LaSeyne.Info - (Le Site officiellement Non-officiel de La Seyne sur Mer) - Visitez la Ville de La Seyne sur Mer avec ses Plages, sa Culture et ses Citoyens en Photo et Vidéo

A ne pas rater @ La Seyne sur Mer

Le Forum officiellement Non-officiel
visites
www.LaSeyne.Info - Le Site Officiellement Non-officiel de La Seyne sur Mer - © by Nicky  - laseyne@gmail.com
A ne pas rater @ La Seyne sur Mer
Accueil et News
La Seyne sur Mer
Reportages sur
Seyne
Sortir en Seyne
Communiquer en Seyne
Extras
Contacts

Le Site officiellement Non-officiel de La Seyne - Les Feuilletons sur Seyne - L'Institution Sainte Marie, une jeune Dame Seynoise de plus de 160 ans
Pages : 1 - 2 - 3 - 4
Auteur Message
Marcel LAUGIER
Membre
Inscrit le : 09/05/2010
Messages : 305
Date : 20/03/2014 à 18h15
Les Plans du Projet d'Aménagement du Parvis des Maristes, Place Loro à La Seyne sur Mer


LaSeyne.Info a obtenu, en exclusivité, les plans du projet qui aboutira à l’ouverture de la chapelle de l’Institution Sainte-Marie. Le célèbre établissement seynois qui depuis 165 ans a vu défiler en son sein des célébrités va donc délivrer une parcelle de son intimité

Le long mur gris (taggué depuis quelques années par le souhait parfois contesté d’un de ses anciens dirigeants) qui rendait triste cette maison pourtant pleine de vie sera partiellement détruit et laissera place à une vue dégagée sur la chapelle. Nous remercions Yves Faure, attaché de gestion, de nous avoir permis de présenter le projet à la population seynoise.



... cordialement ... Marcel Laugier ...

en haut - en bas Actions : répondre - signaler
Nicky wwwLaSeyneInfo
webmaster
Inscrit le : 11/04/2007
Messages : 12.451
Date : 21/03/2014 à 01h19
La Chapelle des Maristes commence à s'ouvrir sur la Ville ...








... cordialement ... Nicky ...

en haut - en bas Actions : répondre - signaler
GAMBISTORTI
Membre
Inscrit le : 08/07/2008
Messages : 3.938
Date : 21/03/2014 à 10h34
Voilà une très belle initiative

Je suis seynois et j'en suis fier
en haut - en bas Actions : répondre - signaler
Nicky wwwLaSeyneInfo
webmaster
Inscrit le : 11/04/2007
Messages : 12.451
Date : 24/05/2014 à 22h29
Vidéo: Courir contre la faim ...

Le 16 mai 2014, huit établissements scolaires du Var ont participé à une course solidaire de l'organisation Action Contre la Faim

Depuis 17 ans, cette course récolte des dons qu'elle reverse à des pays en souffrance nutritionelle, le lycée Sainte Marie à la Seyne sur Mer y a participé cette année pour la première fois. Un drône à immortalisé la course, les jeunes participants étaient engagés et solidaires.
source: var matin

... cordialement ... Nicky ...

en haut - en bas Actions : répondre - signaler
Yves Gueit
Visiteur
Date : 29/06/2014 à 16h54
J´ai été de 1963 à 1967 chez les maristes.J´ai bien connu les pères Roberton,Sénéclauze,Drevon,De Sentenac,supérieur à l´époque
Je me souviens encore de beaucoup de mes camarades,mais j´avais l´esprit rebelle,ne pensais qu´à la musique,dont j´ai d´ailleurs fait mon métier.Le trés célèbre Jules fabre m´a enseigné le latin et dans ma classe se trouvait Michel Sappa,qui a fait une trés belle carrière dans le rugby.Ce latin m´a bien servi pour apprendre l´allemand.Je vis à Bonn depuis 1975.Quand je repense à tous ces surveillants tatillons,d´esprit si étroit:Seguy,Antoine,Arnaud,Michel et bien d´autres...il menaient une vie si triste et monotone,mais ils m´ont bien motivé à ne pas rester aussi minable qu´eux,je les en remercie !

