Aller au contenu
Gazette de Rennes-le-Château

           

Gazette et Portail de Rennes-le-Château News et TV : Rouen Carcassonne

Message

clovis
Membre

Voir plus


Date du message : vendredi 13 juillet 2007 à 00h07


M
P
T : 13e+16e+ 20eme lettre de l'alphabet, ce qui nous donne la somme de 49 !

C'est la gématrie, tu remplaces les lettres par leur nombre , codant le code orthographique !
Les lettres numérales, nous les retrouvons dans le latin où C, D, I, L, M, O, V, et X sont donc également des chiffres.

Je n'entre pas pas le "divin", je reste très "terre à terre", a=1 z=26 et inversement ....

Leblanc en a joué et abusé dans Tous ses romans !

SalutaS

Carpe Diem ...

Message

AlSufi
Visiteur


Date du message : mercredi 11 juillet 2007 à 21h48


Bonsoir Galiepette,

Oui, Maurice Leblanc n'a pas écrit que des romans avec Arsène Lupin, mêmes s'ils restent majoritaires. Balthazar en fait partie. Le plus connu de ces romans de Leblanc sans Lupin est Dorothée, Danseuse de cordes, car s'inscrivant dans le "cycle" des énigmes du miroir de Cagliostro (cf. "La comtesse de Cagliosotro"). Pour autant, les autres romans n'en sont pas moins intéressants.

Leur lecture permet en effet de découvrir des indications cryptées du même ordre que cellee que recèlent les romans lupiniens et de les conforter et les croiser, les thèmes récurrents (Mélusine, notamment) et les lieux (Vendôme, par exemple, mais aussi Sarzeau, pour ne citer que les plus connus) se retrouvant dans les deux types de romans, avec et sans Lupin

MTP = Mané Técel Pharès (Dieu a compté, pesé, divisé) inscription du "doigt de Dieu" sur le mur de la salle du repas sacrilège que prenait le roi Balthazar (voir Daniel 5 : 1 à 30); ces initiales structurent une bonne partie du roman.

Clovis, pourquoi 49 ?

Message

clovis
Membre

Voir plus


Date du message : mardi 10 juillet 2007 à 18h02


La Vie extravagante de Balthazar , certe, c'est bien un roman de Leblanc, mais sans la présence de Lupin.
Mais ce roman n'en manque pas moins de "clef" autour des différentes interprétations d’un acronyme, celui du MTP = 49....

Carpe Diem ...

Message

galiepette
Membre

Voir plus


Date du message : mardi 10 juillet 2007 à 15h47


bonjour, j'ai lut la vit extravagante de balthazar et je me demande ou est ARSENE LUPIN la dedans
merci beaucoup

http://galie-city.miniville.fr/

Message

Maud
Commandeur

Voir plus


Date du message : samedi 9 juin 2007 à 12h17


Alsufi, Clovis,
Je me pose la même question depuis plusieurs semaines... où est passé le webmaster

AlSufi a écrit :

Bonsoir Clovis,

au fait que veut dire C.D.Q.M.C.P.

Question subsidiaire : quelqu'un sait-il ce qu'est devenu Johan ?

Maud

Message

clovis
Membre

Voir plus


Date du message : mercredi 6 juin 2007 à 00h34


Je cueille aujourd'hui la rose qui sera fanée demain; lorsque la grande faucheuse te laisse quelques cheveux blancs, tout, absolument tout, change, et chaque instant t'apporte le Sel de cette Vie ....

Soit , Carpe Diem Quam Minimum Credula Postero

Et j'ignore ou "voyage" Johan......

Carpe Diem ...

Message modifié le mercredi 6 juin 2007 à 00h36 par clovis

Message

AlSufi
Visiteur


Date du message : mardi 5 juin 2007 à 22h51


Bonsoir Clovis,

au fait que veut dire C.D.Q.M.C.P.

Question subsidiaire : quelqu'un sait-il ce qu'est devenu Johan ?

