Aller au contenu

           

La Gazette de Rennes-le-Château - News

Par ce geste, le Prieuré de Sion « embrasse Rennes-le-Château »

mercredi 8 novembre 2017 à 17h51 par Johan Netchacovitch

Par ce geste, le Prieuré de Sion « embrasse Rennes-le-Château »

Gazette de Rennes-le-Château ©

Presque trois mois plus tard, article de l'Indépendant sur un chèque remis par le Prieuré de Sion pour la restauration du diable. L'article est tronqué car réservé aux abonnés : "Le 12 août dernier, le Prieuré de Sion fait un don à la commune de Rennes-le-Château, d’un montant de 1 000 € pour « la restauration des œuvres d’art de l’église », suite aux dégradations volontaires. Bien plus qu’un simple don, il est un lien particulier qui relie la tradition du Prieuré de Sion à Rennes-le-Château et tout particulièrement à son église Ste Marie-Madeleine. Le Prieuré de Sion est un ordre initiatique de chevalerie, fondé en..." (DR)

VOIR la vidéo de la remise du don sur la WebTV !

Commentaires.

Auteur : Netchacovitch Johan

Notre-Dame de Marceille

mercredi 8 novembre 2017 à 17h48 par Johan Netchacovitch

Notre-Dame de Marceille

(DR)

"Elle est située au Nord Est de Limoux au bord de l'Aude et à 20km de Rennes-le-Château.
L'église se veut discrète et il faut gravir une petite route pour la découvrir, en haut d'une colline cachée dans une végétation qui contraste avec les alentours. La première impression est que l'on se trouve en face d'une église un peu à part du fait de son caractère imposant et qui n'a rien à voir avec une église de campagne.
D'après certains chercheurs, de nombreux détails indiqueraient et prouveraient qu'elle a été impliquée à l'histoire de l'affaire du trésor de Rennes-le-Château.
Voici quelques anciennes photographies et cartes postales de ce lieu devenu sanctuaire remontant au XIVe siècle." (Nicole Perier)

VOIR les photos anciennes.

Commentaires.

Auteur : Netchacovitch Johan

Wisigoths : quand Toulouse était la capitale d’un gigantesque royaume

mercredi 8 novembre 2017 à 17h16 par Johan Netchacovitch

Wisigoths : quand Toulouse était la capitale d’un gigantesque royaume

Toulouse au 5e siècle (DR)

"Il y a 1 600 ans, Toulouse a été la capitale du royaume des Wisigoths, un territoire gigantesque par sa superficie puisqu'il s'étendait du sud la Loire au nord de l'Espagne.

Coincée entre la période romaine et la période des Francs de Clovis, le temps des Wisigoths reste une période méconnue de l’histoire. Pourtant, ce peuple a bel et bien occupé notre territoire et il a notamment vécu à Toulouse à partir du Ve siècle après Jésus-Christ, pour une des périodes fastes de la ville.
À partir de 418, Toulouse devint en effet la capitale de ce royaume des Wisigoths, gigantesque par sa superficie puisqu’il s’étendait du sud la Loire jusqu’en Espagne." (David Saint-Sernin)

LIRE la suite et VOIR la vidéo.

Commentaires.

Auteur : Netchacovitch Johan

Une croix qui indique une direction

jeudi 2 novembre 2017 à 12h24 par Johan Netchacovitch

Une croix qui indique une direction

Johan Netchacovitch ©

Photo prise le jour de Toussaint : la croix pointe vers le Cardou. La photo n'a pas été retouchée, elle est bien inclinée sur la pierre qui la supporte.

De plus, c'est un prêtre qui l'a placée ou fait placer.

VOIR d'autres croix: illustrations des croix et autres signes encore visibles de nos jours !

Commentaires.