Yves Gueit
en haut - en bas Actions : répondre - signaler
GAMBISTORTI
Membre
Inscrit le : 08/07/2008
Messages : 3.938
Date : 29/06/2014 à 17h34
Quand vont commencer les travaux du nouvel aménagement de la nouvelle place ?

Je suis seynois et j'en suis fier
en haut - en bas Actions : répondre - signaler
cld83
Membre
Inscrit le : 26/03/2016
Messages : 10
Date : 11/02/2017 à 14h35
DU RIFIFI AUX MARISTES : QUI VEUT VIRER LE DIRECTEUR ?

Il s'en passe de belles aux Maristes, derrière ses épais murs couverts de graffitis dont on veut nous faire croire qu'ils laisseront bientôt place à un joli parvis et une place Germain-Loro rénovée et une chapelle ouverte sur la ville.

Administrée par deux associations de loi 1901 depuis la fin des années 80 et le départ des pères maristes de la direction de l'établissement, l'Institution Sainte-Marie a été, comme bien d'autres entreprises, gérée de façon plus ou moins hasardeuse, laissant les finances régulièrement en piteux état. Ces dernières sont actuellement à l'équilibre et régulièrement vérifiées par un commissaire aux compte.

Le chef d'établissement actuel, arrivé en 2010, est nommé par la tutelle de la congrégation des pères maristes et employé par l'OGEC (association scolaire). Cette dernière est l'une des 2 association loi 1901 évoquées plus haut. Or, il s'avère que la tutelle mariste et l'association scolaire ont décidé de reprocher au chef d'établissement un certain nombre de griefs visant à le licencier.

Les personnels de l'établissement ont, pour la plupart, pris parti pour leur directeur, accusé de négligences concernant la sécurité de l'internat depuis les travaux ayant eu lieu en 2014. Or, ces travaux ont été validés par une commission de sécurité et jugés conformes aux normes en vigueur, même si elle a émis des recommandations supplémentaires qui n'ont pas été suivies. Si l'association immobilière propriétaire du site et maître d'œuvre de toute forme de travaux concernant les bâtiments (chapelle y compris), avait pris ses responsabilités et demandé une contre-expertise et si l'association scolaire avait pris également ses propres responsabilités pour faire appliquer les recommandations de la commission de sécurité, personne n'aurait la bassesse de se défausser sur le chef d'établissement qui n'est, en la matière, pas décisionnaire mais facilitateur.

En réalité, la scolaire et la tutelle veulent déboulonner celui qu'ils ont embauché il y a 7 ans et qui fait son travail chaque jour, même s'il a fait des erreurs d'appréciation comme tout le monde peut en faire. Les faits qui lui sont reprochés sont en réalité imputables aux deux associations gestionnaires. Et ceux qui dirigent la tutelle, comme ceux qui dirigent ces deux associations, sous couvert de bénévolat et de bienfaisance chrétienne, n'ont certainement pas la même vision des choses que le bon sens voudrait. À tel point qu'on peut se demander jusqu'où va leur bénévolat et si l'opacité d'un conseil d'administration ressemblant davantage à une secte qu'à un organe d'équilibre ne cache pas des dysfonctionnements à caractère frauduleux...

Un président de CA qui se comporte en chef autoritaire et totalitaire, s'adressant aux divers personnels comme un maître absolu ignorant le respect le plus basique éveille forcément les soupçons. Et les élèves là-dedans ? Et les profs ? Et les personnels administratifs ? Rassurez-vous, ils ne sont rien pour ces messieurs-dames, cadres supérieurs retraités de telle grande entreprise publique ferroviaire ou d'autres sociétés privées. Les uns sont considérés comme des clients (la poule aux œufs d'or) et les autres comme des pions qu'on peut manipuler à son gré. Non pas que ce soit nouveau, mais par le passé, rien ne filtrait. Cette fois-ci, un monsieur à la grosse voix veut diriger son monde et s'envoyer des bouquets de fleurs pour l'avoir sauvé. Au passage, il veut ruiner la vie d'un honnête homme en prétendant que ce n'est pas lui qui prend les décisions, mais un autre monsieur, lui-même délégué de sa congrégation.

