Aller au contenu
  

Livre d'Or de la Cabane de Tellus

Merci de laisser un petit mot ici (gentil de préférence !) ou vos suggestions. Pour les questions, utilisez plutôt la FAQ

Nombre de messages : 178

Signer le livre d'or

Message laissé par L'apiculteur 23/01/2017 à 14h55

Bonjour,
Je tenais à vous féliciter pour votre article
"3 fausses raisons de ne pas manger de miel".
Je suis un (très) jeune apiculteur belge pratiquant
depuis quelques années et je trouve remarquable
le travail de recherche et de vulgarisation que
vous avez pu faire pour démontrer ces fausses
idées sur l'apiculture. Car il faut savoir qu'aujourd'hui,
les apiculteurs amateurs (et parfois professionnels)
ne produisent plus du miel dans le but de gagner de
l'argent, mais plus dans une optique de protection de
la biodiversité et de la nature. Les abeilles étant les
pollinisateurs majoritaires, sans elles, la production de fruits et de légumes
(produits presque unique de consommation des vegans)
diminuerait drastiquement .

Cordialement.

L'apiculteur

Contacter

Message laissé par Bosco Florent 16/12/2016 à 10h17

Bravo pour votre site et vos dossiers d'une très grande qualité rédactionnelle, richement documentés, très bien vulgarisés, et avant tout pour la réflexivité environnementale dont votre démarche rend compte.

Je travaille au sein des services de l'environnement et du tourisme d'une collectivité sur un projet de réhabilitation de rivière urbaine dont je souhaiterais valoriser l'état de friche dans lequel les berges et alentours se trouvent...pour faire comprendre qu'ils représentent un oasis de vie comme vous dites si bien. Le but est de créer un lieu de découverte botanique, d'agrément culturel artistique, de repos et convivialité familiale, mais également un laboratoire d'apprentissage du développement durable et de la transition écologique...

Qui est l'auteur/rédacteur des dossiers?

Cordialement,

Florent Bosco

doctorant-chercheur dans les humanités environnementales au CRHI
Chef de projet Environnement, culture, et tourisme à la ville de Vence

Contacter

Message laissé par jean 18/11/2016 à 23h41

bonjour
ce site est formidable ,il mérite d'être connu
bravo pour ce merveilleux travail
cordialement

Contacter

Message laissé par LAMBERT Jean-Philippe 08/11/2016 à 18h01

Merci pour ce site extrêmement intéressant et qui se fait l'avocat d'espèces qui sont régulièrement et souvent systématiquement éliminées alors qu'elles ont leur place dans l'écosystème général.

Les herbicides que balancent certains pour éliminer ces espèces végétales sont bien plus dangereux pour nous humains et pour les sols que ces espèces végétales finalement inoffensives.

Contacter

Message laissé par blanchard jean-michel 29/09/2016 à 16h07

Un travail de grande ampleur! Splendide!

Les dites " mauvaises herbes " regorgent d' intérêt !!

je suis isolé entre les pelouses à l' anglaise ou moquettes pas toujours verdoyantes!

Chacun son univers après tout!

J' attends toujours la fin de cycle pour passer la tondeuse !

je suis stupéfait de la richesse de la flore sauvage!

merci pour votre ouvrage !!!

salutations

Message laissé par Pellet b 19/08/2016 à 11h18

Félicitation pour la qualité de la note de synthèse et de discussion sur les plantes invasives

Contacter

Message laissé par Gouyou-Beauchamps Marie 13/07/2016 à 07h44

Bravo !
Et merci d'exister !
Cela fait des années que je cherchait un site sur les plantes , et la nature .
Une seule chose me peine : il semble que l'actualité se soit arrêtée en 2014 ?
Marchant tous les jours dans la campagne il m'est précieux car je vois des plantes tous les jours .
Très cordialement .
Marie Beauchamps

Contacter

Message laissé par AGATHE LASSNER 01/07/2016 à 23h40

Bravo et MERCI pour votre superbe site !!!

https://www.facebook.com/groups/incroyablescomestiblescorse/

Contacter

Message laissé par David 25/05/2016 à 12h19

Bonjour,

Votre site, magnifique et regorgeant de belles photos, est une mine précieuse d'information. Je suis maraîcher bio et j'ai souvent du mal à parfois supprimer des plantes sauvages qui nuisent à mes cultures (concurrence, concurrence.... ). Par contre je m'applique à ne jamais utiliser le terme de "mauvaise herbe" mais de lui préférer celui "d'herbes sauvages".... une nuance qui nous fait voir cette richesse d'un autre oeil.

Un grand merci pour ce beau travail... et encore bravo
David

Contacter

Message laissé par Lemieux Guylaine 15/05/2016 à 16h02

Très intéressant! Merci!

Contacter

Message laissé par DAVIOT Michel 08/05/2016 à 09h24

Votre site est merveilleux ,les fleurs , les couleurs les textes ..
quel courage vous avez de réaliser tout cela pour nous!
merci et beau dimanche
Michel de l'Ain

Message laissé par Anne 20/03/2016 à 14h04

Bonjour,

Il n'y a ni pelouse, ni même de prairie dans mon jardin, juste de "vilaines" rudérales nitrophiles. J'essaie d'en contenir certaines, j'en laisse foisonner d'autres parce que je les trouve belles.
Cette année, j'ai décidé d'essayer de les identifier. C'est un travail titanesque, même pour un jardin de moins de 300 m2, car je n'ai aucune connaissance botanique.
Et hier, merveille, j'ai découvert votre site. J'en suis encore toute éblouie. Il faut que je m'en imprègne et que j'aprenne. Merci.
Je me suis précipitée sur la banque des graines. Dommage, elle n'est plus.
Cordialement.

