LaSeyne.Info - (Le Site officiellement Non-officiel de La Seyne sur Mer) - Visitez la Ville de La Seyne sur Mer avec ses Plages, sa Culture et ses Citoyens en Photo et Vidéo

A ne pas rater @ La Seyne sur Mer

Le Forum officiellement Non-officiel
visites
www.LaSeyne.Info - Le Site Officiellement Non-officiel de La Seyne sur Mer - © by Nicky  - laseyne@gmail.com
A ne pas rater @ La Seyne sur Mer
Accueil et News
La Seyne sur Mer
Reportages sur
Seyne
Sortir en Seyne
Communiquer en Seyne
Extras
Contacts

Le Site officiellement Non-officiel de La Seyne - Les Feuilletons sur Seyne - Abdellatif Margoum - "La Disparition d'un Seynois"
Pages : 1 - 2 - 3 - 4
Auteur Message
Nicky wwwLaSeyneInfo
webmaster
Inscrit le : 11/04/2007
Messages : 12.451
Date : 03/01/2011 à 22h12
Disparition - Avis de Recherche d'un Seynois


Abdellatif Margoum est un Seynois de 21 ans, dont la famille est sans nouvelle depuis le 28 décembre dernier. Un avis de recherche a été lancé.

Un avis de recherche vient d'être lancé par le commissariat de La Seyne après la disparition inquiétante d'Abdellatif Margoum, un Seynois de 21 ans.

Abdellatif Margoum est un Seynois de 21 ans, dont la famille est sans nouvelle depuis le 28 décembre dernier. « Il est sorti de chez lui vers 11h du matin et on ne l’a plus revu », témoigne son frère. Abdellatif Margoum habite avec ses parents un appartement de l’immeuble Vendémiaire, quartier Berthe, à La Seyne.

Sorti de chez lui sans papiers, ni argent et téléphone

Sans papiers, ni argent Le jeune homme a laissé chez lui papiers et portefeuille, il n’avait pas de téléphone portable. « On a peur que quelqu’un lui veuille du mal, qu’on le séquestre », s’affole son frère, au côté de ses parents, plongés dans l’inquiétude. « Normalement, il prévient toujours quand il s’absente et téléphone pour donner des nouvelles ».

Survêtement noir et casquette Prada

Au moment de sa disparition, mardi dernier, Abdellatif Margoum portait un survêtement et des baskets noirs, une casquette Prada. Un avis de recherche a été lancé par les policiers seynois, qui ne disposent d’aucune piste particulière.
Commissariat de La Seyne : 04.98.00.84.00
source: Sonia Bonnin - var matin

...cordialement...Nicky...

en haut - en bas Actions : répondre - signaler
Nicky wwwLaSeyneInfo
webmaster
Inscrit le : 11/04/2007
Messages : 12.451
Date : 05/01/2011 à 15h57
Disparition: la famille d'un Seynois entre espoir et abattement


Au Vendémiaire, dans l’appartement du père d’Abdellatif Margoum (à gauche), avec l’oncle et le frère du jeune seynois (photo ci-contre) disparu depuis 8 jours. Sans nouvelles, la famille imagine tous les scénarii possibles. photo: Dominique Leriche

Depuis sa disparition, le 28 décembre, ses parents et le commissariat se mobilisent. Mais les recherches restent vaines

Au Vendémiaire A6, dans le quartier Berthe à La Seyne, Mohamed et Latifa Margoum attendent toujours que leur fils repasse le seuil de la porte. « Je ne dors plus, je ne mange plus », affirme ce père de six enfants. Sur la table du salon, une pile de photocopies avec la photo d’Abdellatif Margoum, et cette mention : « Avis de recherche ». Cela fait 8 jours que ce jeune seynois de 21 ans a disparu sans laisser de traces. C’était le 28 décembre au matin (lire notre édition d’hier). Le jeune homme, intérimaire en maçonnerie - mais sans mission actuellement -, est sorti de l’appartement familial vers 11h. Il n’est pas rentré depuis.

