Aller au contenu

           

La Gazette de Rennes-le-Château - News

Le pilier inversé, CEIL de la dalle de coumesourde, Eugène Vintras

vendredi 29 décembre 2017 à 06h24 par Johan Netchacovitch

Le pilier inversé, CEIL de la dalle de coumesourde, Eugène Vintras

L'abbé Bérenger Saunière à côté du pilier wisigothique ou carolingien (DR)

Le pilier wisigothique qui supporte Notre-Dame de Lourdes dans le jardin du calvaire à Rennes-le-Château est inversé. Selon Chantal Ventenat, ce serait en lien avec l'inversion du mot CEIL de la dalle de Coumesourde et la secte de Vintras à la croix retournée.

LIRE l'étude !

Commentaires.

Auteur : Netchacovitch Johan

Interview de Marco Rigamonti Grand Maitre du Prieuré de Sion

vendredi 29 décembre 2017 à 05h16 par Johan Netchacovitch

Interview de Marco Rigamonti Grand Maitre du Prieuré de Sion

Marco Rigamonti Grand Maitre du Prieuré de Sion ©

Un vent favorable a déposé sur le bureau de la rédaction l'interview de Marco Rigamonti, Grand Maitre du Prieuré de Sion !

Il répond aux interrogations relatives à la résurgence de son Ordre au 21e siècle, offre un éclairage nouveau sur le titre de noblesse de Pierre Plantard de Saint Clair, rétablit la généalogie mérovingienne et balise le futur de l'Ordre.

LIRE l'interview !

Commentaires.

Auteur : Netchacovitch Johan

Interview de Philippe Duquesnois (Philémon)

vendredi 29 décembre 2017 à 04h24 par Johan Netchacovitch

Interview de Philippe Duquesnois (Philémon)

Philippe Duquesnois ©

Philippe Duquesnois, alias Philémon, a accordé une interview à la Gazette de Rennes-le-Château à l'occasion de la sortie « Rennes-le-Château : Compléments d’enquêtes - I ». Les informations transmises dans cette interview ainsi que les documents iconographiques sont une mise en bouche idéale avant la lecture de l'ouvrage ! 

Extrait : "Les parchemins ! Les Parchemins sont absolument fascinants ! Je suis un passionné de cet aspect de l’affaire de Rennes. Alors, on me dira que l’on a tout dit, sur cette histoire, et bien non ! On est loin d’avoir tout dit ! Je le montre, le prouve et laisse des portes ouvertes dans mon article… avis aux amateurs !
On s’est attaché jusqu’à présent, à la suite de Philippe de Cherisey, à décoder le Grand Parchemin selon le procédé connu depuis longtemps…  je ne reviens pas sur cette démarche qui nécessite de connaitre la solution avant de commencer à la chercher…
Je me contente d’observer comment le codeur a fait pour élaborer ce montage ! Et contrairement à ce que l’on fait depuis 60 ans, qui est de « décoder » le Grand Parchemin, j’examine comment on a codé la stèle de Blanchefort !
Et l’histoire prend une tout autre dimension ! D’abord, parce qu’il n’est plus nécessaire d’attendre que l’on vous donne le processus, il faut simplement retourner à l’origine du procédé ! Qui a divulgué ces documents ? De quoi a-t-on eu besoin pour concevoir le chiffrage ? Peut-on observer une ligne directrice dans le codage… choix des lettres, choix des mots clés, on s’aperçoit que rien n’est laissé au hasard ! Même les erreurs faites sont volontaires !
Ce processus de codage, qui n‘a jamais été décrit, est absolument fabuleux !" (Philippe Duquesnois)

LIRE l'interview !

Commentaires.

Auteur : Netchacovitch Johan

Coustaussa et ses seigneurs

vendredi 29 décembre 2017 à 03h23 par Johan Netchacovitch

Coustaussa et ses seigneurs

Ruines du château de Coustaussa depuis Rennes-le-Château - Claude Montel ©

"Se pencher sur l’histoire de Coustaussa me semblait nécessaire en considération d’une peinture dans l’église de Rennes-le-Château, mais le problème, ce sont les sources documentaires liées à ce village. Il existe cependant un ouvrage assez rare d’André Paul et récent puisque datant de 1987 intitulé « Les Montesquieu au Languedoc - Histoire des seigneurs de Coustaussa » des tirages en Offset en 200 exemplaires... Ce livret est basé sur des archives. [...]

