Aller au contenu

           

La Gazette de Rennes-le-Château - News

Repas champêtre dans le Domaine de l'abbé Saunière

mercredi 26 juillet 2017 à 20h31 par Johan Netchacovitch

Repas champêtre dans le Domaine de l'abbé Saunière

Repas exceptionnel qui se déroulera à la suite du Colloque "Bérenger Saunière, sa vie, son héritage" de l'après-midi.
En partenariat avec la mairie : discours officiels et inaugurations !

Le samedi 12 aout 2017 à 19 heures, les convives se retrouveront en plein air dans le domaine de l'abbé sur le belvédère entre la tour Magdala et la tour de verre pour l'apéritif suivi du repas champêtre du terroir : autorisation de la mairie de Rennes-le-Château.

Réserver cet évènement exceptionnel !

Commentaires.

Les 12 et 13 aout à RLC, une organisation de la mairie

dimanche 23 juillet 2017 à 00h22 par Johan Netchacovitch

Alexandre Painco - Gazette de Rennes-le-Château TV ©

Le maire de Rennes-le-Château, Alexandre Painco, a clôturé le week-end d'hommage à l'abbé Bérenger Saunière, le 22 janvier 2017 ! Il évoque aussi l'hommage officiel à l'abbé Saunière des 12 et 13 aout 2017 en partenariat avec la mairie ! Petit rappel utile...

 
Ecoutez... jusqu'à la fin !

Commentaires.

Rudy : Le décodage de l'énigme

dimanche 23 juillet 2017 à 00h18 par Johan Netchacovitch

Rudy : Le décodage de l'énigme

Le fauteuil du Christ - Rudy ©

Rudy était sur Nuréa TV ce jeudi : Ecouter l'émission en différé !

En plus des infos ci-dessous, en avant-première, vous pouvez commander le tome II de Rudy "Rennes-le-Château - Les Sources" !

"Rudy JACQUIER publie le tome II de "Rennes-le-Château - Les Sources" le 16 juillet 2017 ! Il est sous-titré Le livre qui confirme tout !
Il présentera une conférence le samedi 12 aout 2017 après-midi dans le cadre des "Conférences du Centenaire" : Le décodage de l'énigme car Rudy se présente avant tout comme un décodeur partant des documents indiscutables et des réalisations de Saunière." (Johan Netchacovitch)

Découvrir l'auteur !

Commentaires.

Premières rencontres Paratge de Bugarach

samedi 22 juillet 2017 à 12h26 par Johan Netchacovitch

Premières rencontres Paratge de Bugarach

"Premières rencontres Paratge de Bugarach, samedi 22 et dimanche 23 juillet, à la MNR (Maison de la Nature et de la Randonnée) : deux jours de conférences et d’ateliers, ponctués d’un concert de harpe le samedi soir.

Samedi à 11 heures, José Martin prendra la parole sur Nostradamus, pour montrer que le prophète — qui séjourna à Alet-les-Bains — était bien au fait du mystère de Rennes.. « Nostradamus, nous dit José Martin, est considéré par certains comme le plus grand prophète depuis Jean de Patmos, auteur voilà presque 2000 ans du dernier livret de la Bible, l’Apocalypse. Quelques-uns supposent que Michel de Notredame, alias Nostradamus, médecin de son état, fut le réceptacle divinement inspiré pour déclarer, de façon savamment voilée, les grands événements futurs de l'humanité, que l'Apocalypse ne révélait pas clairement.
L'idée d'un calendrier secret du futur, dissimulé dans les « Centuries » selon une cryptologie restant à élucider, n'a fait qu'augmenter depuis près de 500 ans maintenant. D'autant plus qu'en guise d'introduction à ses prophéties, Nostradamus le laisse entendre lui-même à son propre fils César, auquel il a dédié ces dernières... Ma conférence présentera donc le code utilisé par Nostradamus, tel que je l'expose pour une grande part dans le premier livre que j'ai consacré à ce sujet : « Nostradamus, énigme du Midi ». Ma conférence évoquera aussi les parallèles étonnants entre le mystère gravé à Rennes-le-Château et les découvertes inédites que j'ai faites dans l'œuvre de Nostradamus. »