Eh oui, ça fait beaucoup ! Et qui va trinquer au bout du compte ? Tout le personnel ainsi que l'établissement lui-même. Car on nous promet des travaux pharaoniques menés à grand renfort de vente du patrimoine immobilier. Déjà, les terrains de Mar Vivo ne sont plus qu'un lointain souvenir et ont servi à financer une rénovation très contestable et très dispendieuse de la chapelle qui, depuis la fin des travaux en novembre, n'a pas servi plus d'une fois. À présent, c'est le terrain comprenant l'annexe des terminales et la résidence de fonction du chef d'établissement qui va partir en fumée pour une poignée de cacahuètes pour payer le rapatriement des terminales, la rénovation de bâtiments vieillissants et plus aux normes ainsi que diverses modifications des lieux. Non pas qu'il ne faille pas le faire, mais il y a manière et manière. dans ce cas-là, il n'y aura plus rien : plus de patrimoine mais des dettes colossales, plus de directeur mais un homme de paille à la botte d'un dictateur ancien DRH, et bientôt plus personne pour supporter une telle opacité, une telle volonté de détruire plutôt que de construire.

1849-2017 : 168 années d'existence menacées par des gens « tellement catholiques mais si peu chrétiens »....

La suite au prochain épisode.
en haut - en bas Actions : répondre - signaler
riri
Membre
Inscrit le : 13/03/2011
Messages : 626
Date : 28/02/2017 à 22h38
Les anciens DRH quand ils perdent leur pouvoir professionnel ,ne représente plus personne, sont aigris et ils faut qu'ils retrouvent une fonction qui les valorise à tout prix, car il ne peuvent pas supporter de redevenir un citoyen lamda, alors ils infiltrent toutes les associations pour retrouver "du pouvoir". Ce dernier doit avoir rien à faire, et la retraite ce Monsieur ne la supporte pas alors pour se faire voir, il faut qu'il em....... le monde. Foutez-moi ces gens là dehors.

Quand tu traverses le pays des aveugles, ferme un oeil.
en haut - en bas Actions : répondre - signaler
Andree83
Membre
Inscrit le : 16/10/2015
Messages : 350
Date : 01/03/2017 à 07h40
bonjour,
Oui, mais cela a l'air bien plus grave et au delà du licenciement (injustifié ?) du directeur.
Manifestement, on parle (une fois de plus), de bénévolat bafoué.

J'aimerai bien connaître la suite de l'histoire, moi. Et il y a fort à parier que je ne suis pas la seule.
en haut - en bas Actions : répondre - signaler
Monnette
Visiteur
Date : 03/03/2017 à 09h12
Alors, la suite de l'histoire ?
en haut - en bas Actions : répondre - signaler
Visiteurdu83
Visiteur
Date : 03/03/2017 à 14h03
Il y a des contacts avec les différents responsables et des prises de becs déjà hautes en couleurs. Les profs et tous les personnels s'organisent pour soutenir leur chef et séparer le bon grain de l'ivraie. La procédure de licenciement est enclenchée mais si la raison et le bon sens l'emportent, ce n'est pas le directeur qui sera licencié. La suite va se décider sous peu, mais la pression demeure pour réparer le mal qui a été fait par un simple bénévole hystérique qui, de plus, ne cache pas son soutien à un des candidats à la présidentielle (EM).
en haut - en bas Actions : répondre - signaler
riri
Membre
Inscrit le : 13/03/2011
Messages : 626
Date : 07/03/2017 à 14h09
Les gourous c'est toujours pareil, quand ils sont nuls dans leur entreprise ils faut toujours qu'ils retrouvent leur pouvoir de "nul "ailleurs. Allez papy l'heure de la retraite a sonné, met tes charentaises et regarde la télé, t'es plus dans le coup pour gérer quoi que ce soi. J'en connais un actuellement qui s'entête comme toi et qui va droit dans le mur. A force de ... tes soutients sont entrain de te lacher en douce.