« Il n’a jamais passé une nuit dehors »

Sa disparition a été signalée dès le lendemain, selon la famille. « Il est parti sans portable, sans portefeuille, juste en survêtement. D’habitude, il prévient toujours quand il s’absente. On s’est tout de suite dit : ce n’est pas normal. Abdellatif, il est cloué ici. Quand il n’est pas dans l’appartement, il est en bas de l’immeuble avec ses copains », raconte son frère aîné, Mohamed. « Je le surveille de la fenêtre, enchaîne son père, prénommé Mohamed lui aussi. Je surveille toujours mes enfants ». Sa femme, Khadija, pleure en silence. « On nous a dit qu’il fallait attendre, qu’il était majeur et qu’il était peut-être parti avec une copine. C’est impossible, il venait de se marier (sa femme est au Maroc, ndlr) et notre famille est soudée. Il n’a jamais passé une nuit dehors. Il nous l’aurait dit s’il comptait aller quelque part », soutient Latifa, la sœur d’Abdellatif. Tous les jours, la famille Margoum se rend au commissariat en quête d’informations. Ils repartent en général bredouilles.

« C’est un cauchemar »

Sauf hier matin, où ils ont appris qu’Abdellatif avait été aperçu le jour de sa disparition au bar-tabac « La Civette artistique », au bout du port, vers 13 h 30 (lire encadré ci-contre). Mais rien sur son emploi du temps depuis ce jour... « On devient fous, c’est un cauchemar. On a placardé la ville d’affiches. La nuit, je pars avec mon père et une torche visiter les immeubles de la cité. Il faudrait ouvrir les appartements vides, les squats. Il est peut-être là... On a été dans la forêt, au Faron, à Châteauvallon. On est même allé jusqu’à Marseille. Personne ne l’a vu, personne ne parle », raconte Mohamed, désemparé. « Au bout d’une semaine, tout est possible. ça peut être un kidnapping, il s’est peut-être fait torturer. Il est peut-être mort. On veut savoir où il est! », s’exclame Latifa. « On garde espoir, mais il faut qu’on nous aide », conclut son frère Mohamed.

Commissariat de La Seyne : 04 98 00 84 00.
Mohamed Margoum : 06 16 88 68 48.
source: Marielle Valmalette - var matin

...cordialement...Nicky...

en haut - en bas Actions : répondre - signaler
Nicky wwwLaSeyneInfo
webmaster
Inscrit le : 11/04/2007
Messages : 12.451
Date : 07/01/2011 à 18h50
La Seyne: les proches du jeune disparu en appellent au maire


Précédé d’une banderole, le cortège s’est rendu à l’hôtel de ville, où il a été reçu par le chef de cabinet du maire. Photo: RPM

Sans nouvelle d’Abdellatif Margoum depuis le 28 décembre, sa famille et ses amis sont allés demander de l’aide et une plus grande mobilisation

À elle seule, la banderole résume les questions qui taraudent les proches d’Abdellatif Margoum, ce Seynois de 21 ans disparu sans laisser de traces depuis le 28 décembre (voir ci-dessus). Sur le calicot, le prénom du jeune homme est ponctué d’un point interrogation. Comme une question sans réponse. Cette banderole, la famille et les proches d’Abdellatif, partis en cortège depuis la cité Berthe, l’ont portée, hier, jusque devant l’hôtel de ville, où ils sont arrivés vers 14h30. « Nous voulons demander au maire s’il peut nous aider à booster les recherches et à élargir la médiatisation pour retrouver notre frère », expliquent Mohamed et Brahim, entourés par leurs parents. Très vite, les membres de la famille sont reçus par le chef du cabinet du maire, tandis que leurs soutiens patientent sur le parvis.

« On est là pour que ça bouge, assure Medhy, un ami du disparu. Il faut qu’il y ait plus de mobilisation pour multiplier les chances de retrouver Abdellatif. Il faut que ça se sache jusqu’à Marseille. Quelqu’un peut l’avoir vu ou pris en stop. On regrette qu’il n’y ait pas de caméras pour relayer notre message », ajoute-t-il. Un propos approuvé par tous les copains qui se pressent autour.
« Pourquoi déploie-t-on tant de moyens après la disparition de la cavalière en région parisienne, alors que pour notre frère, on a l’impression que rien ne se passe? », interroge un autre.

La Ville relaie l’information

Audrey, amie d’un frère d’Abdellatif, ajoute : « Ses parents ne mangent plus et ne dorment plus depuis une semaine. Il faut les aider. Abdellatif est un jeune comme un autre, ce n’est pas parce qu’il habite dans une cité qu’on doit se désintéresser de son sort. » Vingt minutes plus tard, la famille revient sur le parvis : « La réponse a été positive, la ville va nous donner un coup de main, c’est déjà un appui que nous recevons », commente Brahim. « Le maire s’est engagé à se faire l’écho de la voix de la famille, confirme son chef de cabinet. La ville publie la photo du disparu à la Une de son site Internet. Et nous allons tirer des reprographies de l’avis de recherche pour les afficher sur les bâtiments municipaux. Nous mettons aussi des affiches à disposition de la famille », ajoute-t-il.

