Aller au contenu
Gazette de Rennes-le-Château

           

Gazette et Portail de Rennes-le-Château News et TV : Commentaires des news

Message

FIBONACCI
Membre

Voir plus


Date du message : jeudi 11 octobre 2018 à 11h23


Pour faire suite à mon précédent message je constate que V ERAZA village proche d'Alet a une graphie intéressante
Veraza ou vrai Razès ?
Si l'on sépare le V initial et que on le bascule en fin on peut le lire comme un L
Avec les autres lettres cela donne L AZARE - le tombeau est-il proche ?
V = 22ème lettre L = 12ème lettre entre les 2 différence de 10 Arca 10 ?

C'est troublant comme piste

Message

FIBONACCI
Membre

Voir plus


Date du message : jeudi 16 août 2018 à 18h59


Bonjour
Je viens de lire la contribution de Rudy sur les cartes de Boudet
J'ai lu avec plaisir ses deux ouvrages et apprécié la justesse de ses recherches mais là je trouve un peu tiré par les cheveux la solution proposée

En effet on peut trouver une ressemblance dans le tracé de la rivière passant à Rennes les Bains avec la face du Christ tel qu'il apparait sur l'opuscule de Boudet mais avec l'allusion à Lazare Boudet voulait plutôt évoquer semble t il le phénomène de la résurrection : Lazare vient dehors….sort du tombeau
De plus Boudet est un curé lettré de son temps et il utilise les éléments religieux à sa disposition, il n'est pas donc étonnant qu'il reprenne pour son livre l'illustration du profil du Christ

Pour ma part j'ai toujours été troublé par le grand T formé par le croisement avec le ruisseau venant de Serres et par la bifurcation en bas en forme de Y entre la Sals et la Blanque T Y donne Ty la maison en Breton ….on est proche de la langue celtique quelque part
De même lorsque on inverse le titre Lazare Veni Foras on a Sarofine VERAZA L..... Veraza est un village proche au dessus : indice ? S a or fine Veraza elle est - est ce une mine d'où il faut sortir quelque chose ?

Enfin merci à tous les chercheurs qui amènent chacun leur pierre à l'édifice car je suis sûr que à force un jour on trouvera….

Message

Lefranc1956
Membre

Voir plus


Date du message : mardi 19 juin 2018 à 22h44


Bonjour,

J'ai envoyé un message sur ce thème mais je ne le vois pas apparaître, alors je me permets de vous réécrire que la petite vidéo tournée il y a presque un an de cela parlait et démontrait le sens du parchemin présenté par de Sède, fourni par Plantard.
Au risque donc de me répéter, voici cette vidéo destinée à tous ceux qui s'intéressent de près ou de loin à l'énigme de RLC. Elle propose une solution à une bonne part des interrogations que tout le monde se pose à propos de ce parchemin,
Certains esprits chagrins m'ont reproché de faire de la pub pour notre livre L'Arc de Roseline. Ben non, raté ! Mais ne pas faire référence à des années de recherches m'était impossible, tout simplement.
Et pour faire simple, OUI, je suis en accord avec ce qui est dit dans l'article de la Gazette pour ce qui est du parchemin.

https://sites.google.com/site/lemondedutarot/home/larcderoseline/amidipommesbleues

Message

FIBONACCI
Membre

Voir plus


Date du message : mercredi 23 mai 2018 à 17h08


Merci au traducteur français de Refuge of Apocalypse de Elisabeth Van Buren
J'avais envie de trouver et de lire ce livre mais en anglais je n'avais pas le niveau pour le faire en entier !
Ecrit il y a déjà quelques années on peut dire que le livre d' E Van Buren nous ouvre les 7 chakras en 17 chapitres (clin d'œil à la tradition)
Elle évoque plein de sujets qui font de Rennes le Château et sa région son refuge pour l'Apocalypse en attendant le 7ème âge du Jugement dernier si j'ai bien tout compris....
On adhère ou pas à ces thèses mais c'est toutefois une somme d'érudition et de références importantes qui sont ici réunies....chapeau bas Madame !
Tout ça pour ça pourrait-on dire toutefois car encore aujourd'hui on n'a pas vraiment de réponse et on ne sait pas si les pistes ouvertes par Mme Van Buren sont bonnes ou pas pour aboutir au Secret final !
Elle a en tout les cas rendu célèbre la montagne de Buggarach qui reste pour certains le mont Méru ou doivent être présents les élus .......
Mais en 2012 il ne s'est rien passé comme au temps de Saunière en 1891, au temps de Noel Corbu en 1956 ou de Gérard de Séde en 1967 et nous sommes en 2018..... et on attend toujours le jugement dernier ! ou plutôt le dernier livre sur le sujet.

