Aller au contenu
           

awacss news : Lettre ouverte au nouveau ministre de la mobilite

Cet article a été publié le 03/05/2016 à 10h57 par Awacss Site.

Le survol des communes autour de l'aeroport de Zaventem

Matraquage vecu par l'Est de Bruxelles : il est urgent que des mesures soient prises !

Monsieur le Ministre,

Nous avons ete heureux d'apprendre votre nomination comme Ministre de la Mobilite.

Vous avez depuis lors en charge l'un des dossiers les plus sensibles qui concerne le survol des communes autour de l'aeroport de Zaventem, lesquelles se situent dans les trois Regions de Bruxelles, Flandre et Wallonie.

L'accord de Gouvernement prevoit qu'un accord de cooperation entre les Regions et le Federal doit etre trouve dans ce dossier, a la recherche d'un equilibre et pas uniquement un accord avec la Region bruxelloise qui par son arrete bruit, rend son territoire No Fly en renvoyant tous ses survols indesirables sur les zones non protegees par ses propres normes de bruit, a savoir certaines zones a l'Est de Bruxelles, la peripherie, la Flandre et certaines communes de Wallonie.

Le dossier ne concerne donc pas uniquement la Region de Bruxelles qui n'a commence a se plaindre qu'a partir de 2015 avec le Plan Wathelet. Notre matraquage, lui, remonte a 2003 ! Il est temps que cela cesse. C'est une question de sante publique et pas de confort !.

La peripherie Est, a la frontiere entre Bruxelles et la Flandre subit une concentration de decollages et atterrissages abusive, resultat de volontes politiques manifestees des l'annee 2003 avec le Plan du Ministre Anciaux qui avait a l'epoque, sans la moindre concertation, intensifie unilateralement l'utilisation de la piste 01 pour les atterrissages, bouleversant ainsi, du jour au lendemain, la vie quotidienne de nombreux habitants des communes de Kraainem,Wezembeek-Oppem et une partie de Woluwe st-Pierre essentiellement.

Piste 01 a l'atterrissage

Sur une procedure introduite par ceux-ci, l'Etat belge a ete condamne en premiere instance, puis en appel, par un arret de la cour d'appel de Bruxelles du 17 mars 2005 qui a ordonne a l'Etat belge de mettre fin, sous peine d'astreinte, a l'usage abusif et intensif de cette piste 01 a l'atterrissage. La cour d'appel de Bruxelles a dit pour droit que leur sante etait gravement affectee par l'usage intensif et abusif de la piste 01 a l'atterrissage.

Le conseil des ministres a en consequence pris la decision de principe de retablir le caractere secondaire de l'utilisation de cette piste 01 en obligeant BELGOCONTROL a maintenir, pour les atterrissages, l'utilisation des deux pistes prioritaires 25 (dont les couloirs d'approche survolent quant a eux des zones non aedificandi) aussi longtemps que la composante de vent arriere sur ces pistes ne depasse pas 7 noeuds.

Depuis lors, aucun ministre de la mobilite n'a ete capable de faire appliquer cette regle, tous les pretextes etant bons pour intensifier a nouveau l'usage intensif et abusif de la piste 01 pour les atterrissages. Les statistiques prouvent qu'en realite l'utilisation intensive de cette piste n'a pas diminue en depit de decisions de justice executoires et les abus sont de plus en plus flagrants
.
A titre de simple exemple, toute la nuit du 19 au 20 avril 2016 les memes riverains de Kraainem et Wezembeek-Oppem ont continuellement du subir des atterrissages injustifies (vent moyen inferieur a 3 noeuds pendant toute la nuit), avec des nuisances sonores tres largement superieures a celles qui font l'objet de l'arrete GOSUIN dont les communes situees en dehors de la stricte region bruxelloise ne peuvent apparemment pas se prevaloir.

Monsieur le Ministre, nous comptons sur vous pour que cette norme de 7 noeuds soient appliquee correctement. En effet, la fixation des normes et le controle de son respect sont bien de votre ressort.

Monsieur le Ministre, nous comptons egalement sur vous pour que des solutions soient trouvees pour alleger et securiser ces atterrissages, en utilisant une autre piste mieux orientee par vent lateral, a savoir la piste 07L, beneficiant recemment de la procedure RNP (Required Navigation Performance) sur injonction de l'OACI.

Par decision de justice obtenue par la Region bruxelloise en juillet 2015, tous les decollages par la piste 25 droite virages gauches courts ont ete remis sur l'Est de Bruxelles que le Ministre Wathelet avait voulu decharger pour donner execution aux decisions de justice obtenues ordonnant de soulager ces riverains. L'application de ce moratoire etait annoncee comme provisoire ! qu'en est-il ?

Nous ne voulons evidemment pas d'une solution pour les decollages qui matraquerait encore davantage notre zone, comme l'ont propose certaines associations de Bruxelles profitant de leurs normes de bruit regionales (arrete Gosuin).

Belgocontrol nous a confirme que les virages gauches ne peuvent etre operes avant 1700 pieds. Il n'est donc pas question d'essayer de les faire virer plus tot a basse altitude sur Kraainem et Wezembeek comme certains l'auraient espere dans le seul but de contourner et d'eviter la seule Region de Bruxelles-Capitale.

Nous comptons aussi sur vous pour relever les altitudes d'acceleration des decollages sur notre zone (NAPD , jusqu'a 6.000 pieds au lieu de 3.200 pieds), qui ont ete abaissees par le secretaire d'Etat Wathelet. Cette solution serait deja un soulagement pour notre zone.

Nos associations restent a votre disposition dans le cadre de la concertation que vous avez appelee de vos voeux des votre entree en fonction dans la recherche d'une solution equilibree entre les zones, sachant que nous sommes evidemment d'accord de prendre notre part de nuisances. Nous en attendons autant des autres zones car nous n'acceptons pas, sur le plan de la sante publique, d'etre traite par l'Etat comme des citoyens de seconde zone.

Pour AWACSS, Frederic Petit
Pour Wake Up Kraainem, Elisabeth de Foestraets

Recommander cet article

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander l'article Lettre ouverte au nouveau ministre de la mobilite.

@
@
Veuillez recopier le code de sécurité ci-dessous afin de confirmer que vous n'êtes pas un robot.
Haut de page