Aller au contenu
  

Livre d'or d'ORAN-LA-MARINE.COM - A.E.E.M.O.


Vos messages apparaitront après la validation par le Webmaster (responsable) du site.

Nombre de messages : 724

Signer le livre d'or

Message laissé par GALVEZ GEORGES 20/03/2013 à 12h16

Note : 8.5/10

J'ai revu ORAN il y a deux ans avec plaisir.J'y suis allé sans aucun préjuger je voulais simplement voir sans critique.Si pour la pluspart des quartiers ou nous nous sommes promené la seule différence que nous avons constaté : les immeubles sont identiques mais pas entretenues exemple rue d'arzew que l'on reconnait trés bien.Le bd stalingrad est identique ainsi que la place des quinconces la préfecture parcontre aprés la place de la république plus de rue d'orléans ,du coté place des quinconces un boulevard qui relie à la place d'armes en passant par la rue des jardins .Parcontre les escaliers de la rue philippe ,bq d'immeubles effondrés et bq de saletées Je ne regrette pas le voyage qui au contraire m'a completement gueri de la nostalgie impressions qui n'engage que moi.

Contacter

Message laissé par Aïval André 19/03/2013 à 16h46

Note : 10/10

Né à Tiaret
Elevé entre les rues Penteba, Lodi,Joinville
la rue d'orléan et la place La Perle ont été mes terrains de jeux .
la pouponnire de la Marine et L'Ecole Paul Doumer

Le port fut mon jardin d'enfant

c'est avec joie et émotions que je reviens sur ce site , régulièrement , retrouver ces racines que j'ai quitté en 1951.

bravo pour notre livre d'Histoire et d'Histoire

André "de la Calère"

Contacter

Message laissé par Jo Bru 15/02/2013 à 13h43

A nos amis et autres internautes,
Le site a été récemment mis à jour avec de nouvelles photos:
- Photos de l'époque - voir rubrique "vie quotidienne"
- Photos de la rencontre à Nimes les 5 et 6 octobre 2012 - rubrique "retrouvailles 2012"
- Textes des contes de Noël 2010, 2011 et 2012 - rubriques "Anecdotes"
- Photos du Gâteau des Rois du 27 janvier 2013- rubrique "retrouvailles 2013"
Toutes ces images témoignent de la vitalité de notre association et perdurent ainsi l'identité de notre communauté de Pied-Noirs pour les générations futures.
Visionnez ces clichés et n'hésitez pas à nous contacter si nécessaire.....Merci.

Message laissé par Jo Bru 01/02/2013 à 20h26

C'est toujours avec tristesse que l'AEEMO apprend la disparition d'un marinero ou une marinera.
Angèle DIAZ, née Lopez , en 1940, nous a quitté; elle habitait à Oran rue Léonie , dans le patio juste à côté du Patronage; elle avait épousé José Diaz, fils des boulangers de la place NEMOURS, décédé il y a plusieurs années.
Domiciliée à Aramon dans le Gard, elle était présente chaque année à Nîmes aussi bien lors de l'Ascension que par la suite lors de la journée de la JUDB.
En 2009, elle avait participé à notre soirée du Nimotel.
La vierge de Sta Cruz l'a rappelée vers elle afin de retrouver José, son amour de toujours....
Qu'elle repose en paix.

Message laissé par Jo Bru 07/01/2013 à 20h09

Les marineros sont tristes:
Une très ancienne Marinera,mme Costagliola Henriette, qui allait atteindre 99 ans en mai prochain, nous a quitté ces jours derniers.
Mme Costagliola, de la rue de l'Arsenal, était la maman de nos amis (es) Michelle, épouse de François Pérez, , de Monique, de Marie Jo et d'Alain..(voir rubrique "décès" pour plus de renseignements)
de la part de Michelle et François, installés depuis longtemps aux Baléares.

Contacter

Message laissé par Cirera Josette 05/01/2013 à 16h56

Bonjour a tous et meilleur voeux pour 2013 et surtout une bonne sante.

