Aller au contenu
           

Forum : Rondat/ Freak Kitchen le 14 novembre 2004

Message

GlamQueenSpirit
Double disque de platine
Double disque de platine

Voir plus


Date du message : mercredi 17 novembre 2004 à 16h16


Je me rend compte que hier j'ai oublié de faire un message sur ce concert, je vais donc réparer mon oubli.

Donc dimanche avec Anténaos nous sommes allés au transbordeur pour voir Rondat et Freak Kitchen, ainsi que réaliser une interview de Freak Kitchen pour le site.
Arrivé à 17h10 devant la salle nous sommes introduit dans l'enceinte et après une petite attente a côté de la scène pendant que Rondat fait sa balance on nous emmène a la rencontre de Freak Kitchen. Nous rencontrons Bjorn (batteur) et Christer (bassiste), qui sont vraiment très sympas.

Ensuite c'est au tour du concert. Tout commence devant une salle remplie avec la prestation de Yann Armellino qui durera 30 minutes, il est tout seul sur scène car "il n'y avait pas assez de place dans le bus pour les musiciens", une boite a rythme, les parties de basse et de chant sont enregistrées. Pour quelqu'un qui est tout seul sur scène il se débrouille très bien. Je n'ai pas trop accroché à sa musique mais j'ai vraiment apprécié la performance.

Cinq minutes après la fin de Yann, voilà Patrick Rondat et ses lunettes de soleil qui monte sur scène et attaque avec Donkey Island. Et c'est parti pour 1h15 d'excellente guitare: Ephemeral World, Tehys, Lady Boy (solo de basse), Burn Out (accoustique), Amphibia (les 4 parties, soit plus de 20 minutes au total) et Barbarians. Le rappel comporte 2 titres: Ultimate Dream et Vivaldi.
La prestation est vraiment bien, un vrai régal, tout se déroule dans la bonne humeur, les musiciens sont visiblement contents d'être là.

Vient ensuite le tour de Freak Kitchen, je ne connaissais pas le groupe et j'ai adoré aussi bien leur prestation que leur musique. Ils ne se prennent pas au sérieux, le bassiste est déguisé et le chanteur répète entre chaque titre "goudi goudi" ou "tip top". Ils ont joué: Silence, Nobody's Laughing, Speak They Spoken Too (un nouveau titre), My New Haircut, Taste My Fist, Seven Day In June, Hateful Little People, Inner Revolution, Propagada Pie, Razor Flowers...
Pour le rappel Patrick Rondat et Yann Armellino rejoignent le groupe sur scène pour un Highway To Hell endiablé.

-----------------------------
Don't Damn Me
Live ?!@ Like a Suicide

Message

GlamQueenSpirit
Double disque de platine
Double disque de platine

Voir plus


Date du message : samedi 20 novembre 2004 à 00h29


héhé je viens de les revoir ce soir et je ne dirais qu'une chose: Goudi Goudi ! Tip Top !!!!!!!!!!!!!!!

-----------------------------
Don't Damn Me
Live ?!@ Like a Suicide

Message

FilspiritueldeRhoads
Visiteur


Date du message : samedi 20 novembre 2004 à 14h02


meuuuuuuuuuuuuuuuuuh

-----------------------------------
It's Not A Problem You Can't Stop It's ROCK N ROLL

Message

TheDeamon
Visiteur


Date du message : mardi 23 novembre 2004 à 19h34


GlamQueenSpirit a écrit :

héhé je viens de les revoir ce soir et je ne dirais qu'une chose: Goudi Goudi ! Tip Top !!!!!!!!!!!!!!!

Pareil j'ai assister exactement au meme concert que toi et au meme repliques ( tip top , ...) sauf que moi c'etait a toulon et j'ai trouvé ce concert vraiment excelllent...mais j'ai découvert de plus, un excellent groupe nommé P-TROLL...un groupe lilois pas prétentieu et vraiment talentueu...voila satisfait...et c'est vrai que le highway to hell final etait vraiment terrible avec slam, brave et tout...