Contacter

Message laissé par J.J.Bonnin 18/01/2016 à 18h04

Nous avons en ce moment une discussion sur le site "Tomodori, les mordus de la tomate et des jardins naturels" à propos des plantes envahissantes.
Tout naturellement j'ai pensé aller faire un tour sur Tellus que je n'avais pas consulté depuis longtemps, et que j'ai retrouvé avec le même plaisir.

J'en ai profité pour recommander la visite de Tellus à mes correspondants de Tomodori.

Avec tous mes remerciements pour les précieux renseignements que l'on trouve sur Tellus, dont la présentation est particulièrement belle et soignée.

Bien cordialement

Contacter

Message laissé par DUCRETTET Alain 05/11/2015 à 19h49

Je découvre votre site, superbe ! Merci !

Je pense y revenir souvent, pour m'informer, et pourquoi pas participer (modestement)
à son développement.

Sincères salutations.

Alain

Nb: pas de contact pour l'instant

Message laissé par Perrier Bernard 27/10/2015 à 16h50

Bonjour et félicitations pour votre site si bien documenté et présenté.
Je ne me lasse pas de le parcourir pour y reconnaître déjà de nombreuses plantes qui poussent autour de chez moi .J'habite un lotissement récent voisin de cultures de maïs, surtout, et l'extrême variété ainsi que la vivacité de ces plantes m'impressionne au point de désirer en reconnaître le plus grand nombre lors de mes promenades.En particulier, le "datura" m'interpelait beaucoup car je n'en n'avais jamais vu.C'est une plante impressionnante.
Merci encore et bonne continuation dans vos activités "végétales".

Contacter

Message laissé par Hugues D 20/10/2015 à 22h21

Un grand merci pour vos réponses éclairantes à l'article http://www.vegactu.com/sante-2/3-raisons-de-ne-pas-manger-de-miel-1248/ ainsi qu'à votre réponse détaillée sur http://cabanedetellus.free.fr/Pdf/Trois_fausses_raisons_de_ne_pas_manger_de_miel.pdf .

Bravo et bonne continuation.

Message laissé par OLERON celine 18/10/2015 à 15h12

Merci pour ce travail je peux enfin mettre des noms sur mes protégées vipérine et tégénaire .

Contacter

Message laissé par poirier emmanuel 20/09/2015 à 16h31

Site génial! Super présentation, excellente charte graphique, contenu riche et pertinent.

Merci encore et continuer.

ps: dans les "mauvaises herbes" qu'il vaut mieux appeler adventices, il faudrait ajouter les Valérianacées: Valérianacées, valérianées, subst. fém. plur.,bot. Famille de végétaux dicotylédones, à fleurs gamopétales réunies en corymbes ou en panicules, dont le type est la valériane. Les Valérianacées ont des feuilles opposées, sans stipules, et des fleurs en inflorescences fourchues (E. Tomanova, Plantes sauvages, 1981, p. 12).Au sing. Plante appartenant à cette famille. (Ds Rob. 1985). − , . Ds Littré. − 1resattest. 1807 valerianées (A. L. de Jussieu, in Annales du Museum d'Hist. nat., X, 308-309 ds R. Ling. rom. t. 42, p. 453), 1870 valerianacées (Privat-Foc., s.v. valerianées); dér. sav. de valériane, suff. -acées* et -ées*. source: http://www.cnrtl.fr/definition/val%C3%A9rianac%C3%A9es

ainsi qu'une rubrique sur ce qu'elles font et indique concernant le terrain.

Contacter

Message laissé par David R 16/08/2015 à 10h14

Superbe travail et superbe site.

Contacter

Message laissé par KEMPF Sylviane 10/07/2015 à 14h04

Bonjour,

Je suis sous le charme de votre site, vraiment ! je vous adresse mes plus sincères félicitations pour votre travail et votre partage. Car il est essentiel d'apprendre à connaître et reconnaître les plantes pour travailler avec elles (-vous rappelez avec grande pertinence qu'elles sont souvent bioindicatrices- et ne pas les éradiquer à tout va. Retrouvons un lien avec la nature, il est essentiel de le transmettre !
Mon seul regret est avoir découvert votre site plus tôt.

Je me suis lancée cette année dans la culture sur buttes, et observe avec attention tout ce qui y pousse (étant novice, je ne sais parfois pas s'il s'agit d'une adventice ou d'une plante potagère ;-) J'apprends beaucoup et essaie aussi de transmettre aux enfants, l'intérêt de nourrir LA TERRE (et non pas les plantes) et de respecter la nature. Il y a des plantes qu'on protège, d'autres qu'on supprime une fois en fleur (comme par ex. les Daturas qui nourrissent le sol de potassium, mais dont on ne veut surtout pas qu'elles se resèment !)

Merci, mille fois merci pour ce site !
Préservons la nature, jardinons intelligeamment (surtout sans pesticides)
Bonne continuation à vous,

Sylviane.

Contacter

Haut de page