Aller au contenu
           

Forum : Brienzerseerockfestival

Message

Rico
Disque d' argent
Disque d' argent

Voir plus


Date du message : samedi 4 août 2018 à 15h50


Dans ma playlist courante, Hardcore Superstar et Eclipse occupent une place préférentielle. J'écoute
ces deux groupes très régulièrement et il ne m'a fallu que quelques secondes de réflexion quand j'ai
découvert que ces deux bands passaient vendredi au Brienzerseerockfestival ! Mon épouse n'a pas
demandé son reste, elle adore HCSS !
Brienz est situé à quelques kilomètres de la perle suisse qu'est Interlaken, un écrin de beauté, le lac
comme une pierre de jade enchassée dans les Alpes qui l'entourent.
Brienzerseerockfestival, il faut tout d'abord parler du festival en lui même, tant il est atypique et
différent des autres événements de ce calibre. Après deux bonnes heures de route et un guidage parfait,
(Méthode suisse oblige !) nous arrivons au parking payant (10 francs, méthode suisse oblige) sans avoir
eu le moindre espoir de l'éviter (Mentalité française oblige), tant l'entonnoir est parfait Navette
immédiate et découverte du site majestueux du festival. Le chapiteau est posé sur une plage et n'est
séparé de l'eau que par une immense buvette ornée de parasols à l'effigie de la bière locale Rugenbraü.
Après un petit tour de village et le bracelet posé, mon épouse et moi cherchons l'entrée du temple d'un jour
dédié au hard rock suédois. Première pour nous, nous nous retrouvons à l'intérieur du site sans avoir subi
le moindre contrôle, l'accès à la plage étant libre. Incroyable pour nous français, à l'heure officielle d'ouverture
des portes, les vigiles font le tour de la place et demandent gentiment à ceux qui n'on pas de bracelets de
quitter les lieux. L'esprit suisse est incroyablement différent du nôte, les tentes du camping restent ouvertes
sans crainte de vol et les barrières légères qui entourent le site semblent suffire largement car le verbe resquiller
ne se conjugue pas dans la langue de Guillaume Tell En France, je suppose qu'on aurait vu arriver, par la plage,
un vague de pique assiette bien décidé à profiter du spectacle pour pas cher ... Pour ceux qui connaissent, la
taille du chapiteau est identique à un Altar ou une Valley du Hellfest, par contre, les deux tiers de l'espace sont
occupés par les tables de la restauration. L'espace concert est réduit à de la place pour un millier de personnes,
le reste est dédié au cuisines, aux multiples bars et à la bouffe. L'endroit tient plus de la fête de la saucisse que
d'une célébration rock et les mélanges d'odeurs qui vont de l'effluve de raclette, du relent de bibine et de brise
de lac alpestre font le charme de l'endroit. A noter que deux des bars servent des alcools forts et que les bières
circulent dans des bocks en verre massif, tout ça pour dire qu'on est loin de l'obsession sécuritaire tricolore.
A priori, aucun risque d'attentat en Suisse, l'argent des terroriste y serait en lieux sûrs
17h15, Human Zoo entre en scène devant dix pélerins dont moi et ma femme. En fait, les baigneurs et buveurs
ne quitte leur occupation qu'à l'appel des premiers accords! Ce sera le cas toute la soirée donc aucun problème
pour suivre tous les sets à la barrière sans squatter comme des morts de faims le devant de la scène, il suffit
d'arriver 5 minutes avant le show. Je ne connaissais pas le groupe et j'avoue avoir bien accroché. Les allemands
délivrent un hard rock très mélodique et, fait rare, accompagné d'un saxo dont les interventions sont de toute
beauté. Hormis un style plus ''couillus' que Foreigner, on retrouve l'esprit génial d'une ponctuation au cuivre et
le charme opère. Je vais me pencher sur leur discographie.
Autre ambiance avec Thundermother. Je serai moins dithyrambique sur leur prestation et leur musique. Ici, nous
avons à faire à un hard rock qui lorgne parfois du côté garage ou punk, souvent aussi inspiré par Motorhead.
Les allusions permanentes à l'alcool, les longs passages à haranguer la ''foule'', les tentatives de se donner un air
destroy ne prennent pas, leur minois d'adolescentes ne colle pas avec l'esprit d'urgence qu'elle veulent donner à
leur rock. Point culminant du spectacle, 10 minutes pour faire monter 3 filles sur scène qui, les pauvres, feront
les potiches derrière le groupe. L'indicateur de l'intérêt du public est la facilité à sortir par les grandes ouvertures
donnant sur le lac. TM verra son auditoire se réduire et partir pour profiter d'un rafraîchissement option corps
ou gosier, car les deux sont possibles à Brienz. A noter le bon niveau de l'unique guitariste, un petit Phil Campbell
au féminin.

