Aller au contenu
  

Site officiel d'Isabelle Mayereau : Livre d'Or

Nombre de messages : 766

Signer le livre d'or

Message laissé par Duby jean michel 13/09/2014 à 17h13

je suis fan depuis "l'enfance" et je reste fidèle... pas pu te voir en concert..... un "beau dommage".... MAIS MOI J'EN VEUX ENCORE... mais pas facile aujourd'hui avec les Major's...... fait chier le systeme..... les artistes ne cadrent pas..... et tant mieux..... merci Isa pour tous tes beaux textes et tes ambiances 'les mouches" trop top..... ecris et chantes encore.... moi je te suis....

Message laissé par Lapchine Christian-Marie 10/09/2014 à 10h19

Bonjour Isabelle,
un grand merci de m'avoir accompagné par vos textes, vos musique et votre voix magnifique! Je viens de récupérer un combiné platine-cd et je peux ainsi réécouter le premier disque que j'ai acheter en juin 1978 "L'enfance".Je me rends compte que vos textes n'ont absolument rien perdu de leur originalité, de leur couleur et de leur émotion...Quand venez vous dans notre belle région d'Auvergne où tant de jolies salles vous tendent les bras? Je vous salue respectueusement et vous embrasse. Belle route à vous!

Message laissé par claude 08/09/2014 à 06h49

Tu nous manques!

Message laissé par AMIOT Philippe 31/08/2014 à 00h35

Madame,

Merci de nous donner de la musique, des accords parfaits et des textes de haute qualité. Il serait souhaitable de vous voir de temps en temps même cela vous gêne quelque peu mais qui ferait énormément plaisir aux personnes qui vous soutiennent.
Chevalier des Arts et Lettres comme j'aimerais vous servir ... pour le plaisir de vous écouter.
Merci Madame de cette haute qualité musicale.

Philippe

Message laissé par Bernard Diaz 29/08/2014 à 17h31

Isabelle c'est, comment dire ? un peu de moi, de mon histoire, de mes joies et de mes peines. Non, de mes joies et de mes joies car quand je l'entends(depuis longtemps) ce sont mes belles années qui remontent. Accompagne-moi encore nombreuses années Isabelle, continue de semer des fleurs sur mon chemin. Permets-moi de t'embrasser. Et merci.

Message laissé par Pierre Chauvet 01/08/2014 à 15h29

Dans les années 80, je sévissais dans une radio libre "Marmelade FM" et tous les samedis matins j'animais pendant deux heures une émission de radio consacrée aux chanteurs français ; j'avais été ravi de passer deux heures à parler de toi et à passer tes chansons... Je me souviens de ta belle douceur, de tes mots si caressants à mes oreilles... Je reprends ma guitare aujourd'hui et me ré-essaie, sans prétention, à la chanson pour chanter entre copains,.... J'ai de la saudade à te chanter, je crois que plus de 30 ans après, je t'aime encore... Pierre <3

Message laissé par Alyanakian Claudine 01/08/2014 à 09h38

Bonjour Isabelle,
Incroyable talent d'auteur, compositeur et interprète.
Merci pour ces merveilleux textes et musiques et la façon de les chanter.
C'est un immense bonheur de vous entendre, alors à quand le prochain album ?

à très vite - Claudine

Message laissé par sarah denoirjean 25/06/2014 à 15h47

Qu’elle se réfugie dans le sucre roux, sherry brandy ou noix de cajou ou (ab)use du ramponneau, qu’elle évoque le bruissement du papier à cigarettes, observe le monde sans domicile fixe ou vive à l’heure des épices orientales et des mers chaudes, Isabelle Mayereau fait appel aux cinq sens ; dans « Hors pistes », comme dans tous ses disques.
Plus un sixième sens, un petit je ne sais quoi qui décale le propos, évite l’écueil, cueille la baie rare, marche sur le danger à pas feutrés, contourne l’obstacle à petits mots d’amour cruels et délicieux, offre le grand écart. Un précis de vie, « de montées fracassantes en belles descentes hors pistes ».

Message laissé par Joël 13/06/2014 à 23h02

J'aimerais bien faire chanter Isabelle Mayereau.

Si je n'ai pas de nouvelles plages avant l'été, je meurs... un peu.

Je plaisante... à peine.

On m'avait pourtant appris à ne pas demander. J'ai honte... beaucoup.

Message laissé par gilbert 17/05/2014 à 03h15

Quel plaisir de retrouver vos chansons, cette voix et ces souvenirs des années 70 80, où invité par Monique et Milyne, à un de vos tout premier concert à Bordeaux au théatre Barbey, J'avais été émerveillé par vos mots et ces douces mélodies. Elles m'ont accompagné dans mes expéditions au bout du monde, dans les glaces de l'Antarctique, elles étaient aussi chaudes et lumineuses que ces rayons de soleil qui inondaient la dune, le bassin d'arcachon ou l'île aux oiseaux, elles me rapprochaient de mes terres et des miens. Encore merci de tout ce bonheur.
Gil

Haut de page