En 1489, Antoine II de Montesquieu acheta à Jean de Voisins les seigneuries de Peyrolles, Pontils, Pebrières et une partie des terres de Cassaignes pour 700 livres. Ce détail est d’importance puisque nous devrons considérer désormais cette zone domaniale « une et indivisible de Coustaussa et étendue à l’est formant alors une entité » pour trois siècles..." (Claude Montel)

Lire la suite et VOIR !

Commentaires.

Auteur : Netchacovitch Johan

Interview of the Grand Master of the Priory of Sion

vendredi 29 décembre 2017 à 02h24 par Johan Netchacovitch

Interview of the Grand Master of the Priory of Sion

Johan Netchacovitch ©

A favorable wind has deposited on the editorial office the interview of Marco Rigamonti, Grand Master of the Priory of Sion !
He answers questions about the resurgence of his Order in the 21st century, sheds new light on the nobility of Pierre Plantard de Saint Clair, reestablishes the Merovingian genealogy and marks the future of the Order.
Interview in English !

READ the interview !

Commentaires.

Auteur : Netchacovitch Johan

Intervista al Gran Maestro del Priorato di Sion

vendredi 29 décembre 2017 à 01h24 par Johan Netchacovitch

Intervista al Gran Maestro del Priorato di Sion

Johan Netchacovitch ©

Un vento favorevole ha depositato nella redazione l'intervista a Marco Rigamonti, Gran Maestro del Priorato di Sion !
Risponde alle domande sulla rinascita del suo Ordine nel 21 ° secolo, getta nuova luce sulla nobiltà di Pierre Plantard de Saint Clair, ristabilisce la genealogia merovingia e segna il futuro dell'Ordine.

LEGGI l'intervista !

Commentaires.

Auteur : Netchacovitch Johan

LE RETOUR

mercredi 27 décembre 2017 à 17h34 par Johan Netchacovitch

LE RETOUR

Piéta de l'église de Rennes-les-Bains (détail) - Johan Netchacovitch ©

En cette fin d’année, Il revient parmi nous son sac empli de nouvelles découvertes, sa plume acérée, prêt à en découdre !
Passé à la moulinette, décrié, vilipendé par certains, adulé par d’autres…
Il fait fi des critiques car sachant que la mauvaise foi et la bêtise ne s’arrêtent pas aux portes du Net !

DECOUVRIR le début !

Commentaires.

Auteur : Netchacovitch Johan

Mythique Brocéliande des légendes arthuriennes

dimanche 24 décembre 2017 à 16h21 par Johan Netchacovitch

Mythique Brocéliande des légendes arthuriennes

Le diable soutenant la chaire de l'église de Campénéac - Hemeac ©

"Brocéliande, c’est la forêt de Paimpont, à la frontière de l’Ille-et-Vilaine et du Morbihan. Ce nom, qui correspond à un ancien Bréchéliant, signifie peut-être "forteresse de l’Autre Monde". La Colline de Brehelo était l'ancien lieu de rassemblement des druides de Brocéliande.

La forêt de Brocéliande est le lieux initiatique par excellence. Il est dit que le Mont-Saint-Michel est « l’épée de feu » du royaume de France, et Brocéliande en est le fourreau." (Templarii)

LIRE l'article !

LIRE l'article sur l'église du Graal !

Commentaires.

Auteur : Netchacovitch Johan

Nuit Arsène Lupin/Sherlock Holmes 1/2

dimanche 24 décembre 2017 à 16h07 par Johan Netchacovitch

Nuit Arsène Lupin/Sherlock Holmes 1/2

Galerie d'accès à la plage de l'Aiguille Creuse d'Etretat - Johan Netchacovitch ©

"Pour ce premier entretien de cette première Nuit Arsène Lupin/Sherlock Holmes Philippe Garbit reçoit Pierre-Antoine Dumarquez de l’AAAL (Association  des Amis d’Arsène Lupin) et Marianne Stjepanovic de la Société Sherlock Holmes de France.
Pierre-Antoine Dumarquez explique les activités des membres de l'association des Amis d'Arsène Lupin, études sérieuses et plus ludiques, comme des recherches et interrogations sur des lieux qui apparaissent dans les romans de Maurice Leblanc..."
"L'Aiguille que l'on peut voir à Étretat est en quelque sorte la preuve de l'existence d'Arsène Lupin" (Philippe Garbit)

ECOUTER l'émission !