Je recherche des photos de la rue d'Orleand de la charcuterie de mes Parents N° 7 de la rue

a bientot

J Cirera

Contacter

Message laissé par segura jose dit joséico 05/01/2013 à 13h56

Note : 9.5/10

bjr a tous et toutes la marine . c'est on vous souhétons une bonne année et surtout une bonne santé . et VIVE LA MARINE ET AUSSI TOUTES L'ORANNIE . JOSE dit joséico

Contacter

Message laissé par perez josephine née segura 04/01/2013 à 22h33

Note : 10/10

à tous les pn des planteurs et de la marine et aussi à tous les pn de chez nous je souhaite tous mes voeux de bonheur et santé ainsi qu'à toute l'équipe de danmarlou gros bisous à tous josy

Contacter

Message laissé par ANTOINE SARBONI EL TCHOUMIN 04/01/2013 à 18h28

A TOUS LES AMIS AMIES DE EMERAT ET LES ECOLES DES LA MARINE TOUS MES BONS VOEUX POUR LA MOUVELLE ANNEE BISOUS ET AMITIES DE ANTOINE SARBONI EL TCHOUMINO

Contacter

Message laissé par RIHET Jo 04/01/2013 à 13h30

Les MARINIERS de Saint Sylvain d'Anjou vous souhaitent leurs meilleurs voeux pour 2013.
Que cette nouvelle année vous apporte santé, bonheur et réussite.
Jo et Maïté

Contacter

Message laissé par René Montaner 02/01/2013 à 13h05


Les traditions du Nouvel An
---------------
Bonne et heureuse année à toutes celles et ceux qui se sont réveillés ce matin avec la fameuse "gueule de bois"! des lendemains de fête,bien arrosés...
Je commence à mieux comprendre pourquoi Pasteur disait qu'il y avait plus de philosophie dans une bouteille de vin que dans tous les livres de littérature.
Comme moi,vous aurez peut-être remarqué qu'après un champagne brut millésimé pour les mises en bouche suivi d'un Sauterne pour le foie Gras, venu du Périgord et enfin d'un grand cru Bordelais pour accompagner un chapon fin...on se sent capable de tourner comme une toupie sans marcher sur les orteils de jolies cavalières qui scintillent comme des sapins de Noël !!
Voilà,c'est sans doute la magie de tous ces grands cépages qui nous ouvrent des voies que d'aucuns jugeraient impénétrables!
Nous sommes loin ,très loin de la Place de la République où ...sur les bancs publics ,les amoureux échangeaient leurs premires baisers de l'année nouvelle avant d'aller chercher les "taillos ou chourros" tout chauds dans un petit kiosque du haut du boulevard Oudinot !
Je me souviens enfin de la petite tournée que nous faisions enfant ,auprès de nos plus proches voisins et au cours de laquelle nous allions chercher quelques étrennes en leur disant:
" Bonne Année,bonne santé...mettez la main ,dans le porte monnaie !"
Ah! que la vie était douce...même si l'eau qui coulait au robinet était encore salée !
Finalement...et bien que notre ancien quartier soit devenu aujourd'hui un quartier fantôme...il y a des ombres qui planent encore à travers ces terrains vagues qui nous laissent à penser que ce sont nos esprits qui s'y promènent toujours...ils n'ont parait-il, jamais quitté "La Marine Oranaise".

Contacter

Message laissé par Jo Bru 27/12/2012 à 13h40

Au seuil de l’année nouvelle, les Anciens Elèves des Ecoles de la Marine à Oran (A.E.E.M.O) adressent leurs vœux les meilleurs à l’ensemble des Marineras et Marineros répartis çà et là, en les remerciant de leur fidélité à l’association comme de leur visite sur le site « oran-la-marine.com », véritable témoignage de l’existence de cette grande famille au sein de ce cher et sympathique quartier d’Oran…
Nos vœux vont également à tous nos amis oranais et oraniens, à toute la communauté P.N mais aussi à celles et ceux qui, envers et contre tout, ont toujours fait preuve de bonne et intelligente compréhension à l’égard de notre Histoire, en s’attachant aux valeurs fondamentales que sont : l’Amitié, la Fraternité et l’Amour.