Quand tu traverses le pays des aveugles, ferme un oeil.
en haut - en bas Actions : répondre - signaler
Andree83
Membre
Inscrit le : 16/10/2015
Messages : 350
Date : 07/03/2017 à 16h20
bonjour,
bah...faut voir... Moi j'en connais un de "papy", ben, heureusement qu'il est là pour prendre la suite...l'âge n'a rien à voir. Ou on est intègre, ou on ne l'est pas !

L'âge peut parfois être un handicap pour se faire rouler, ça c'est sûr, mais pour gérer, si on est honnête, on peut se faire aider, par des gens honnêtes
en haut - en bas Actions : répondre - signaler
riri
Membre
Inscrit le : 13/03/2011
Messages : 626
Date : 08/03/2017 à 15h21
Il ne s'agit pas d'honnêteté mais de gestion; "Le gourou" se croit encore dans son entreprise dans laquelle les appréciations du personnel sont catastrophiques sur sa façon de gérer sans partage : " j'ai dit - c'est moi le responsable donc le chef - etc...
Quand on se dit président bénévole il faut le prouver ce qui n'est pas le cas...

Quand tu traverses le pays des aveugles, ferme un oeil.
en haut - en bas Actions : répondre - signaler
Andree83
Membre
Inscrit le : 16/10/2015
Messages : 350
Date : 09/03/2017 à 07h57
bonjour,

nous sommes donc dans une procédure de "bénévolat" qui ne l'est apparemment pas (c'est vous qui le dites). Donc d'opération non honnête....
en haut - en bas Actions : répondre - signaler
Visiteurdu83
Visiteur
Date : 22/03/2017 à 06h38
Ne tirons pas de conclusions hâtives sur le vrai ou le faux bénévolat de cette personne... Cet homme se reconnaîtra, et son épouse également au sein de la 2e assoce qui gère le bahut. Conflit d'intérêt ? Non !!!!
Toujours est-il que tout est fouillé, tout le monde est épié par l'intermédiaire d'un indic... Super ambiance grâce à ce fameux bénévole !
Tout le monde est au courant depuis l'évêque jusqu'aux "bureaux" de Paris en passant par beaucoup de Seynois. D'autres rumeurs ont enflé, laissant croire à des malversations et faisant passer les profs pour des nantis et des corrompus !
L'histoire est en passe de connaître son épilogue, mais il risque d'être long si le licenciement est maintenu et si le ver reste dans le fruit car la justice citoyenne, celle des prud'hommes sera sûrement saisie et on sait que ça dure très longtemps dans ces cas-là, avec beaucoup de frais pour le perdant. le problème c'est que le perdant sera le méchant monsieur et que les frais de justice devront être supportés par son association, c'est-à-dire... par les Maristes eux-mêmes ! Super cadeau empoisonné !
Pourtant, au lieu de tout ça, le méchant pourrait perdre, c'est pas si souvent ! Il faut savoir partir avant qu'il ne soit trop tard et sans passer par la petite porte du déshonneur.
en haut - en bas Actions : répondre - signaler
Pages : 1 - 2 - 3 - 4
- Les Incontournables de La Seyne sur Mer
Les Incontournables de La Seyne sur Mer
Les Incontournables de La Seyne sur Mer
Les Incontournables de La Seyne sur Mer
Partenaires:

www.LaSeyne.Info - Le Site officiellement Non-officiel de La Seyne sur Mer -
© by Nicky
" Tout le monde savait que c' était impossible ... Il est venu un imbécile qui ne le savait pas et qui l'a fait. " (Marcel Pagnol) "





Haut de page