Message

clovis
Membre

Voir plus


Date du message : lundi 4 juin 2007 à 23h32


en ce lundi de pentecote, toutes les églises étaient fermées !?
pour tous, les fidèles étant au pélerinage de Ste Anne d'Auray !

Le curé desservant devrait pouvoir nous en apprendre plus sur la "fonderie". ("c'est un féru d'Histoire") ...

Merci pour les familles

Carpe Diem ...

Message modifié le lundi 4 juin 2007 à 23h33 par clovis

Message

AlSufi
Visiteur


Date du message : lundi 4 juin 2007 à 22h17


Toujours à propos des tableaux du Poussin dans l'église de Sarzeau, j'ai pu remettre la main sur le document explicatif mis à disposition des touristes dans l'église de Sarzeau, document rélaisé en décembre 2001 par Yves Coffournic.

Voici ce qu'il est dit sur ces tableaux :

Les « Sept Sacrements » de Nicolas Poussin (1594 – 1665)

L’église de Sarzeau a possédé les sept copies de ces tableaux. Leur présence est mentionnée dans le livre d’Adrien Régent « La presqu’île de Rhuys » écrit en 1902.

Dans un Bulletin Paroissial de février 1937, le Chanoine Le Veux, curé doyen de Sarzeau, écrivait :
« A propos des tableaux de notre église, voici un extrait intéressant d’une lettre du Comte Amédée de Francheville que je trouve dans la « Semaine Religieuse » du 18 juillet 1868 :
« Il faut que je vous raconte comment ils (les tableaux de Poussin) sont arrivés à orner notre église paroissiale. Ils font l’étonnement des touristes connaisseurs. Le Duc d’Orléans, le père du Roi Louis-Philippe, possédait une magnifique collection des tableaux au Palis Royal. Dans cette collection se trouvait l’œuvre originale des « Sept Sacrements » du Poussin, plus sept copies de ces mêmes tableaux faites par des élèves du Poussin, sous les yeux du Maître, et même retouchées par lui. Le Duc d’Orléans avait besoin d’argent : il vendit sa collection de tableaux. Les originaux des « Sept Sacrements » furent achetés par un anglais ; les copies restèrent en France. Après avoir passées par un grand nombre de mains, elles ont été achetées par le Marquis Hippolyte de Gouvello qui en a fait don à l’église de Sarzeau. ». »

Actuellement, seuls deux tableaux sont accrochés dans notre église : « L’Eucharistie » et « L’Ordre ». Quand ont disparu les cinq autres ? et dans quelles circonstances ?
Il est surprenant de lire dans le Bulletin Paroissial de janvier 1952 :
« De ces sept tableaux, il ne reste plus que trois dans notre église : « L’institution de l’Eucharistie », « La remise du pouvoir des clefs à Saint Pierre » et « Le Martyre de Saint Sébastien » ; celui-ci, le plus beau de tous, a été classé l’an dernier parmi les monuments historiques. Les quatre autres ont disparu par vétusté. ».

Or, en réalité, celui ou figure Saint Sébastien, et représentant Sainte Irène pansant les plaies de Saint Sébastien après son martyre est, on l’a vu, une œuvre du Guerchin. …

Je m'était donc trompé, ces tabelaux n'ont pas été remis par la famille de Francheville, mais par la famille de Gouvello : à Sarzeau, si ce n'est l'une, c'est l'autre

Voilà, le départ de pistes possibles pour qui voudrait poursuivre l'enquête

Au fait, Clovis, lors de ton passage à Penvins, as-tu pu avoir des renseignements sur la statue de la madonne magdlaéenne ? Les démarches que j'ai effectuées auprès de la DRAC n'ont rien données : pas de réponse

Message

clovis
Membre

Voir plus


Date du message : mercredi 30 mai 2007 à 17h41


Merci Adela pour tes liens toujours interressants.

Al,
A ma prochaine visite .....! , j'amènerai du bon matériel pour photographier les tableaux et autres, et vérifier si la copie est celle de l'original .... sans autre-s modification-s ...!

SalutaS

Carpe Diem ...

Haut de page