Bonne et heureuse année 2013………. !

Contacter

Message laissé par René Montaner 27/12/2012 à 08h07

Quoi de Neuf ?
-----------

Tout d'abord , un grand Merci à celles et ceux qui ont participé " Aux contes de Noël" qui avaient cette année pour sujet..." le Cadeau ! "

Il est certain que c'en était pas un...de se mettre à rêver alors que ...la fin du Monde était partout annoncée!

Aujourd'hui,nous pouvons donc,sans risque aucun,remercier celles et ceux qui ont participé à l'opération.
A défaut de quantité,il y a eu,je crois...de très jolis textes.
Pour celles et ceux qui n'auraient pas eu le temps ou l'occasion de le faire,je les invite à aller dans la rubrique " News" afin d'y découvrir le très beau "Noël 1955 " de notre ami,Raymond Matéo.

Bon,il nous faut maintenant penser à l'année qui vient.

Alors que nous nous préparons à écrire ( ça devient de plus en plus rare !) ou à envoyer des cartes numériques via des opérateutrs multiples...je propose que chacune et chacun d'entre Nous,puisse par la même occasion ,faire part de l'évênement ou de la personnalité qui,à ses yeux,aura le plus marqué,l'année 2012 ?

Pour ma part,je retiendrai surtout...l'évênement scientifique de la découverte du " Boson de Higgs " qui va nous permettre (le plus tard possible) de mourir tranquille en sachant que le voile sur la naissance de l'Univers...est en train de se lever !
A très bientôt et en tout cas...à l'Année prochaine.

René Montaner

Contacter

Message laissé par pasqual roger 26/12/2012 à 19h18

salut antonia parra j'ai vu tes messages je vous embrasse a tous les deus de la part aussi de mon frere antoine bonnes fetes a tous

Contacter

Message laissé par fangouse marcelle 10/12/2012 à 12h58

Joyeux noël à vous aussi Bruno. Et merci encore de "faire le fil d'ariane" entre nous tous. Passez de merveilleuses fêtes de fin d'année, entouré de toute votre famille. Bises oranaises. Marcelle

Contacter

Message laissé par CHARLES jean-luc 09/12/2012 à 16h59

Note : 10/10

Je suis né en 1941 au n°2 du bd Oudinot.
En voyant toutes ces photos...je pleure.
Je remonte la rue de Gênes,je traverse la place d'Armes,je passe devant l'Hôtel Martinez,le Bd Gallieni,jusqu'au lycée Lamoricière.
Je n'oublie pas le moutchou au début de la rue de la Vieille mosquée pour acheter ma ration de Torraïcos et de bâtons de réglisse...et je continue de pleurer sur mon pays perdu.

Contacter

Message laissé par Bruno 07/12/2012 à 15h41


Un conte de noël écrit par René Montaner est désormais visible dans la rubrique "News", n'hésitez pas à le consulter !

CLIQUEZ ICI !!! Conte de Noël 2012 de René Montaner

Passez d'excellentes fêtes de fin d'année !!!

Bruno Carbajal.

Message laissé par FANGOUSE Marcelle 03/12/2012 à 13h47

Je ne sais pas si c’est un conte mais c’est un de ces petits bonheurs qui quelquefois remplacent bien des cadeaux !

Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé chanter. Comme disait ma mère, sans ostentation mais avec un soupçon de fierté, j’avais “un joli brin de voix”. Je fus donc dirigée vers l’Eglise St Louis où je retrouvais M. Joseph INESTA (chef de choeur) le Père Lhostie, ma voisine Sylou,entre autres. En plus des répétitions, des chants lors des cérémonies religieuses (processions, mois de Marie) nous chantions pour les messes de mariage.

