire plaisir à ceux qu'on aime." Théoriquement, c'est ma fille cadette qui devait accompagner mon épouse mais celle-ci étant indisponible, je me suis donc proposé, ma douce ne voulant pas y aller seule sachant que pour ma part, je ne suis pas particulièrement client de leur musique. Je ne connais aucun titre et n'ai donc toujours pas envie d'approfondir la question.

Donc, direction hier soir le Palais des Sports, lieu de concerts demeurés légendaires comme les quatre soirs des Stones en septembre 70 mais aussi Deep Purple qui y donna l'ultime concert de la Mark III immortalisé par le Live In Paris 1975 - La Dernière Séance. Ma femme, elle, est impatiente, ce que je comprends fort aisément. Rentrer à l'intérieur s'effectue assez rapidement et donc au moment d'accéder à nos sièges, The Temperance Movement a déjà entamé son set de façon énergique. Y a parfois une ambiance un peu Black Crowes dans leur musique. Le chanteur Phil Campbell (rien à voir avec le guitariste de feu Motörhead) sautille en permanence de part en part de la petite scène qu'on leur a accordée. Vous noterez à ce titre la place étrange du kit de batterie. Les lights quant à eux sont minimalistes. C'est sympa, ça se veut faire revivre un esprit 70's sans pour autant être doté du talent de leurs illustres aînés. Nos amis quittent la scène sous des acclamations nourries.

Alors que je reviens des lieux d'aisance, les Canadiens apparaissent sur l'écran géant pour rassurer le public majoritairement féminin ( :héhé: ) sur leur arrivée prochaine ce qui provoque le déclenchement d'un compte à rebours. [size=10]Mais où suis-je tombé ???????[/size]

La scène est sympa et c'est donc après moins de 20 mn que le groupe apparaît sur le morceau-titre hyper pêchu du dernier opus Feed The Machine. Bonne rythmique, bon solo mais ce qui frappe Mme Phil, c'est la voix beaucoup plus éraillée de Chad Kroeger qui, à ce niveau-là, ne semble pas être en grande forme. Serait-ce dû à la fréquence des verres d'alcool (Whisky ? Vodka ? On ne sait pas). En tout cas, le gaillard absorbe. Après le titre sus mentionné, nos Canadiens nous gratifient d'un mid-tempo suivi de deux ballades sirupeuses absolument indigestes pour moi. On se croirait chez Bon Jovi.

Message

Philippe
Disque de diamant
Disque de diamant

Voir plus


Date du message : jeudi 28 juin 2018 à 18h38


Entre chaque titre, les membres du groupe se balancent des vannes autour de la consommation d'alcool. Au début, c'est sympa mais au bout d'un moment, ça devient franchement lourd car répétitif et surtout ça nuit (enfin, ceci n'engage que moi), ça nuit à la fluidité du show. En effet, de temps à autre, un bon (???) morceau percutant vient remettre les pendules à l'heure pour être aussitôt "dynamité" en quelque sorte par une ballade qui n'a rien d'accrocheur. Mme Phil, de son côté, est aux anges et moi, je suis aux portes de l'Enfer.... :lol!: :lol!: :lol!:

Les morceaux se suivent et................. se ressemblent (et dire qu'un groupe comme ça, ça marche...). Ballade / palabres interminables/ morceau catchy / mid-tempo/ re-palabres interminables / morceau percutant. Dans l'affaire, il y a malgré tout un côté sympa, c'est que Chad Kroeger fait monter sur scène successivement deux de ses connaissances (le mec étant particulièrement bavard et saoûlant) et une jeune femme. Puis quelques temps plus tard, c'est au tour d'un spectateur apparemment musicien qui est sollicité pour une version endiablée d'un titre intitulé Animals. Le bougre s'en tire très bien. Ca me "remet" dans le concert.

Après le tube How You Remind Me (que bon nombre ont dû entendre au moins une fois dans leur vie) qui ravit les midinettes en chaleur (car il faut dire qu'il fait chaud dans l'enceinte du Palais des Sports), le groupe sort de scène pour revenir quasi immédiatement pour interpréter deux titres dont l'un est franchement bon (Burn It To The Ground) avec sur l'écran les flammes de..................................................l'Enfer.


Les midinettes...........

Bonne conclusion malgré tout pour un concert inégal en ce qui me concerne mais qui a dû être "nickel" pour ceux et celles qui, en ces fortes chaleurs passaient leur "back".

Message

Nikki
Disque de platine
Disque de platine

Voir plus


Date du message : jeudi 28 juin 2018 à 18h54


Super report! Je peux le publier sur le site?

Message

Philippe
Disque de diamant
Disque de diamant

Voir plus


Date du message : jeudi 28 juin 2018 à 19h13


Oui bien évidemment.

Message

JeanPhilippe
Disque de Lonsdaleite
Disque de Lonsdaleite

Voir plus


Date du message : jeudi 28 juin 2018 à 20h09


Merci pour le live report dude !
Perso, je suis fan de NICKELBACK mais j'aime surtout leur coté "direct". Et je sais qu'en live, le groupe alterne morceaux pêchu et morceaux mid-tempo/ballades. Du coup, je dois reconnaître que j'ai du mal à adhérer à 100% aux set de ce groupe pourtant excellent dans le genre qui est le sien.

Haut de page