Aller au contenu
  

Site officiel d'Isabelle Mayereau : Livre d'Or

Nombre de messages : 768

Signer le livre d'or

Message laissé par nad b 22/10/2015 à 23h23

Quand pensez-vous venir sur BORDEAUX,
pour avoir le plaisir de vous croiser dans la rue.
NAD

Message laissé par Kozker Albin 28/09/2015 à 22h53

Je vous ai entendu pour la première fois dans un café cabaret du Finistère. La chaleur de votre voix ne m'a jamais quitté depuis lors ni cette forme de gentillesse indicible, ni votre facilité à jouer avec les mots.

Je crois simplement que vous êtes quelqu'un de bien avec qui j'aimerais partager une tranche de vie, de gateau, de souvenirs sous forme d'émotions.

Longue et douce vie à vous.

Message laissé par Annie 21/09/2015 à 18h40

Par ce livre d'or, je suis heureuse d'apprendre qu'un nouveau disque est sorti. Je possède les vinyls des années 77 78 79 80... je les écoute encore assez souvent! Toute une époque ... Merci, je suis du même âge que vous... bonne continuation, j'espère vous revoir en concert. Annie

Message laissé par Frauche, Deborah 01/09/2015 à 23h40

A la fin des années 70, alors que mon français etait encore tout frais, j'écoutais avec plaisir "tu m'écris". Je trouvais beau, mais ne comprenais pas le reste des paroles. Je me demandais ce qu'on pouvait bien chanter de si joli sur un régime amaigrissant? Toujours est-il que cette chanson en particulier est restée dans mon cœur.
Le temps passant, j'ai compris que la chanson parlait d'écrire, non de maigrir! J'en ai ri, mais là encore, mon ignorance de la culture et des habitudes françaises fait que durant les années suivantes, je suis encore restée dans l'ignorance. Je pensais que vous chantiez une histoire d'amour par correspondance (ce que j'ai eu le plaisir de vivre durant 9 mois avec mon mari).
Grace à ma découverte récente de ce qu'est vraiment le papier d'Arménie je me suis penchée enfin sur les paroles de votre chanson! Je l'ai découverte encore plus belle que je ne l'imaginais.
J'espère que cela vous aura fait sourire. C'est la vraie histoire d'une américaine qui a vieillie et reste émue par votre voix et votre musique. Et qui comprend enfin la beauté de vos paroles. Je vous écoute à nouveau avec plaisir. Et par ailleurs, j'ai aussi acheté du papier d'Arménie.
Merci de m'avoir parfumé la vie et chatouillé l'ouïe, Isabelle! Je vous souhaite de belles rencontres et de beaux concerts auxquels, si possible,je serai ravie d'assister.

Message laissé par GOUTERON Joël 13/08/2015 à 23h29

Grand merci pour cette promesse d'un nouvel album, livrée en mai dernier au micro de RCF (Vies d'Envies, Chris Dussuchaud)...

Message laissé par Françoise L 01/08/2015 à 13h35

Bonjour ISABELLE (Nous avons le même âge ! j'ai l'impression de vous connaître depuis toujours).
Je reviens vers vos chansons avec un plaisir énorme.
Je vais vite aller acheter le dernier né de vos disques afin de m'en délecter.
Mais il faut que je cherche son titre auparavant, car chez C.....A, ils ne vous connaissent pas. Bien entendu je n'ai pas manqué l'occasion de dire à cette jeune femme (avec le sourire qd même) : "vous ratez quelque chose en n'écoutant que de la soupe"...
Bonne suite !
Françoise

Message laissé par Chausson Pierre 31/07/2015 à 15h20

Chère Isabelle,

Je vous ai découvert il y a 4 mois je crois, grâce à deezer, et depuis je suis tombé sous le charme.
Comment ai je pu passer à côté depuis ce temps ? Il est vrai que les médias traditionnels mis à par F I P peut-être, ne vous connaissent pas ou délibérément ne vous diffusent pas.
C'est bien dommage, mais quelque part cela me conforte prétentieusement dans l’élitisme de mes goûts.
A mes yeux, vous incarnez douceur, mélancolie et justesse dans le choix des mots et de la mélodie.

Un coup de blues, un sacré coup de cœur.

Sincères amitiés.

Message laissé par Vernazza Italo 25/07/2015 à 14h47

Chère Isabelle,

C'était vers le début de l'année 2006 et je me trouvais dans un endroit où la contemplation du ciel et de l'horizon ne pouvait se faire qu'occasionnellement et sur autorisation. Je n'y fréquentais plus les palaces, mais dans ce purgatoire musique parvenait en fond sonore quand soudain j'ai dressé l'oreille: une femme y parlait d'"un coup d'blues"... Je n'ai pas eu trop de mal à lier le timbre de la voix à des "déconfitures". Alors, merci, Isabelle, votre "coup d'blues" a beaucoup contribué à atténuer le mien. Lorsqu'il le faut, il résonne toujours dans mes oreilles - avec le même effet.

Message laissé par Café théâtre de l'Abattoir 06/05/2015 à 23h55

Bonjour isabelle,

Nous vous avons vu au festival de la côte d'opale de 2010. Toujours éblouis par votre talent, nous aimerions vraiment vous applaudir sur notre scène.

Merci de nous donner de vos nouvelles

L'équipe de l'Abattoir

Message laissé par NATHALIE DELPEYRAT 06/05/2015 à 11h15

Chère Isabelle on a discuté hier à la sortie du Lucernaire. Et bien laissez moi vous dire que vous aussi vous êtes géniale maintenant que j'ai calculé votre âge... Celui d'une fraîche jeune fille ! Chapeau bas. Amitiés Nathalie

Haut de page