Commentaires.

Auteur : Netchacovitch Johan

Nouveau site : RENNES LE CHATEAU : COMPLEMENTS D'ENQUETES - I

mardi 19 décembre 2017 à 10h19 par Johan Netchacovitch

Nouveau site : RENNES LE CHATEAU : COMPLEMENTS D'ENQUETES - I

Dalle originelle de la tombe de Bérenger Saunière - Jean Brunelin ©

"Ce premier tome de "Rennes le Château : Compléments d'enquêtes" s'attache à étudier l'un des éléments fondamentaux de l'affaire de Rennes le Château, sinon l'élément fondamental : à l'origine, pourrait-on dire, était la Tombe de Blanchefort... Sans cet élément, pas de Parchemins, pas de Nicolas Poussin, pas de catin, pas de mystères !
Les textes de ce premier opus vous donnent des informations capitales pour vos recherches : Le code ! Le Tombeau des Pontils ! La stèle et son texte obscur ! La carte de la VLC est-elle "calquée" sur la Stèle de Blanchefort ? Requies Catin Pace ! Gérard de Sède s'intéressait-il vraiment à la cryptologie médiévale ? Le texte de l'abbé Boudet ! On ne vous cache rien !" (Duquesnois, Lange, Lucain et Mazières)

En vente depuis ce lundi !

VOIR le nouveau site et COMMANDER !

Commentaires.

Auteur : Netchacovitch Johan

Stèles médiévales templières, N inversés et tombeaux des Hautpoul

mardi 19 décembre 2017 à 09h41 par Johan Netchacovitch

Stèles médiévales templières, N inversés et tombeaux des Hautpoul

Tombeau Hautpoul - Arpaix ©

"Ces croix affectent la forme pattée de la croix des Templiers qui leur fut attribuée en 1146 par le pâpe Eugène III, le plus grand nombre se trouve d'ailleurs dans un secteur du Comminges soumis à l'influence des Templiers et des Hospitaliers (commanderie de Montsaunès en particulier).
Ce qui permettrait, comme le souligne l'abbé Dumail, de leur donner avec prudence l'appellation de Croix de tradition Templière Leur datation pourrait être approximativement comprise dans une période située entre le XIIe et le XVIe siècle .
Les décors relevés sur les croix de Longages sont liés à la profession des défunts dont elles marquent l'emplacement des sépultures." (Arpaix)

LIRE et VOIR la suite !

Commentaires.

Auteur : Netchacovitch Johan

Albert Fagioli, magicien d'ondes

mardi 19 décembre 2017 à 09h07 par Johan Netchacovitch

Albert Fagioli, magicien d'ondes

La crypte de l'église de Rennes-le-Château ? (DR)

"Autoproclamé “chercheur extra-sensoriel”, le Mosellan Albert Fagioli s'est spécialisé dans le dénichage de cryptes, souterrains et autres cavités planqués sous terre grâce à ses baguettes de sourcier. Il affirme aujourd'hui avoir découvert l'emplacement exact d'un trésor caché par le corsaire anglais William Kidd, au 17e siècle, sur une mystérieuse île thaïlandaise. Et si tout était vrai ?
Le merveilleux s'introduit dans la vie d'Albert Fagioli en 1995. Cette année-là, les astrophysiciens confirment la découverte de la première planète située hors du système solaire (51 Pegasi b) et le Mosellan réceptionne la commande de son “dowser”, pendant high-tech de la célèbre paire de baguettes coudées utilisée par les sourciers. Immédiatement, son frère sceptique quant à l'efficacité de cet appareil farfelu lui cache son trousseau de clefs. « Eh bien, je l'ai retrouvé. Deux fois », constate Albert Fagioli, 54 ans, un sourire fixé au coin des lèvres et le regard rieur derrière le reflet de ses lunettes." (Arnaud STOERKLER)

LIRE la suite !

Commentaires.

Auteur : Netchacovitch Johan

Haut de page