+++

Message

chosy
Disque de bois
Disque de bois

Voir plus


Date du message : mercredi 24 novembre 2004 à 15h00


La tournée Yann Armellino – Patrick Rondat – Freak Kitchen s'est également arrêtée à la Laiterie de Strasbourg le 17 novembre. Pour certains, cette tournée peut apparaître comme un « G3 à l’européenne » bridant les artistes, en temps et dans la set-list (Patrick Rondat et Freak Kitchen valent bien chacun une tête d’affiche). En fait, c’est un bon show de 3h30 environ, permettant d’entendre des musiciens tout à fait complémentaires, au toucher et au son de guitare différents et si caractéristiques, et pour beaucoup, de découvrir l’un ou l’autre des groupes, avec la pêche et l’énergie du live.

La soirée avait pourtant mal commencé, puisqu’un incident de bus rencontré sur le trajet depuis Paris où la tournée s’était arrêtée la veille, a considérablement retardé les musiciens qui ne sont arrivés à Strasbourg qu’à 20h30. Mais les roaddies et l’équipe technique de la Laiterie ont réussi la performance de décharger, installer le matériel et effectuer les réglages en tout juste une heure (pendant ce temps, le bluesman Bill Perry jouait dans la salle d’à côté et j’y aurai bien jeté une oreille).

Pas facile dans ces conditions pour Yann Armellino de chauffer la salle, d’autant que, comme sur le reste de la tournée, il apparaît seul sur scène. Mais le fait de jouer sur bande n’enlèvera rien à sa performance. En un set (trop) court, Yann nous montre un échantillon de son talent, plutôt direct, sans fioriture, à la croisée du blues et du heavy. Entre les compos de son dernier album Cross-rocks" ("The Beginning", "Dropped D Song" ou "Riff, Roll & Stylus"), Yann aborde les différentes musiques qui l’ont inspiré : le blues (il reprend le "Crossroads" de Robert Johnson avec brio), la Motown de Marvin Gaye & co, et évidemment le heavy (un clin d’œil à AC/DC, mais j’aurai bien écouté sa version instrumentale de "Shandi" de Kiss). Yann est vraiment un guitariste à découvrir.

Lui succède Patrick Rondat, dont la présentation n’est plus à faire. Après l’intro "Welcome to the Donkey Island", Patrick balance à un public tout acquis à sa cause son "Donkey Island". Soutenu par une section rythmique excellente, Patrick enchaîne les morceaux comme il égraine les notes sur son manche, avec aisance, inspiration et technique. La set-list est la même que pour les autres concerts avec notamment "Ephemeral World", "Tethys", "Burn Out" (en acoustique), "Amphibia" (en entier), entrecoupé par un superbe solo de basse de Patrice Guers (ce gars slappe vraiment bien et est capable d’enchaîner les notes avec la même dextérité que Patrick. Pas étonnant de le retrouver dans Rhapsody ou Innervisions, qui a ouvert pour Sonata Arctica le 30/10 à la Laiterie). Le rappel permettra d’entendre le « Vivaldi Tribute » réclamé à corps et à cris par les fans du côté gauche de la salle. Une bonne leçon de guitare donc, assurée dans la bonne humeur, qui aura bercé nos oreilles pendant 1h30 environ, même si pour ma part, j’aurais aimé un peu plus de spontanéité et de folie.