Satisfaction mesurée chez les proches du disparu. « C’est bien, mais on va continuer à se mobiliser tant qu’on n’en saura pas plus, assure Brahim. On ne va pas cramer des voitures, mais on ne sait pas jusqu’à quand on pourra retenir l’impatience des copains si les choses ne bougent pas davantage. » Du côté de l’enquête, on indiquait hier soir ne pas avoir d’éléments nouveaux. Mercredi, des fonctionnaires ont fait ouvrir des appartements vides dans la cité Berthe pour rechercher d’éventuels indices. Ils ont également procédé à une enquête de voisinage.
Mais, pour l’heure, sans résultat probant.
source: Michaël Guillon - var matin

...cordialement...Nicky...

en haut - en bas Actions : répondre - signaler
zazouette
Visiteur
Date : 07/01/2011 à 20h01
je souhaite vivement que vous puissiez trouver ce garçon,
il a un bagage intellectuel très bon, ne peux pas être disparu
en haut - en bas Actions : répondre - signaler
t marie
Visiteur
Date : 07/01/2011 à 20h45
je ne connais pas se jeune homme mes je viver plusieurs annee dans la cite et je veux dire que c pas normale que un jeune de 21 ans dis paresse commenca sans laisser de trace il les bien a quel que part se jeune il faudrai que des gens de toulon ou la seyne ou d'autre ville fouille pour savoir ou il les fouiller de partous enfin je souhaite de tous coeur que on retrouve se jeune en vie

anne marie
en haut - en bas Actions : répondre - signaler
LJ
Visiteur
Date : 08/01/2011 à 12h21
On ne va pas cramer des voitures, mais on ne sait pas jusqu’à quand on pourra retenir l’impatience des copains si les choses ne bougent pas davantage.

Ca c'est pas bien de menacer.
en haut - en bas Actions : répondre - signaler
Nicky wwwLaSeyneInfo
webmaster
Inscrit le : 11/04/2007
Messages : 12.451
Date : 08/01/2011 à 16h00
Disparition d’Abdellatif Margoum : une information ouverte


Une information judiciaire pour disparition inquiétante, diligentée par le juge d’instruction Guissart, a été ouverte hier par le parquet de Toulon pour retrouver Abdellatif Margoum.

Le jeune homme, âgé de 21 ans, n’a plus donné signe de vie depuis le 28 décembre. Ce jour-là, il semble avoir quitté le domicile familial de La Seyne et aurait pris un bus vers 11 h.

Depuis sa disparition, sa famille et ses amis se sont mobilisés pour le retrouver, collant des affiches entre La Garde et Bandol. Face à certains éléments, le parquet de Toulon a donc décidé d’enclencher une procédure pénale afin de mettre tous les moyens possibles pour trouver la trace d’Abdellatif Margoum.

Marc Cimamonti, le procureur, explique que « si, pour l’heure, aucune procédure pour homicide ou séquestration n’a été ouverte, les policiers de La Seyne étudient toutes les pistes depuis le 30 décembre. Des perquisitions ont été menées.
J’ai, par ailleurs, reçu la sœur du disparu cet après-midi ».
source: var matin

...cordialement...Nicky...

en haut - en bas Actions : répondre - signaler
le lorrain
Visiteur
Date : 08/01/2011 à 16h38
quand je lis on va bruler des voitures parceque l on ne retrouve pas ce jeune je suis degoute par ces commentaires comme si j avais brules les voitures de mes voisins le jour ou j ai perdu mon frere d un accident de moto cet internaute ferais mieux de se retrousser les manches et d avoir un comportement honorable
en haut - en bas Actions : répondre - signaler
LJ
Visiteur
Date : 08/01/2011 à 16h42
C'est malheureusement devenu une habitude de faire des menaces, ce n'est vraiment pas digne et VM aurait dû éviter de retransmettre ceci sur papier.
Mon humble avis.
en haut - en bas Actions : répondre - signaler
azertuyop
Membre
Inscrit le : 10/07/2008
Messages : 744
Date : 08/01/2011 à 17h39
Il est évident que de faire brûler des voitures va accélérer les recherches !!!!