Auteur : Netchacovitch Johan

Trésor et satanisme : l'incroyable histoire de Rennes-le-Château

lundi 30 octobre 2017 à 11h42 par Johan Netchacovitch

Trésor et satanisme : l'incroyable histoire de Rennes-le-Château

Le belvédère depuis le sentier de Couiza - Gazette de RLC ©

"Article, reportages, livres, documentaires : Rennes-le-Château, 64 habitants, dans l’Aude doit sa réputation à l’Abbé François Béranger (sic)Saunière, qui a vécu de 1852 à 1917. Du fait de sa vie pas très catholique et surtout son trésor…
L’Abbé est aussi le modeste curé de campagne, qui avec cet hypothétique trésor de pièces d’or, a fait construire une villa et rénover son église. Une église particulière, codée semble-t-il, et même présentée comme diabolique." (INA)

VOIR le reportage composé d'extraits d'époques différentes. A signaler, un certain chercheur qui parle de ses fouilles à la dynamite...

Commentaires.

Auteur : Netchacovitch Johan

Rennes-le-Château : le vrai faux départ du Limouxin

lundi 30 octobre 2017 à 11h24 par Johan Netchacovitch

Rennes-le-Château : le vrai faux départ du Limouxin

Alexandre Painco, maire de Rennes-le-Château, lors des commémorations du décès de l'abbé Bérenger Saunière le 22 janvier 2017 - Gazette de RLC ©

"Après avoir envisagé et mis en œuvre son départ de la communauté de communes du Limouxin vers l'interco des Pyrénées audoises qui lui semblait plus appropriée, finalement la commune de Rennes-le-Château devrait rester dans le giron Limouxin (sic). Petites explications sur les épisodes précédant (sic)." (F.P.)

Si cela est confirmé, cela devrait changer certaines organisations de l'été sur la colline envoutée... (NDLR)

LIRE l'article.

Commentaires.

Auteur : Netchacovitch Johan

LA PREVENUE A COMPARU CE VENDREDI 27 OCTOBRE

samedi 28 octobre 2017 à 12h24 par Johan Netchacovitch

LA PREVENUE A COMPARU CE VENDREDI 27 OCTOBRE

Diable vandalisé - DR

Après l'audience reportée du 8 septembre, les protagonistes se sont retrouvés ce vendredi 27 octobre devant le tribunal correctionnel de Carcassonne !

D'emblée, la femme de 37 ans habitant Lavelanet a récusé son avocate... Elle se lance donc seule dans des explications brouillonnes, voire incohérentes présentant un salmigondis d'ésotérisme de bazar mélangé à des propos approximatifs de géopolitique et de "sciences" religieuses !

LIRE la suite du compte rendu et le RAPPEL des faits !

Ce vendredi matin 8 septembre 2017, l'avocat de la femme poursuivie pour les délits constatés à Rennes-le-Château le 23 avril a demandé le report de l'audience car sa cliente n'était pas en mesure de s'y présenter.
Le juge a reporté l'audience au vendredi 27 octobre 2017 à 8 h 30 !
Entre-temps, cette femme est maintenue sous contrôle judiciaire...

L'Ariégeoise d'une trentaine d'années doit comparaitre ce vendredi 8 septembre 2017 devant le tribunal correctionnel de Carcassonne pour justifier des faits de « dégradation d'un effectif affecté au culte » (NDLR Décapitation du diable de l'église du lieu et détérioration du bas-relief Marie-Madeleine)
En effet, l'acte ignoble perpétré le dimanche du premier tour des élections présidentielles françaises sera jugé ce vendredi !

Commentaires.

Auteur : Netchacovitch Johan

Restauration du diable et du bas-relief Marie-Madeleine

vendredi 27 octobre 2017 à 00h24 par Johan Netchacovitch

Restauration du diable et du bas-relief Marie-Madeleine

Diable décapité - Noël Lauffenburger ©

"Bonne nouvelle ! La restauration du diable et du bas relief de Marie Madeleine va bientôt commencer. Mis à part quelques jours, l'église restera ouverte au public et vous pourrez voir les artistes en train de travailler." (Musée Domaine de l'Abbé Saunière)

Et cela, avant le procès de la personne qui a saccagé le diable et le bas-relief Marie-Madeleine de l'église de Rennes-le-Château le vendredi 27 octobre 2017...

