Aller au contenu
           

dernières contributions exposition circulations : Daphné BITCHATCH

Commentaires (0)

Cet article a été publié le 25/04/2014 à 02h57 par carol shapiro et a été consulté 157 fois.

Daphné BITCHATCH

dbitchatch@orange.fr


Ismaïla Samba Traoré : Ecrivain/ Editeur à Bamako - Mali
Le Guide des artistes plasticiens du Mali/ Ed : Acte Sept

Lire le texte de Traoré et autre images


Daphné Bitchatch conduit un travail de création artistique, politique et poétique simultanément au Mali, en France, au Bénin... Une peinture en voyage, à l'écoute du fleuve, du chemin qui chemine, de la vie, des rencontres... Depuis 1987, elle réalise des peintures et installations en Hollande, en Allemagne, au Bénin, en France, en Afrique du Sud, au Mali, en Azerbaïdjan, en Lituanie, en Russie bref, de par "Le tout monde" comme l'écrit Edouard Glissant.

En résidence à Ségou Coura au Mali, où elle séjourne régulièrement pour y peindre et y écrire, elle a choisi d'expérimenter les matériaux locaux, l'argile du fleuve, les plantes tinctoriales. À Cotonou lors du Festival "Les artistes dans la rue" de Boulev'art, elle y peint les V.O.N.S, désignées Voies Orientées Nord Sud, ruelles en latérite, sans nom ni numéro. Pendant une quinzaine de jours elle y travaillera dans la rue avec des plasticiens du Togo, du Cameroun, Burkina Faso, Côté d'Ivoire, Brésil, Espagne etc., invités par Dominique Zinkpé (plasticien), ils débattront avec leurs expressions diverses " Contre la pollution ". Ils travailleront au cœur de la ville, avec la poussière de la ville, les ocres et tous matériaux de récupération. De grandes toiles étaient déroulées sur l'asphalte, les V.O.N.S comme des chemins de peinture, j'ai senti parfois que peindre délimite le territoire entre le dehors et le dedans. Il n'y avait pas de scénographie sinon celle du quotidien de la rue. La peinture ne s'expose pas sur des cimaises sur cette place de l'Etoile Rouge à Cotonou, mais s'improvise là où vous trouvez à tracer votre espace directement sur une dynamique du présent.

S'entendre sur nos différences

A Tswane en Afrique du Sud, elle intervient dans une classe avec des enfants de CM1 et CM2. A Hambourg en Allemagne, dans le cadre du Festival "Wir Sind Woanders/ Nous sommes ailleurs ", dans la galerie Projekthaus de Giulia Folina, elle crée une "Zone de Transit" proposant un travail de dessins transférés sur film plastique, y mêlant des photos d'actualités, de guerres, d'exil, un travail de transfert et de mémoire avec des témoignages provenant des camps de concentration, le tout sur les mots d'Abdellah Karroum ( critique d'art et commissaire d'exposition) " A présent il s'agit de trouver un langage commun pour s'entendre sur nos différences " (Extrait du Catalogue Biennale de Dakar).

Elle appuie en parallèle depuis 2008 les activités d'encouragement à la lecture au Mali à travers la création d'un Fonds d'Art, de poésie et de littérature d'expression universelle auprès de la bibliothèque de lecture publique de Ségou située au Centre Malik Coulibaly. Avec Pierre Djiré, le bibliothécaire de Ségou, ils y proposent des événements ouverts au public, cinéma (Afrique du Sud (William Kentridge), France (Sophie Comtet Kouyaté), New York (Valentina Canavesio), des débats avec les étudiants et élèves de Ségou et les écrivains vivant au Mali (Ousmane Diarra, Dr Mamadou Fanta Simaga…) etc…
(...)


Projet d'exposition "Dérives
Installation Daphné Bitchatch

D'images historiques et politiques, d'écritures lues, poétiques, ré imager une mémoire récente, d'allers- retours, d'arrêts et de ruptures, couper, des images, des mots, assembler des notes, de l'inattendu…


Cette installation proposée à travers le monde : Mali, Bénin, Lituanie, Ouzbékistan, Allemagne, France, se saisit de la dimension subversive de l'image. Elle percute en les assemblant les images reçues, renvoyant autant à des rafales de guerres que de mutations d'espaces, de paradoxes humains. Il s'est agi de mettre en relation des éléments photographiques en cherchant à déceler dans leurs associations un sens, une signification de liens. De radiographies-fenêtres fait irruption une foule de passants, qui elle-même se mêle à une prise d'otages, à des objets de prisonniers d'un camp de goulag. Montage d'éléments apparaissant hétérogènes mais se répondant à travers les siècles ou lieux semblant les séparer. Comme un puzzle détourné au-delà du sens de l'imagent( ..)

Daphné Bitchatch

lire la suite
www.caravancafe-des-arts.com/Daphne-Bitchatch.htm

Commentaires des internautes

Partagez votre opinion

Aucun commentaire n'a encore été déposé

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Champs obligatoires

@

Acceptez-vous d'être contacté par les visiteurs de CARAVANcafé ?

Veuillez recopier le code de sécurité ci-dessous afin de confirmer que vous n'êtes pas un robot.

Recommander cet article

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander l'article Daphné BITCHATCH.

Champs obligatoires

@
@
Veuillez recopier le code de sécurité ci-dessous afin de confirmer que vous n'êtes pas un robot.
Haut de page