Aller au contenu

(function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){ (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o), m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m) })(window,document,'script','//www.google-analytics.com/analytics.js','ga'); ga('create', 'UA-12240345-1', 'portail-rennes-le-chateau.com'); ga('send', 'pageview');
           

La Gazette de Rennes-le-Château - News : « La Huitième tentation d'Antoine » ou un titre de tableau tronqué... !

Cet article a été publié le 07/05/2018 à 09h21 par Johan.

« La Huitième tentation d'Antoine » ou un titre de tableau tronqué... !

Prado ©

« Hé bien, une nouvelle génération d'exégètes s'était accaparé ce tableau (”Les Tentations de saint Antoine, Abbé” - NDLR) il y a quelques années.
On les comprend, car cette œuvre obsédante pourrait bien être, il me semble, le tableau de David Téniers le Jeune, le plus fou, le plus libre, le plus coloré et encore certainement le plus profondément crypté … et peut-être ce cryptage serait-il unique en son genre et l'on remarque que pour une si modeste surface de tableau (0, 55 m x 0, 69 m = 0, 3795 m²), David le Jeune y aura placé un nombre surprenant de signes et de figures géométriques d'or majeures bien au dessus des habitudes des autres petits maîtres, et de plus est, d'une manière particulièrement ordonnée, originale, intrigante, en forçant notre admiration !

Ils eurent cependant jadis une excellente initiative, celle d'envoyer aux internautes l'image lourdement pixelisée sortie des labos photo du Prado et cela fièrement comme si c'eut été leur œuvre personnelle qu'ils nous offraient de bon cœur, … et en attendant, mille merci encore à eux … nous avons bien reçu leur obole … et on s'était dit, comme ça, que sans doute ils comptaient sur nous pour y travailler en commun afin d'échanger des idées et des observations passionnantes ? Tu parles ! … En réalité ils n'espéraient que glaner des soumissions aux extrapolations de douteux ''ré-inventeurs'' de ce tableaux !
Passons encore ...

Ce nouveau cryptage que nous allons découvrir est à mon avis un authentique et scientifique travail de spécialiste. Et nous avions déjà apprécié l'art et la manière de David Téniers le Jeune lors de l'analyse du précédent tableau où l'on observe Antoine seul demeurant en paix absolue et méditant à l'entrée de la grotte-fenêtre donnant sur la vision lointaine de cette fameuse bergère et ses quelques brebis, une bergère longtemps recherchée ! »

[...] Comme nous allons le constater, documents d'origine contrôlée à l'appui, à Madrid au musée du Prado, un des plus prestigieux et compétent d'Europe (et du monde), ce tableau est bel et bien répertorié sous le titre générique de :
“TentacioneS de San Antonio Abad” - ”Les Tentations de saint Antoine, Abbé”

Dont acte.

Et ne me dites pas qu'ils ignoraient cela, nos exégètes, ce n'est pas possible, mais il leur fallait transformer cette vérité en erreur grossière sans nous en proposer la moindre preuve crédible et cela à des fins romanesques et commerciales ! (JMV)

Lire ATTENTIVEMENT la suite !

Commentaires.

Haut de page