Merci toutefois encore au Webmaster pour cette publication

Message

FIBONACCI
Membre

Voir plus


Date du message : jeudi 12 avril 2018 à 16h42


Je viens de regarder la vidéo de Jean-Patrick Pourtal sur l'étoile à 6 branches trouvée sur un blason de haut de lit
Cela m'inspire deux commentaires :
* l'étoile de David ou bouclier de David est significative du judaisme, elle se retrouve dans le vitrail de l'église St André d'Alet, elle n'est pas dans un cercle mais c'est un hexagramme qui représente pour les juifs les 6 jours de la création et le centre le 7ème jour ou Dieu s'est reposé - ce qui nous donne 6 et 7 et nous renvoi au chiffre 67 qui est l'âge du décès de la Marquise d'Hautpoul ....bizarre non ou clin d'œil à suivre
* elle est accompagnée de 3 canards ou merlettes 3 comme Troie or les familles nobles se réclamaient d'une ascendance juive remontant à Troie ... et de plus ce peut-être un code 6+7 = 13 = M comme Marie 3 serait C mais en forme de triangle = Delta = D et on a le fameux MD ou DM

Avez vous remarqué par ailleurs que Alet est la ville du Cygne, la ville Ailée qui avec Limoux et Roquetaillade forme le grand triangle du Ciel (Altair, l'aigle qui voit le soleil, Véga la lyre à écouter ou à lire, Denneb, le cygne le signe de Croix qui se retrouve dans les 2 premières lignes de la stèle de Marie d'Hautpoul à poser une sur l'autre CT.GIT.NOBLe.M ARIE.DE.NERGR et avec les autres N forme un grand triangle (7 N)

Message

Atanocle
Visiteur


Date du message : vendredi 12 janvier 2018 à 14h14


Excusez moi, les bons lecteurs, j'ai encore relevé une jolie perle Daffosinienne (adressée à Rudy) : ..."sachant qu'il n'y avait pas d'échiquier dans l'église de Rennes le Château à l'époque de l'abbé Saunière ..." Hou, qu'elle est belle !
Hé bien voila ce que c'est que d'être fâché avec l'excellent Patrick Mensior ! S'il avait lu infatigable scribe qu'est Patrick Mensior, Monsieur F. Daffos saurait, documents et factures en main, que c'est bien l'abbé Saunière qui a commandé tout le carrelage noir, qui a créé cette forme, qui a surveillé et payé les travaux afin de gérer cet intérieur qu'on connaît parfaitement, et de cela j'en reparlerai bientôt car la géométrie qui est dessinée est très peu banale, tellement peu banale que monsieur Daffos ne puis en avoir conscience, parce qu'il comprend "que couic" en géométrie élémentaire, comme en arithmétique, encore moins ne connaît encore les bons secrets arithmétiques des TEMPLIERS, et plus que moins les secret des LAZARISTES, pas sa faute, il n'a pas eu les profs qu'il lui aurait fallu ... un Villette, par exemple, et en contrepartie il m'aurait expliqué la différence entre un Chanoine ordinaire et un Lazariste, entre un chat et un lynx (lol) ?!!! Ben, oui ! t'as été mauvais, Franc, encore sur ce coup là ! ... pas grave, tâche donc de te rattraper sur un autre coup ! Cela arrive à tout le monde de se gourer !