LIRE la suite !

Commentaires.

Auteur : Netchacovitch Johan

Le Christ blanc et le ''reflet sur le Miroir'' de la nouvelle Croix du Cercle

jeudi 26 octobre 2017 à 23h40 par Johan Netchacovitch

Le Christ blanc et le ''reflet sur le Miroir'' de la nouvelle Croix du Cercle

La main originale du Christ d'Antugnac - JMV ©

Jean-Marie Villette nous emmène dans un road-movie captivant : du Christ... blanc d'Antugnac avec sa croix proche, il pénètre dans l'église du lieu fréquentée quelque temps par Bérenger Saunière, y découvre un vitrail inconnu qui, par l'oratoire de Montazels - village natal de l'abbé - le renvoie dans la paroisse d'Henri Boudet sur le chemin de Montferrand au-dessus du camping en vis-à-vis de la croix de mission implantée par l'abbé en 1885 lors d'une cérémonie orchestrée par le père lazariste, Amédée Ferrafiat de Notre-Dame de Marceille, croix très étrange d'ailleurs, Christ stigmatisé... à gauche, comme d'autres christs blancs à Axat et Gincla... ou le quatrième grand tableau des ''Christs dits des Lazaristes''...

Mais le bougre n'a pas fini de nous surprendre car il nous indique le centre du cromleck de Boudet et son point Miroir, tout cela prouvé par la Vraie Langue Celtique et le lieu-dit Foucilhe...

Ce dimanche, il faut beau dans le Razès... alors allez vérifier ; Jean-Marie Villette vous en donne les moyens... Participez ainsi à l'aventure qui continue !
Pour ceux qui n'habitent pas la région, trente-deux photos illustrent et confirment ses découvertes !

LIRE et VOIR les découvertes de Jean-Marie Villette.

Commentaires.

Auteur : Netchacovitch Johan

Le Prieuré de Sion et la transmission du Graal

jeudi 26 octobre 2017 à 23h39 par Johan Netchacovitch

Le Prieuré de Sion et la transmission du Graal

"Le Prieuré de Sion est l'héritier de la tradition du Graal, des anciennes traditions celtiques, ainsi que des éléments qui viennent des Sumériens et l'Egypte ancienne.
Le Mystère du Graal est un ensemble de secrets de l'alchimie et de l'ésotérisme liés conjointement à la réalisation des états supérieurs de l'être.
La légende du Graal raconte qu'une tasse a été sculptée par les anges dans une émeraude détachée du front de Lucifer au moment de sa chute.
Cette allégorie, par un parallélisme évident avec le soi-disant « troisième œil », nous amène directement à la représentation de la glande pinéale." (Prieuré de Sion - Ordre de la Rose-Croix Véritas O.D.L.R.C.V.)

LIRE la suite de l'article.

Commentaires.

Auteur : Netchacovitch Johan

Arpaix Photographie

mercredi 25 octobre 2017 à 12h24 par Johan Netchacovitch

Arpaix Photographie

Tour Magdala - Arpaix ©

Nous vous avons déjà présenté le travail photographique d'Arpaix. Il est de qualité et, de plus, présente parfois des photos en rapport avec notre énigme ; église et cimetière de Niort-de-Sault, cimetière de La Fajolle...

"J'ouvre ce blog afin de pouvoir partager mes photos et mes textes sur le pays cathare, ses beautés, ses trésors, ses mystères... " (Arpaix)

DECOUVRIR le nouveau site et VOIR les photos !

Commentaires.

Auteur : Netchacovitch Johan

Haut de page