l'aiguillon
en haut - en bas Actions : répondre - signaler
miss
Visiteur
Date : 08/01/2011 à 19h46
Je ne pense pas qu'il faille se manifester par de la violence; elle ne mènera à rien si ce n'est qu'à aggraver encore plus la situation et il faut penser que les personnes qui vont subir des nuisances ne sont en rien dans cette douloureuse affaire; je suis mère de famille également, d'enfants adultes et je comprends la détresse de la famille; un enfant restera toujours son enfant; quel que soit son âge; la ville fait tout se qu'elle peut pour passer les messages de recherche; il faudrait que la famille de ce jeune homme téléphone à FR3 pour passer l'info aux actualités régionales; nous parlons beaucoup en ce moment de cette cavalière de 43 ans disparue également et dont on a retrouvé seulement son cheval en forêt de Rambouillet; pourquoi pas cette disparition seynoise; après tout nous sommes la deuxième ville du Var et pour une fois nous parlerions de nous pour une bonne action sur une chaîne régionale voire nationale. Pourquoi pas !!!
Bon courage à cette famille et faites passer le message.....Accrochez vous ! Pas de violence gratuite !!!!!!!!!! Ne montrons pas le mauvais exemple, soyions plus intelligents que ça.
en haut - en bas Actions : répondre - signaler
DARWICHE DE BERTHE
Visiteur
Date : 08/01/2011 à 23h22
La violence ne secrète que la violence, mais l'intélligence et la sagesse nous indiquent qu'il faille user de tous les moyens légaux et humains pour trouver notre ami. Je peux comprendre que le silence des médias nous frustre. (excepté médias locaux). Nous pouvons crier à l'injustice, le 2 poids, 2 mesures, mais ce n'est pas pour ça que nous détruisions les biens de nos voisins et nos biens communs. Je pense à la famille et elle a besin de notre aide et non de notre colère qui ne peut que leur donner un souci de plus. Faites attention aux provocateurs de tout bord, parfois déguisés en mouton tendre mais ils ne sont que des hyènes féroces. Ils attisent le feu et crient aux pyromanes. Nous n'avons pas besoin d'eux en ce moment, ni dans l'avenir. Nou sommes des adultes responsables qui savent où se situe l'intérêt de la famille, de Berthe et de la Seyne. Notre quartier doit retrouver sa sérénité et son courage pour appyuer la famille et le pouvoir public dans la recherche effective de notre frère. Elargissons les voies de la communication ; invitons la télé, les radios et journaux et après nous aviserions.
en haut - en bas Actions : répondre - signaler
Andree
Marraine du Gobie Bleu
Inscrit le : 27/01/2010
Messages : 3.095
Date : 09/01/2011 à 08h27
Je suis entièrement d'accord avec vous Darwich. Il y a longtemps (pas si longtemps finalement), nous les appelions les "casseurs", et hélas ils existent toujours. Je crois que la famille n'a pas besoin en plus de son chagrin d'appréhender ce qui risque de se passer à l'extérieur de chez eux.
D'autant plus que ce n'est qu'une poignée de provocateurs qui trainent par là.
en haut - en bas Actions : répondre - signaler
zazouette
Visiteur
Date : 09/01/2011 à 08h31
Bonjour ,
pas de retrouvaille pour ce garçon ,c'est une bataille mais j'ai du mal à y croire,va savoir les conséquences, c'est très dur pour les parents et les proches,il faut se mettre à leurs places,oui si c'était moi qui devrait subir ,je naurai pas la force ni la volonté,alors ils faut soutenir les parents,je suis prête et j'ttends des nouvelles fraîches c'est possible merci.
en haut - en bas Actions : répondre - signaler
cc83
Visiteur
Date : 09/01/2011 à 08h55
Pour info:

Lundi 10Janvier 2011, une marche silencieuse au depart de la place de la Liberté(Toulon)RDV a 10h est organisé afin d'accompagné dignement et calmement la Famille a la préfecture (representation de l'etat)...
2 objectifs: -S'assurer d'une véritable prise en compte de la disparition par l'etat, la justice
-Rencontrer les médias pour une diffusion de l'information plus importante

