Aller au contenu
  

Hommages à Jean Capdeville

Fin de la version gratuite de nos services

Nous cesserons de proposer nos modules en version gratuite dès le 1er septembre 2018. Si vous êtes le webmaster de ce service et souhaitez continuer d'utiliser ce dernier à partir du 1er septembre prochain, veuillez vous connecter à votre compte membre I-Services et choisir l'une de nos formules avec ou sans abonnement.

Vous pouvez laisser ici une trace en hommage en Jean Capdeville

Nombre de messages : 1

Signer le livre d'or

Message laissé par Serge B. 04/08/2011 à 01h35

Ni école, ni groupe : c'est hors des sentiers battus que Jean Capdeville a construit une oeuvre qui, comme lui, «passe en silence au large de tous les brouhahas» .

Le murmure des origines plutôt que la vocifération intempestive : son monde était baigné de philosophie avec Simone Weil, de spiritualité avec Saint-Jean de la Croix. Il aura aussi vécu dans le voisinage des poètes, ces irrigants de matière que furent pour lui Gaston Puel, Yves Peyré, Jacques Dupin. Et, enfin, dans l'amitié des peintres autour de Claude Massé, Georges Badin et Claude Viallat.

(...)

Du paysage figuratif à l'abstraction, des burlesques venus «contrer la douleur» aux bacchanales de lumière et de soleils verts, il fut l'homme d'une «exploration sans retenue des possibles» dont rendra compte désormais, avec une force décuplée du fait de la disparition de l'artiste, la collection permanente du Musée de Céret. On y découvrira que, sans rien céder au temps, Jean Capdeville, en construisant la sienne, oeuvrait, au fond, pour notre liberté.

Le texte intégral

Haut de page