Puis il fut décidé que, pour la prochaine messe de minuit, je chanterai en solo “Douce nuit, sainte nuit”. Panique à bord.

Interdiction m’était faite de chanter “à tue-tête” pour ne pas casser ma voix (Bruel n’a rien inventé...). Je devais aussi veiller à ne pas prendre froid pour ne pas être enrouée.

Le grand soir arriva. Entourée de ma mère, mes soeurs et frère, je me rendis à l’Eglise. La joie le disputait à l’appréhension. Serais-je à la hauteur des trésors de travail et de patience qu’avait investis M. INESTA ? Un seul regard sur “mon petit monde” me rassura.

Pourtant, quelque chose manquait à ce bonheur. Le coeur n’y était pas totalement. Un malaise indicible sur lequel mon jeune âge ne pouvait mettre des mots.

Du haut de la tribune, près des grandes orgues, je fouillais du regard la foule de fidèles qui se pressait.

Tout à coup il fut là. Le front haut et malgré tout humble dans cette demeure. C’était mon père qui rejoignait les autres. Il était venu !!! Alors, levant la tête vers la tribune, il me sourit et me fit un signe qui semblait dire : “tu vois, pour toi ce soir j’ai fait une exception...”

Je sus alors que les chants, les répétions étaient autant de prières lancées vers le Ciel. Ce soir-là, elles furent entendues.

Bisous à tous où que vous soyez.
Marcelle

Message laissé par PARRA Antoinette 03/12/2012 à 13h43

C’était à Oran, il y a bien longtemps… Oui, en décembre 53 si j’ai bonne mémoire… Comme d’habitude, il faisait très beau malgré la fraîcheur de l’hiver qui se faisait sentir. Les vacances de Noël étaient déjà commencées et rien que de penser à cette belle fête qui arrivait à grands pas, nous étions heureux et plein d’espoir. Les rues de la Marine étaient très animées ; elles n’étaient pas décorées et il n’y avait pas de guirlandes aux fenêtres, mais les cris joyeux des enfants et le parler des gens de ce quartier les rendaient si belles… J’avais 8 ans et, comme chaque année à cette même période, ma mère préparait de bons rosquillos à l’anis et des mantecaos avec de la cannelle par-dessus, pour pouvoir les manger lorsque toute la famille serait réunie le soir de Noël. Je me souviens que quand elle commençait à faire ces bons gâteaux je voulais toujours l’aider : « me deje usted alludarla mama ! ». En effet, tripoter la pâte et la rouler entre mes doigts me plaisait beaucoup mais elle me l’interdisait sous prétexte que je n’avais pas les mains propres

Message laissé par PARRA Antoinette 03/12/2012 à 13h42

Comme elle était malvoyante, je profitais de lui piquer un petit bout de pâte que je malaxais pendant un long moment en lui donnant de nombreuses formes. Je finissais par le jeter car, en effet, la pâte changeait de couleur… Aussi, pourquoi, ne me disait-elle pas d’aller me laver les mains ? Aujourd’hui, avec le recul, je la soupçonne de ne pas me laisser l’aider pour pouvoir dire à la famille que c’était elle qui avait tout fait de A à Z (que mala lengua que je suis… pardon Maman !). Il est vrai que j’ai moi-même ce petit défaut aujourd’hui : quand je fais quelque chose que je sais que ça va plaire, je ne veux l’aide de personne…
Une fois les « llandas » pleines de ces fameux gâteaux, c’était mon frère qui devait les porter pour les faire cuire chez M. Ruiz, notre boulanger de la rue de Lodi. J’étais trop petite encore pour les porter moi-même mais je suivais mon frère toute fière… Que ça sentait bon lorsque nous allions les rechercher ; j’avais hâte d’arriver à la maison pour les goûter. Ma mère les rangeait tout de suite car disait-elle « si los dejo à la vista , no queda ni uno para Navidad !». Et elle avait bien raison…

Haut de page