PS: Abdelhatif est un "enfant de la nation, de la Seyne...", toute vie est infiniment précieuse et merite les meme efforts de la nation pour la préserver que l'ont habite à Berthe ou ailleurs...
en haut - en bas Actions : répondre - signaler
ZUFUSS
Visiteur
Date : 09/01/2011 à 12h58
Réponse à Darwich. J'ai apprécié votre commentaire.C'est pourquoi je me permets de vous faire une suggestion quer je vous devine capable de faire, provisoirement, accepter à la famille, voire aux amis d'Abdellatif. Ce jeune homme devait, sans pouvoir l'exprimer, trouver excessive l'autorité paternelle genre"Pater familias".Et sans doute craignait-il le désaveu de son frère ainé.C'est pourquoi il ne leurs a jamais parlé de ses compagnons de travail ou de l'influence que ceux -ci, ou seulement l'un d'eux, auraient pu exercer sur lui, jusqu'à le convaincre de quitter, sans laisser de traces qui auraient permis de le situer le cocon familiale pour rejoindre,au nom d'Allah, les rebelles talibans ou les camps d'entrainement d'Al Qaida.Mème si elle vous parait absurde, choquante,cette éventualité ne doit pas ètre négligée...Et autre possibilité, peut-ètre serait-il allé rejoindre son épouse au Maroc.Et il faudrait d'urgence contacter le Consul du Maroc à Marseille,ou bien,l'Ambassadeur à Paris.Une dernière réflexion: Les fugitifs qui rejoignent les talibans ne laissent jamais de traces
en haut - en bas Actions : répondre - signaler
Nicky wwwLaSeyneInfo
webmaster
Inscrit le : 11/04/2007
Messages : 12.451
Date : 09/01/2011 à 13h33
Disparition : rassemblement à Toulon demain matin


Les habitants du quartier Berthe se sont réunis vendredi afin de faire le point.

La mobilisation ne faiblit pas à La Seyne pour tenter de retrouver une trace d'Abdellatif Margoum, mystérieusement disparu depuis le 28 décembre dernier.

Vendredi soir, à l'initiative du Collectif citoyen 83, présidé par Nasser Halal, une centaine de personnes se sont réunies Espace Tisot afin de faire le point sur les recherches et les moyens de mobilisation engagés. La famille était entourée d'amis du jeune homme, mais également de voisins et de représentants de nombreuses associations locales.

En préfecture

Des affiches ont été placardées dans toute l'aire toulonnaise, et sur Internet, de nombreux sites ont relayé l'information mais pour l'instant sans résultat.

Hier encore, le frère d'Abdellatif ainsi que quelques amis ont effectué des recherches dans des zones boisées vers La Môle ; là aussi, sans trouver la moindre trace.

Demain matin à 10 h, les amis et la famille d'Abdel se réuniront place de la Liberté à Toulon. L'occasion de lancer un nouvel appel et de diffuser plus largement encore, le signalement d'Abdellatif. De là, ils se rendront en préfecture où ils espèrent être reçus.
source: var matin

...cordialement...Nicky...

en haut - en bas Actions : répondre - signaler
DARWICHE DE BERTHE
Visiteur
Date : 09/01/2011 à 13h49
[quote=ZUFUSS]
Cher ami ZUFUSS quand on ne sait pas, tout est possible mais n'exagérons rien. pour le moment, c'est le calme qui prévaut et laissons les commentaires hazardeuses pour plus tard.
un proverbe turc disait : les nuits sont enceintes et on ne sait pas de quoi elles accoucheront. alors laissez le temps au temps et soutenons le chagrin de la famille. parfois, même si on est proche de nos enfants, on ne sait pas le secret de leur dessein. du calme et d la sagesse mon ami.
en haut - en bas Actions : répondre - signaler
sp
Visiteur
Date : 09/01/2011 à 15h11
Je suis vraiment outrée de certains commentaires, et navrée de lire les deductions de certaines personnes, c'est pitoyable !!!! Une seule action importe aujourd'hui retrouver ce jeune homme .
en haut - en bas Actions : répondre - signaler
zazouette
Visiteur
Date : 10/01/2011 à 04h10
IL EST PARTI LE 28 DECEMBRE DEPUIS PLUS DE NOUVELLES JE COMPRENDS SES PARENTS DANS L'ANGOISSE,IL VA FALLOIR LE RETROUVER VITE EN AYANT AUCUNE PISTE CE N'EST PAS FACILE SOUTENONS SES PARENTS,ET VIVEMENT CETTE RETROUVAILLE COURA GE AUX PARENTS
en haut - en bas Actions : répondre - signaler
Pages : 1 - 2 - 3 - 4
- Les Incontournables de La Seyne sur Mer
Les Incontournables de La Seyne sur Mer
Les Incontournables de La Seyne sur Mer
Les Incontournables de La Seyne sur Mer
Partenaires:

www.LaSeyne.Info - Le Site officiellement Non-officiel de La Seyne sur Mer -
© by Nicky
" Tout le monde savait que c' était impossible ... Il est venu un imbécile qui ne le savait pas et qui l'a fait. " (Marcel Pagnol) "





Haut de page