Message modifié le lundi 6 août 2018 à 10h17 par Rico

Message

Rico
Disque d' argent
Disque d' argent

Voir plus


Date du message : samedi 4 août 2018 à 15h53


Place à ce qui sera le clou de la soirée, je veux bien évidemment citer Eclipse. Bien que ce ne soit pas une habitude,
je me retrouve une fois de plus à la barrière. Dès les premiers accords, l'usine à tube et refrains mélodiques se met
en branle. Quelle claque, mes amis ! Son parfait, voix magistrale, banane permanente et grosse participation du public.
Le suisse allemand est stoïque par essence! Il boit, il regarde et ne manifeste que très peu. Là, le groupe est allé les
chercher et l'ambiance fut folle, toute proportions gardée, on n'est pas à Clisson Petit break accoustique à deux
musiciens et, petit bémol pour moi, voir Killing Me en version soft alors que la version électrique est diabolique.
Chez Eclipse, rien à jeter au niveau compositions et l'heure et demie de show apportera, de toute façon quelques
regrets en pensant à la réserve de tubes qu'ils n'auront pas joué. Si vous avez l'occasion, sur vous aimez le hard
mélodique qui garde des coucougnettes quand même, allez les voir !
Petite pause, j'en profite pour aider quelques jeunots qui galèrent pour gagner des goodies au blind test du magazine
métal local. Je me dis que le look, le tshirt ''sweden rock'', les tatouages ne font pas tout et que la base c'est déjà de
connaitre la musique ...
Hardcore Superstar, cette fois ! Déjà vu au Hellfest et conquis par leur prestation. Que dire de leur set ? Il est des soirs
comme ça où tout semble réuni pour réussir et ça ne le fait pas vraiment... Gros son, belle voix, tentative de mise d'ambiance
et la mayo ne prend pas vraiment. J'ai pris du recul pour bien écouter et j'ai vu les rangs s'éclaircir petit à petit jusqu'à ce
qu'il ne reste que les amateurs, dont je suis, et les fofolles dingues du chanteur. Peut-être qu'Eclipse, à la manière d'un vampire,
a sucé toute l'énergie de son auditoire, ne laissant que le nécessaire vital à une écoute sage et disciplinée. Je soupçonne
le groupe d'avoir écourté son passage, le jeu de scène du roadie qui démonte la batterie en cours de morceau n'est pas allé
à son terme. Avec le recul, belle prestation propre et pro, que j'ai écouté pieusement et avec plaisir, c'est parfois cela aussi
le R&R ! A noter que le gratteux d'Eclipse a regardé une partie du concert à côté de moi, sympa !
Restera Bad Ass Romance que nous décidons finalement de zapper car la route est longue pour rentrer et que nous remettons
le couvert demain pour la foire aux vins de Comar, pour les dieux de l'ambiance Powerwolf et nous faire une idée sur pièce du
phénomène Ghost.
A+,

Rico.

Message

JeanPhilippe
Disque de Lonsdaleite
Disque de Lonsdaleite

Voir plus


Date du message : lundi 6 août 2018 à 08h02


Merci pour ce chouette live report.

Message

Rico
Disque d' argent
Disque d' argent

Voir plus


Date du message : lundi 6 août 2018 à 10h21


Salut,
Mais de rien, c'est toujours un plaisir d'écrire et surtout, j'aime bien faire le ''bilan''
d'un événement et ça met permet de figer les souvenirs dans ma mémoire de quinquagénaire

A+,

Rico

Message

xim-crow
Disque de bois
Disque de bois

Voir plus


Date du message : mardi 7 août 2018 à 12h08


Super rapport !
Ce Brienzersee Rockfestival, j'adore ! J'y suis allé les 3 dernières années mais pas cette année pour cause de weekend déjà pris par H.e.a.t à Colmar mais sinon j'y serais allé.
Comme tu dis, ce festival à la Suisse est vraiment génial sous tout point de vue (ambiance, cadre, musique, organisation).
Sans vouloir critiquer, ça change comparé à la Foire aux Vins de Colmar...

--------------------------------------------------
http://rateyourmusic.com/~xim_crow

Message

Rico
Disque d' argent
Disque d' argent

Voir plus


Date du message : mardi 7 août 2018 à 14h26


Salut,

J'ai fait Brienz le vendredi seulement puis Colmar le dimanche et Heat m'a impressionné ! Je verrai peut-être
plus tard pour un petit report .
Comme tu dis, quelle différence avec la foire aux vins ! Je pense qu'il faudrait appeler ça la foire aux avinés
tant ça a été invivable dans la fosse ... Le pogo, je veux bien, sur Powerwolf et Doro je ne comprends pas trop
mais quand ça devient violent et qu'on écrase des gamines contre les barrières c'est inacceptable
On peut picoler, je ne suis pas le dernier pour ça, mais il faut gérer et rester dans un minimum de respect.

A+,

Rico

Message

xim-crow
Disque de bois
Disque de bois

Voir plus


Date du message : vendredi 10 août 2018 à 15h32


100% d'accord Rico ! Avec ma femme, on a d'ailleurs fait H.e.a.t dans les premiers rangs mais le reste, on s'est retiré dans les hauts de la salle.

Cela dit, le concert de H.e.a.t était phénoménal (comme d'habitude).

--------------------------------------------------
http://rateyourmusic.com/~xim_crow

Haut de page