Car c’est vraiment Freak Kitchen qui a assuré le show de la soirée. La bande à Mathias est vraiment pleine de fougue, qui ne sert pas à masquer une quelconque faiblesse technique. Ces trois-là sont vraiment tous des sacrés musiciens et prouvent que le trio de base du heavy peut être efficace et innovant. Entre les titres phares de l’album "Move" ("Nobody’s Laughing", "Propaganda Pie", "Porno Daddy", "Seven Days in June") et des albums plus anciens ("My New Haircut", "Taste My Fist"), Freak Kitchen nous présente un extrait de son prochain album ("Speak when spoken to") et permet à Mathias de délirer : solo de guitare à la baguette chinoise sur "Chopstick Boogie", solo de "batterie pour bouche et langue" en utilisant le micro de sa guitare ou encore recours à la "snake tongue" (une guitare-percussion de son invention) pour faire chanter le public. Ces gars-là se font plaisir et savent faire plaisir, haranguant la foule à grands coups de "Goodie, Goodie". Dommage qu’une partie de la salle soit partie après la prestation de Patrick. Ceux-là ont manqué une expérience rafraîchissante, qui s’est terminée par un jam avec Yann et Patrick sur "Highway to Hell". La Laiterie s’est enfin lâchée et a sauté au rythme des accords, accueillant dans ses bras Chris, le bassiste de Freak converti en chanteur et slameur pour l’occasion. Le concert s’est terminé sur un bon conseil de Mathias « Stay freaky, stay french ». Nous, on aurait envie de leur dire simplement « Thanx, keep rockin’ ».

Car, sans même prendre le temps de récupérer, les musiciens sont venus à la rencontre de leurs fans dans le hall de la Laiterie. Yann, Patrick, Mathias et consorts sont venus discuter, distribuer médiators et autographes à tour de bras, embrasser les filles et poser pour quelques photos souvenirs avec plaisir et simplicité. Ces gars-là sont vraiment sympas et disponibles, et si la sécurité ne nous avait pas mis dehors, sûr qu’on aurait prolonger la soirée encore longtemps. Mais ils nous ont promis de revenir bientôt...

CHo

Message

pierrick
Double disque de platine
Double disque de platine

Voir plus


Date du message : jeudi 25 novembre 2004 à 07h42


Salut Chris, si tu es d'accord je mettrais ton résumé de concert dans la rubrique 'live report', Ok?

Message

chosy
Disque de bois
Disque de bois

Voir plus


Date du message : jeudi 25 novembre 2004 à 10h08


Hello,

Je suis un petit nouveau sur le forum (grâce à une connaissance commune d'ailleurs) et tu me fais trop d'honneur en me proposant cela.

Evidemment que je suis ok, mais il te faudrait corriger quelques petites boulettes dans le texte, vu par exemple que le prénom de Mattias s'écrit avec "tt" et non "th" et que ce qu'il scandait à la foule entre chaque morceau, ce serait plutôt "Goodie, Gooday" et aussi le fammeeeuuuhhh "Tip, Top". Quelques boulettes aussi sur les titres de Patrick : vous aurez corrigé le "Welcome to the Donkey's Island", "Donkey's Island" et "An ephemeral world". GQS nous aura par ailleurs donné la set-list complète dans son premier message.

Idem, je n'ai pas la set-list de Freak en entier mais encore une fois, GQS nous a donné les autres titres dont le "Razor Flowers" avec Christer (basse) au chant (alors que c'est Mattias qui chante sur les autres titres, soutenu par Christer et Björn qui assurent vraiment aux choeurs). J'oubliais dans les délires de Mattias, le petit hommage qu'il a rendu à un certain président américain grâce à une pédale d'effet trafiquée que lui a offert un fan japonais.

Par ailleurs, je n'ai pas de photos à te proposer mais je peux essayer de te scanner le programme de la soirée, couvert de graffitis (euh non, autographes). Sinon, pour ceux que çà intéresse, on peut en trouver plein, ainsi que des détails de la tournée française vue de l'intérieur, sur le site officiel de Freak Kitchen, sur le lien suivant :
http://www.freakkitchen.com/weblogs/cooking/

@ + et merci à tous, et toi en particulier, pour les tonnes d'infos du site.

CHo

Message

pierrick
Double disque de platine
Double disque de platine

Voir plus


Date du message : jeudi 25 novembre 2004 à 12h29


Et bien ça marche

Message

Looner
Visiteur


Date du message : jeudi 25 novembre 2004 à 18h07


Pierrick a écrit :

Et bien ça marche

On va crever sous le poids des chroniques sur Freak Kitchen sur ce site . Je fais celle du concert de Raismes ces jours-ci avec des photos.

Excellent non ce weblog sur le site des Freak?

Haut de page