Aller au contenu
Gazette de Rennes-le-Château

           

Portail de Rennes-le-Château : Eglise de Rennes-le-Château

Message

Jidé
Visiteur


Date du message : lundi 13 décembre 2004 à 14h19


Les blasons présents sur le porche de l'église de Rennes-le-Château sont ceux de monseigneur LEULLIEUX, évêque de Carcassonne de 1872 à 1881; il sera remplacé par monseigneur BILLARD qui a son blason également et, enfin, celui du pape Léon XIII.

Message

Date du message : lundi 13 décembre 2004 à 10h38


Je vois, mais en connaisseur de l'abbé, je dirais que votre question était bonne au sujet des deux Jésus, car au fond, il y a bien un problème. Mais vu l'opposition à certaines théses, et vu qu'il faut viser à l'essentiel pour au moins que tout le monde reconnaisse une base de travail commune, il faut mieux oublier ce problème et se tourner vers les blasons.... Je crois savoir qu'ils sont ceux de Bonnechose, de Billard, et de Léon XIII. Personne n'a à ce jour trouvé, semble t il la réponse....lol

Message

Jerome85
Visiteur


Date du message : lundi 13 décembre 2004 à 10h33


En effet moi non plus je ne suis pas spécialement intrigué par les deux Jésus, ni par le diable sous le bénitier, mais c'est entre autre à partir de ce genre d'éléments qu'on a voulu faire croire à la découverte d'un secret pouvant faire trembler l' église.

Alors que semble t-il, même apres ses découvertes l'abbé à continuer à célébrer le culte de la même façon qu'avant.

Je ne connais pas les blasons représentés, mais qui sont en général dans les églises ceux des généreux donateurs.

Message

Date du message : lundi 13 décembre 2004 à 10h06


Petite question: en regardant les blasons, quel est votre sentiment?

Message

Date du message : lundi 13 décembre 2004 à 00h32


Vous savez, dans les églises il y a souvent plusieurs Jésus! Donc rien de trés étrange. Ce qui est étrange c'est le gout trés vulgaire de l'intérieur de l'église, et les blasons. Sur un plan sentimental on peut dire que l'ambiance est on ne peut plus gnostique. Pourquoi? aucun prêtre catholique conservateur n'aurait apporté des erreurs dans le chemin de croix, par respect pour la religion, aucun prêtre catholique conservateur normal n'aurait aménagé son église avec autant de désinvolture. Il suffit pour cela de regarder l'église de Thréorenteuc, un peu dans le même genre, et de savoir que l'évêque du coin trouvait que le prêtre était un peu légé, voir quasiment hérétique pour avoir peiturluré son église de cette façon...

Message

Jerome85
Visiteur


Date du message : dimanche 12 décembre 2004 à 23h09


Bonjour,

Sait-on si à l'époque ou l'abbé Saunière fit les aménagements de son église les fidèles s'étonnèrent des deux Jésus? auquel cas l'abbé aurait peut-être justifié la chose.

Haut de page