Samedi à 15 heures, Mickaël Montepin fera un point sur ses recherches — et ses trouvailles — dans les grottes et les mines du Razès. Mickaël habite une ancienne bergerie de 1261 nichée dans le vallon de Granan, au pied de Quéribus. Attiré par les grottes et les pierres remarquables depuis l'âge de 12 ans, il a étudié la géologie et les minerais (extraction et traitement). Il a visité et cartographié les anciennes mines du secteur Davejan-Maisons-Talairan-Palairac, avant d'apprendre la spéléologie en autodidacte à partir de 1998 (il s'est affilié depuis au club de spéléo de Prugnanes).
Il a relevé assez de nouvelles données — des entrées de mines et de grottes oubliées — pour renouveler de fond en comble le mystère de Rennes-le-Château, à propos duquel il estime qu'il faut repartir de zéro, « lâcher les livres » et aller sur le terrain (il peut marcher huit ou dix heures pour aller sur un site). « Je vais là où personne ne va, puisque c'est là qu'il y a des choses à trouver. Et je note tout : essences d'arbres, géologie, je géolocalise, je quadrille et je cartographie. » Démarche d'autant plus nécessaire que beaucoup d'indices ont été détruits par les chercheurs des dernières décennies : des pierres détruites ou déplacées, des entrées bouchées ou saccagées, etc. En outre Mickaël a reçu, et reçoit encore des sollicitations privées pour venir observer des lieux méconnus et remarquables. La parole des anciens, pour lui, est aussi l'une des sources qui mérite le plus d'attention.
Samedi à 17 heures, Alexandre Rougé prendra la parole sur les Cathares, le Graal et la Gnose. Les Albigeois furent dépositaires et transmetteurs du « grand secret » implémenté dans le Razès et les Corbières, avant d’être génocidés pour cette raison par l’église catholique, passant le relais aux Templiers, aux alchimistes et aux Rose-Croix, et finalement à ces bons vieux abbés Boudet et Saunière. Le Graal sera donc envisagé sous l’angle du « sang réal », la lignée davidique issue de Jésus-Christ et Marie-Madeleine ayant fait souche ici au premier siècle de notre ère. La Gnose — la tradition ésotérique occidentale — sera quant à elle envisagée comme voie d’accès à cette réalité. Où l’on verra que le mystère de Rennes-le-Château est, au sens strict, un mystère cathare. Et que le mystère cathare, — la mise en oeuvre de l’enseignement gnostique de Jésus-Christ en plein Moyen Âge —, exprime bien l’idéal à la fois évangélique et républicain de souveraineté, de justice et de vérité après lequel nous courons encore.

Dimanche à 11 heures, Jocelin Morisson — auteur et journaliste scientifique à ‘’Nexus’’, ‘’Le Monde des religions’’ et ‘’Inexploré’’, co-auteur de « La Physique de la conscience » avec Philippe Guillemant, spécialisé dans les états modifiés de conscience —, prendra la parole sur la multidimensionnalité comme clé des phénomènes inexpliqués. « Des observations d’ovnis aux expériences de mort imminente, en passant par les fantômes, la perception extrasensorielle et les abductions, les modèles faisant appel à des dimensions supplémentaires de la réalité ont été proposés de longue date. La difficulté est de les articuler avec ce qui fonde notre expérience du réel, à savoir la conscience. Des tentatives de plus en plus abouties vont aujourd’hui dans ce sens : le modèle des EMI de J.-P. Jourdan, celui du rêve dans le chamanisme selon Romuald Leterrier, ou celui du phénomène ovni proposé par le collectif ‘’Ovnis et conscience’’ ».

Dimanche à 14 heures, José Martin remettra le couvert et parlera en dernier après avoir parlé le premier.

Entrée conférence : 5 € avec une boisson incluse.

Pendant ces deux jours, Caroline et Fabien — deux âmes de guérisseurs cathares ! — présenteront le protocole de soin énergétique et informationnel qu’ils ont appris de sources différentes et convergentes, sur l’origine des déséquilibres de santé et le moyen de les rectifier. (Sous chapiteau et sur table de massage, sur participation libre.)