Atanocle

Message

Lucain
Visiteur


Date du message : samedi 6 janvier 2018 à 17h54


Bonjour,

Comme je l'ai indiqué à plusieurs reprises et sous l'image - car il semble que ce soit un sujet sensible, ce qui est bien normal dans cette affaire - la photo est simplement illustrative. Elle rend plus concret en ce qu'elle montre une vraie "stèle" dressée, coupée en mitre (tiens...) et un vrai tombeau, suivant les éléments en notre possession. C'est-à-dire, je vous l'accorde, pas grand chose !

La dalle était plate ? Le terme choisi (par qui ?) peut le laisser entendre. Mais en fait on n'en sait rien. Et ce n'est pas très important je pense.

Voilà donc.

Lucain

Message

FIBONACCI
Membre

Voir plus


Date du message : vendredi 5 janvier 2018 à 20h52


Je suis étonné par la photo de Lucain qui montre ce qu'aurait pu être la tombe de Marie d'Hautpoul
Sur la stèle on voit que ce sont des épitaphes d'une tombe juive..... je ne vois pas le lien ...
De plus l'épitaphe en général est du côté de la tombe et non au dos
De plus la dalle de la tombe de Marie d'Hautpoul semblait plate et non bombée comme sur l'image

Message

Osiris
Membre

Voir plus


Date du message : mercredi 29 novembre 2017 à 17h34


Luc 12.2 Il n'y a rien de caché qui ne doive être découvert, ni de secret qui ne doive être connu.

Serpent Rouge : [...] je pivote sur moi-même passant du regard la rose du P à celle du l’S, puis de l’S au P...

Prieuré de Sion P + S

Ramené à leur position dans l'alphabet :

P = 19
S = 16

Le S est le reflet du P dans l'Unité. De la sorte, l'Alpha et l'Oméga, le 1 et le 9 et son reflet, le 1 et le 6 se complètent pour former [...] La croix de crète qui se détachait sous le soleil du midi, étant la quatorzième et la plus grande de toutes avec ses 35 centimètres !

La Quatorzième étant l'inévitable référence au nombre de membres du corps d'Osiris, recomposé à l'aide de ses soeurs Isis et Nephtys (Nebt-Het qui signifie "La dame ou maîtresse du château").

A bientôt pour d'autres révélation 3 fois renouvelées.

Osiris, au ton sec et saugrenu ... dixit Labouïsse-Rochefort

Message modifié le dimanche 10 décembre 2017 à 08h00 par Osiris

Message

FIBONACCI
Membre

Voir plus


Date du message : jeudi 12 octobre 2017 à 10h04


Je viens de lire la lettre de Pierre Plantard sur le Prieuré de Sion - le fond est très significatif car révèle une filiation dont certains grands hommes écrivains ou autres furent les acteurs ou les membres actifs...
Plantard réaffirme in fine que le but du Prieuré n'est pas l'or mais le Roc Noir (Roco negro..?) et que Labouisse Rochefort initié en donne la clef dans ses textes
Ce secret serait connu depuis l'antiquité et assimilé au diable....
Certains ascètes ou sorciers vivants dans des grottes étaient mis de côté par la population dans nos contrées car ils noircissaient et donc étaient pour tous en contact avec le diable or fin 19ème on découvrit que ces grottes recélaient de de la Pechblende minerai naturel à la base de notre uranium qui avec Einstein sera utilisé pour faire la bombe atomique...
Certains initiés alchimistes connaissaient-ils ce pouvoir ? ils devaient en avoir eu connaissance par le fait que cette pierre provoque une certaine luminescence verte qui n'est pas sans rappeler notre Lucifer et son émeraude verte... le trésor était-il des mines d'où étaient extrait ce minerai particulier qui par ses radiations (phénomènes inconnu à l'époque) engendraient des modifications et des brulures du corps ?
Une autre piste peut consister aussi dans un roc noir à base de fer qui devait exister dans la région de Buggarach montagne dont le survol est interdit aux avions car il perturbe les instruments électroniques...un gros aimant - pierre dont les propriété pouvait passer pour magique et dont l'utilité était connue avec la boussole chez les chinois et les anciens...on connaît la puissance des aimants actuels et leur rôle dans la production de l'électricité force inconnue qui n'était avant révélée que en frottant des pierres d'ambre..

Qu'en pensez vous ?
Cdt

Haut de page