Alexandre Rougé proposera aussi la visite de l’église de Bugarach, dédiée à Notre-Dame de l’Assomption, qui est une église templière et qui fonctionne comme une énorme turbine alchimique (sept points y sont à connecter). Il y en a pour une demi-heure ou une heure, et cela se fera par groupes de trois ou quatre.

Samedi à 21 heures, la harpiste d’origine iranienne Ronya sera sur la prairie, en bas du lac et au pied de la montagne, pour un concert sur participation libre.

— Restau et buvette, locales et bios : agneau à la broche, crudités de deux maraîchers du coin, bière du Grand Bison.
— Couchage sur site : 6,50 € la place (pour les deux premières personnes, et 4,50 € les suivantes), si vous avez votre tente. Bivouac autour du lac, interdit en théorie mais toléré en pratique, si vous restez discrets.
— Stationnement : dans le pré en face de chez Philippe (le snack du Jardin de Sissou). Suivre les panneaux dans le village.

« Au cap des 700 ans », c’est ici et maintenant !" (Alexandre Rougé)

Commentaires.

Marie-Madeleine et Bérenger Saunière

jeudi 20 juillet 2017 à 23h15 par Johan Netchacovitch

Marie-Madeleine et Bérenger Saunière

Jean-Michel Pous ©

"L’été 2017 s’annonce particulièrement chargé pour Jean-Michel Pous car, outre sa participation aux conférences du Centenaire du 12 août à Rennes-le-Château pour un débat avec André Goudonnet (Saunière / Boudet : Trésor ou Sanctuaire ?), il a planifié tout un cycle à Rennes-les-Bains.
Nous attirons votre attention sur celle du 9 août apportant une approche inédite sur Marie-Madeleine et du 10 août sur les Ovnis et Extraterrestres car Jean-Michel est également un passionné d’ufologie et d’archéologie mystérieuse qui en tant que membre du S.C.E.A.U a organisé des Repas Ufologiques en région parisienne." (Kris Darquis)
 
Découvrir les sujets innovants !

Commentaires.

Abbé Jean-François-Victor Bieil

jeudi 20 juillet 2017 à 08h29 par Johan Netchacovitch

Abbé Jean-François-Victor Bieil

"According to Gérard de Sède, Saunière travelled to Paris in 1892. He allegedly went their to seek help decoding a number of parchments he found in his church. He is said to have spoken to Abbé Jean-François-Victor Bieil who was the Director of Saint-Sulpice at the time. Bieil was also the uncle of Emile Hoffet, who is said to have eventually decoded the documents.
In 1903 Bishop LaCroix of Tarentaise published a memoir about Bieil." (Corjan de Raaf)
 
Read more !

Commentaires.

Balustre or not balustre... ?

mercredi 19 juillet 2017 à 10h04 par Johan Netchacovitch

Balustre or not balustre... ?

Le balustre - J. Netchacovitch ©

"Un objet devenu emblématique, vient de faire son entrée dans le petit musée installé dans l’ancien presbytère du curé de Rennes-le-Château. Ce « balustre » aurait recélé dans une cache secrète une fiole de verre qui aurait contenu un parchemin. Rien ne semble pourtant aussi sûr que veulent bien le croire visiteurs et chercheurs.
En effet, si l’on tente de retrouver mention d’une pièce aussi importante dans cette énigme aujourd’hui centenaire, les difficultés commencent." (Christian Attard)
 
Lire la suite !

Commentaires.

Un catholique heurté par le rationalisme et le voltairianisme

mercredi 19 juillet 2017 à 09h59 par Johan Netchacovitch

Un catholique heurté par le rationalisme et le voltairianisme

Saint Vincent de Paul à Notre-Dame de Marceille - J. Netchacovitch ©

"L'atmosphère d'incrédulité qu'il rencontre dans le milieu universitaire heurte ce fervent catholique. Il n'hésite donc pas à intervenir à la fin des cours pour protester contre les attaques que certains professeurs rationalistes prononçaient contre l’Église et le christianisme. Il aime la fréquentation des intellectuels catholiques libéraux, Lamennais, Lacordaire, Montalembert et Lamartine. Il est reçu dans le salon de Mme de Lamartine et, accompagné de J.J. Ampère, dans celui de Mme Récamier." (Anauel)
 
Lire la suite !

Commentaires.

Haut de page